Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

P茅ninsule arabique : on y condamne encore 脿 des peines de mort par crucifixion !

By   /   3 avril 2013  /   No Comments

Cheikh Al Nimr condamn茅 脿 mort en Arabie Saoudite

Cheikh Al Nimr condamn茅 脿 mort par crucifxion 聽 en Arabie Saoudite

Par Sami SHERIF

La r茅gion de Qatif dans l鈥橢st de l鈥橝rabie Saoudite connait depuis mars 2011, des troubles r茅currentes 聽qui interviennent simultan茅ment apr猫s chaque sortie de l’opposition chiite pour manifester contre les wahabites au pouvoir dans ce pays. Ces manifestations ont commenc茅 d猫s le d茅clenchement de la r茅volution au Bahrain. Les Chiites de cette r茅gion p茅trolif猫re se sont r茅volt茅 au d茅part par solidarit茅 avec le peuple de ce petit pays tenu par une main de fer par les Al Khalifa et pour d茅noncer l鈥檃ide militaire apport茅e par leur pays dans la r茅pression des chiites de cet 茅tat voisin r茅gi par le wahhabisme alors que la population y est majoritairement chiite.

Depuis plus de deux ans, les manifestants n’ont cess茅 de rehausser le ton et de braver l’autorit茅 du pouvoir en d茅non莽ant 茅galement leurs conditions de vie dans leur propre pays et la discrimination dont ils sont victimes 脿 cause de leur appartenance religieuse.

En juillet 2012, des manifestations monstres se sont produites pour condamner l鈥檃rrestation d鈥檜n haut dignitaire religieux chiite, le cheikh Nimr Baqer al-Nimr que les soldats avaient gri猫vement bless茅 脿 la jambe en le tirant de force de sa voiture pour l’arr锚ter. 芦聽Ils l鈥檕nt tir茅 de sa voiture et on peut voir du sang 脿 c么t茅. Il 茅tait recherch茅 depuis deux mois par le minist猫re de l鈥橧nt茅rieur 脿 cause de ses opinions politiques聽禄, a expliqu茅 le fr猫re du Cheikh, Mohammed Al-Nimr.

Le Cheikh Al-N’Imr qui s’茅tait r茅v茅l茅 d茅j脿 聽il y a plusieurs ann茅es, un 聽fervent d茅fenseur de la cause chiite, 茅tait devenu de ce fait l鈥檜ne des b锚tes noires du r茅gime de Riyad en raison de ses activit茅s et de ses pr锚ches o霉 il avait toujours fustig茅 les autorit茅s saoudiennes. Sa d茅tention qui dure depuis plus de 8 mois n’est nullement r茅glementaire et nombre d’organisations 茅trang猫res des droits de l’homme s’y sont int茅ress茅es.

Le 25 mars dernier, il a 茅t茅 pr茅sent茅 au tribunal correctionnel pour聽un premier proc猫s durant lequel l鈥檃ccus茅 n鈥檃 pu b茅n茅ficier de la pr茅sence 脿 ses c么t茅s d鈥檃ucun avocat, 聽mais au cours duquel le procureur 聽du royaume a r茅clam茅 dans son cas, 聽芦聽la peine de mort par crucifixion pour incitation 脿 la violence et pour mise en danger de la s茅curit茅 nationale聽禄.

Cette peine, sans pr茅c猫dent, r茅clam茅e contre un savant religieux, a suscit茅 un toll茅 de protestation de la part des populations de la r茅gion Est 聽du pays, qui demeure r茅gie par des lois聽d鈥檈xception聽 Nombre d’organisations internationales des Droits de l鈥檋omme 聽se sont mobilis茅es pour organiser des protestations dans l鈥檃ttente du deuxi猫me proc猫s qui aura lieu le 8 avril prochain.

Si la sentence trop cruelle 脿 l’茅gard d’un aussi vieux聽dignitaire聽religieux tel que le Cheikh Al-Nimr,聽est confirm茅e par le tribunal d’appel et qu’elle viendrait 脿 锚tre聽ex茅cut茅e, ceci fera de l’Arabie Saoudite le seul pays au monde qui recours 脿 ce type de peines abolies compl猫tement par toutes les l茅gislation p茅nales dans le monde. D茅cid茅ment, les Al Saoud qui ont fait de leur pays le seul dans le monde 脿 retirer sa nationalit茅 脿 ses citoyens (cas de 聽Benladen), persistent et signent dans leur cruaut茅 脿 l’茅gard de leurs citoyens, en sauvegardant dans leur l茅gislation ce genre de ch芒timent relevant d’autres 茅poques!

Sami Sh茅rif 聽

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →