Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Irak : des chiffres invraisemblables sur la destruction programm茅e du pays par les USA et Isra毛l

By   /   8 avril 2013  /   No Comments

 

Destruction de l'Irak, 鈥淟e chemin vers J茅rusalem passe par Bagdad.鈥 Henry Kissinger

Destruction de l’Irak, 鈥淟e chemin vers J茅rusalem passe par Bagdad.鈥
Henry Kissinger

Par聽Dirk Adriaensenset聽Marc Vandepitte聽 聽(collaborateurs de Investig鈥橝ction)

L鈥檌nvasion de l鈥橧rak, il y a dix ans, a provoqu茅 la plus grave crise humanitaire dans le monde. Comme on l鈥檃vait annonc茅, le pays a 茅t茅 syst茅matiquement d茅truit. La brutale r茅alit茅 d茅passe tout ce qu’il est possible d’imaginer. Ce qui suit ne s鈥檃dresse pas aux lecteurs sensibles.

Morts, disparus, r茅fugi茅s

Selon l鈥橴NESCO, entre 1991 et 2003, un million d鈥橧rakiens, dont la moiti茅 茅taient des enfants, ont perdu la vie suite aux sanctions 茅conomiques impos茅es au pays.[1]聽Cela n鈥櫭﹖ait que le pr茅lude. Entre l鈥檌nvasion 茅tasunienne en mars 2003 et mars 2013, 1,5 million d鈥橧rakiens de plus ont 茅t茅 tu茅s.[2]

Le nombre de personnes disparues est actuellement estim茅 entre 250.000 et plus d鈥檜n million. Pour les seules familles expatri茅es, presque 100.000 enfants sont port茅s disparus.[3]

L鈥檌nvasion et l鈥檕ccupation qui a suivi ont 茅t茅 脿 l鈥檕rigine d鈥檜ne des plus grandes migrations de peuples provoqu茅e par un conflit dans l鈥檋istoire du Moyen-Orient.[4]聽Un rapport des NU datant de 2008 rapportait 2,8 millions de personnes d茅plac茅es 脿 l鈥檌nt茅rieur de l鈥橧rak.[5]聽La Croix Rouge irakienne rapportait, en juillet 2007, qu鈥檃u moins 2,5 millions d鈥橧rakiens avait fui 脿 l鈥櫭﹖ranger.[6]聽Au total, il s鈥檃gissait donc de 5,3 millions de r茅fugi茅s[7]聽sur une population de 31 millions, soit une personne sur six.[8]聽Parmi ces r茅fugi茅s en Irak, 80% sont des femmes et des enfants de moins de 12 ans.[9]

Entre l鈥檌nvasion 茅tasunienne en mars 2003 et mars 2013, jusqu鈥櫭 1,5 million d鈥橧rakiens ont 茅t茅 tu茅s. Un irakien sur six est en fuite.

Terrorisme, torture, d茅tention, traumatismes鈥

Pendant des ann茅es, l’Irak fut le pays le plus violent et le moins s没r du monde.[10]聽En 2011, il fut rattrap茅 par la Somalie鈥 Etant donn茅 les multiples attentats 脿 la bombe et la violence religieuse des diverses milices, c鈥檈st un endroit plus dangereux que l鈥橝fghanistan.[11]聽Plus d鈥檜ne victime sur trois du terrorisme mondial est un Irakien.[12]

Ces dix derni猫res ann茅es, plusieurs dizaines de milliers d鈥橧rakiens ont 茅t茅 emprisonn茅s sans aucune forme d鈥檌nculpation ou de proc猫s, dans des prisons officielles ou secr猫tes (aussi bien irakiennes qu鈥櫭﹖asuniennes).[13]

鈥淭u as vu ce qui s鈥檈st pass茅 en Afghanistan聽: les gens se promenaient dans les rues聽! Et ils 茅taient joyeux. Ils avaient des ballons. Ils faisaient de la musique. Et ils accueillaient les Etats-Unis. Car tout le monde sait que les Etats-Unis ne veulent pas occuper l鈥橧rak.聽禄

Donald Rumsfeld, 脿 l鈥櫭﹑oque ministre de la D茅fense, 4 d茅cembre 2002[14]

Entre 2005 et 2008, 50 脿 180 corps humains ont chaque jour 茅t茅 jet茅s dans les rues de Bagdad, portant pour la plupart d’affreuses traces de torture.[15]聽On sait que la force d鈥檕ccupation a form茅, entra卯n茅, arm茅 et d茅ploy茅 des escadrons de la mort[16]聽responsables de ces assassinats. Il y a un lien direct entre les centres de torture et le Pentagone.[17]

脢tre journaliste dans ce pays entre deux fleuves n鈥檈st pas une sin茅cure. Depuis l鈥檌nvasion, au moins 382 journalistes (dont 352 Irakiens) ont 茅t茅 tu茅s.[18]聽Ce nombre d茅passe celui de toute autre zone de guerre de l鈥橦istoire. Pour comparaison聽: durant la p茅riode 1996-2006, 862 journalistes ont 茅t茅 tu茅s dans le reste du monde.[19]

Il n鈥檈st pas 茅tonnant que les Irakiens souffrent de traumatismes extr锚mes, au niveau plus 茅lev茅 que dans d鈥檃utres zones de guerre. Une 茅tude indique que parmi les r茅fugi茅s irakiens 80% avaient 茅t茅 t茅moins d’une fusillade, 72% avaient 茅t茅 victimes d’une voiture pi茅g茅e, et 75% connaissaient une personne morte assassin茅e.[20]

On sait que les Etats-Unis ont form茅, entra卯n茅, arm茅 et d茅ploy茅 des escadrons de la mort responsables de ces assassinats.

Le pays le moins vivable du monde

Pour la 茅ni猫me fois, Bagdad a 茅t茅 proclam茅e 芦聽ville moins vivable de la plan猫te聽禄,[21]聽suite 脿 la destruction syst茅matique par l鈥檃rm茅e 茅tasunienne d鈥檜sines, d’茅coles, d’h么pitaux, de mus茅es, de centrales d鈥櫭﹏ergie et d鈥檌nstallations de purification des eaux.[22]

Pourtant, selon les dispositions de la Convention de Gen猫ve, lorsqu鈥檜ne force d鈥檕ccupation op猫re par le biais d鈥檜n gouvernement qu鈥檈lle a install茅, elle est responsable de la protection et du bien-锚tre de la population civile.[23]聽Ces r猫gles et obligations ont 茅t茅 syst茅matiquement ignor茅es.

鈥淢ais lancez donc une guerre totale contre ces tyrans聽!

Je pense que nous allons faire 莽a 脿 merveille. Et plus tard, nos enfants nous en feront l鈥櫭﹍oge.聽禄

Michael Ledeen, American Enterprise Institute, 29 octobre 2001[24]

Selon la Croix Rouge, la crise humanitaire en Irak apr猫s l鈥檌nvasion 茅tasunienne est une des pires du monde.[25]聽Aujourd鈥檋ui, 11 millions, soit presque la moiti茅 des citadins irakiens, habitent dans des bidonvilles.[26]聽En 2000, ils n鈥櫭﹖aient m锚me pas 3 millions. Selon Oxfam, 8 millions d鈥橧rakiens ont un besoin d鈥檃ide urgente, et 4 millions manquent de nourriture.[27]70% de la population n鈥檕nt pas acc猫s 脿 une infrastructure d鈥櫭﹍ectricit茅 fiable.[28]

Les bas niveaux d鈥檈au des lacs et rivi猫res ont provoqu茅 une catastrophe car la canalisation d茅fectueuse a empoisonn茅 l鈥檈au potable, rendue ainsi inapte 脿 la consommation humaine et animale.[29]聽Par cons茅quent, 70% des Irakiens n鈥檕nt pas acc猫s 脿 l鈥檈au potable.[30]

La contamination par l鈥檜ranium appauvri et d鈥檃utres pollutions li茅es aux op茅rations militaires ont engendr茅 une augmentation de d茅formations g茅n茅tiques et de cancers qui ont rendu le pays quasi invivable.[31]

Pour la 茅ni猫me fois, Bagdad a 茅t茅 proclam茅e 芦聽ville moins s没re de la plan猫te聽禄. La contamination par l鈥檜ranium appauvri et d鈥檃utres pollutions li茅es aux op茅rations militaires ont engendr茅 une augmentation de d茅formations g茅n茅tiques et de cancers qui ont rendu le pays quasi invivable.

Femmes et enfants

En Irak, 44.000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque ann茅e,[32]聽ce qui est deux fois trop 茅lev茅. 脟a veut dire que chaque jour 60 enfants meurent inutilement.[33]聽Un demi-million d鈥檈nfants sont mal nourris et 800.000 jeunes irakiens, entre cinq et quatorze ans, sont mis au travail.[34]

L’Irak est devenu le pays des orphelins. On estime 脿 5 millions le nombre d鈥檕rphelins,[35]dont plus d鈥檜n demi-million vivent dans la rue.[36]

En Irak, 44.000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque ann茅e, ou 60 par jour, soit plus que la normale. Un demi-million d鈥檈nfants sont mal nourris et 800.000 jeunes irakiens ,entre cinq et quatorze ans, sont mis au travail.

L’Irak est aussi le pays des veuves. En 2007, le Minist猫re irakien des Affaires des Femmes rapportait qu鈥檌l y avait environ 3 millions de veuves, suite 脿 la guerre avec l鈥橧ran, la guerre du Golfe de 1991, et l鈥檕ccupation de l鈥橧rak depuis 2003.[37]聽Plus de la moiti茅 des veuves ont perdu leur mari apr猫s l鈥檌nvasion de 2003, avec des cons茅quences dramatiques pour elles. 8% d’entre-elles seulement per莽oivent une pension, 55% sont d茅plac茅s, et un nombre 茅quivalent sont victimes de violences.[38]

Pour les femmes, l鈥檌nvasion a signifi茅 un grand bond en arri猫re. Depuis 2003, nombre de leurs droits ont recul茅, notamment le droit 脿 la protection maternelle, 脿 l鈥檈mploi et aux soins de sant茅.[39]聽脌 pr茅sent, la polygamie est propos茅e comme une solution au tr猫s grand nombre de veuves,[40]聽et le mu鈥檛a, sorte de mariage de complaisance 鈥 une forme de prostitution l茅galis茅e 鈥 est de retour.[41]

Education

L鈥檈nseignement a 茅t茅 une cible syst茅matique dans la destruction de l鈥橧rak. Entre mars 2003 et octobre 2008, plus de 30.000 attaques violentes ont 茅t茅 commises contre des institutions d鈥檈nseignement. Plus de 700 茅coles primaires ont 茅t茅 bombard茅es, 200 ont 茅t茅 incendi茅es et plus de 3.000 ont 茅t茅 pill茅es. Plusieurs 茅tablissements d鈥檈nseignement ont 茅t茅 utilis茅s pour h茅berger des militaires.[42]

En 2008, seule la moiti茅 des enfants entre six et douze ans fr茅quentait encore l鈥櫭ヽole.[43]聽En 2005, ils 茅taient encore 80%. Plus de 90% des enfants accusent un retard au niveau de l鈥檃pprentissage.[44]

L鈥檈nseignement sup茅rieur a 茅t茅 particuli猫rement vis茅 et encore plus durement frapp茅. 84% des institutions de l鈥檈nseignement sup茅rieur ont 茅t茅 incendi茅es, pill茅es ou gravement endommag茅es.[45]聽Plus de 470 professeurs irakiens ont 茅t茅 des cibles, soit presque un enseignant tu茅 par semaine depuis le d茅but du conflit.[46]

L鈥檈nseignement a 茅t茅 une cible syst茅matique dans la destruction de l鈥橧rak.Plus de 470 professeurs irakiens ont 茅t茅 tu茅s, soit presque un par semaine.

Une fuite de cerveaux sans pr茅c茅dent

Dans ces conditions, il n鈥檈st pas 茅tonnant que le pays se vide. Depuis l鈥檌nvasion, 20.000 scientifiques et de professionnels irakiens et 6.700 professeurs de l鈥檜niversit茅 ont fui le pays.

Les m茅decins, notamment, ont pris la fuite. Rien de surprenant quand on sait que, depuis 2003, plus de 2.000 m茅decins ou infirmiers ont 茅t茅 assassin茅s.[48]聽Plus de la moiti茅 des m茅decins enregistr茅s se sont 茅galement d茅sengag茅s dans leur propre pays.

La d茅sarticulation est totale. 75聽% des m茅decins, pharmaciens, infirmiers, et 80% du corps d鈥檈nseignants de Bagdad ont 茅t茅 tu茅s, ont 茅migr茅, ou ont abandonn茅 leur poste.[50]聽Avant 2006, environ 40% de la classe moyenne avait pris la fuite suite 脿 la violence ou la terreur.[51]

75聽% des m茅decins, pharmaciens, infirmiers et 80% du corps d鈥檈nseignants de Bagdad ont 茅t茅 tu茅s, ont 茅migr茅, ou ont abandonn茅 leur poste.

Iconoclasme et purifications religieuses et ethniques

Non seulement les cerveaux ont 茅t茅 d茅cim茅s mais 茅galement l鈥檋茅ritage culturel. Apr猫s l鈥檌nvasion, l鈥檕ccupant 茅tasunien a laiss茅 12.000 sites arch茅ologiques sans aucune surveillance et les pillages en ont 茅t茅 la cons茅quence.[52]聽Rien qu’au Mus茅e national de Bagdad, 15.000 art茅facts m茅sopotamiens d鈥檜ne valeur inestimable ont 茅t茅 vol茅s.[53]

Les minorit茅s irakiennes (les Chald茅ens, Assyriens, Mand茅ens, Bahia, Yezidi鈥) sont au bord de l鈥檈xtermination car elles sont confront茅es 脿 une violence inou茂e.[54]聽Depuis l鈥檌nvasion, l鈥橧rak attire des combattants djihadistes visant souvent des minorit茅s ethniques et religieuses.[55]聽Certaines de ces minorit茅s ont v茅cu pacifiquement en Irak pendant deux mille ans. A l鈥檋eure actuelle, ce m锚me sc茅nario se r茅p猫te en Syrie.

Les minorit茅s irakiennes (les Chald茅ens, Assyriens, Mand茅ens, Bahia, Yezidi鈥) sont au bord de l鈥檈xtermination.

N茅o-colonie et terre conquise pour les Etats-Unis

L鈥橧rak ne fut pas seulement occup茅 en termes militaires mais 茅galement en termes 茅conomiques. Le pays est devenu un paradis pour les investisseurs 茅trangers, au d茅triment des Irakiens qui n’ont rien eu 脿 dire dans la reconstruction de leur pays.[56]聽Les nouveaux contrats ont presque tous 茅t茅 attribu茅s 脿 des entreprises 茅trang猫res. L鈥檈xemple le plus 茅difiant 脿 ce titre est celui de Halliburton.[57]聽En 2003, cette entreprise de construction de Houston est parvenue 脿 acqu茅rir un contrat d鈥檜ne valeur de plusieurs milliards.[58]聽D茅tail r茅v茅lateur聽: l鈥檃ncien CEO (jusqu鈥檈n 2000) n’茅tait autre que Dick Cheney, vice-pr茅sident et homme fort du cabinet de guerre de Bush. Jusqu鈥櫭 maintenant, l鈥檋omme a conserv茅 des int茅r锚ts dans cette soci茅t茅.[59]

鈥淚l y a beaucoup d鈥檃rgent pour financier tout ceci (鈥) les revenus du p茅trole de ce pays pourraient s鈥櫭﹍ever entre 50 et 100 milliards de dollars US dans le courant des deux ou trois ann茅es 脿 venir (鈥) Nous avons 脿 faire 脿 un pays qui peut financier sa propre reconstruction, et assez vite.鈥

Paul Wolfowitz, conseiller d鈥櫭﹍ite de Bush et architecte de l鈥檌nvasion, 27 mars 2003[60]

De nouvelles lois ont 茅galement pr茅vu des imp么ts faibles permettant que des entreprises irakiennes passent 脿 100% aux mains d’investisseurs 茅trangers, y compris le droit de transf茅rer tous les b茅n茅fices 脿 l鈥櫭﹖ranger.[61]聽Les transactions financi猫res avec l鈥櫭﹖ranger sont pass茅es entre les mains d鈥檜ne banque des Etats-Unis, notamment JP Morgan, le premier financier de la premi猫re guerre mondiale et de Mussolini.[62]

M锚me apr猫s le retrait (de la plupart) des troupes 茅tasuniennes, en d茅cembre 2011, les conseillers 茅tasuniens restent li茅s 脿 tous les minist猫res et services de s茅curit茅.[63]L鈥檃mbassade des Etats-Unis 脿 Bagdad est le symbole de la main de fer sur le pays. Cette ambassade est la plus grande et la plus ch猫re du monde, aussi grande que le Vatican, et dot茅e d鈥檜n cadre de personnel de 15.000 personnes.[64]

L鈥檃mbassade des Etats-Unis 脿 Bagdad est le symbole de la main de fer sur le pays. Elle est la plus grande et la plus ch猫re du monde.Les transactions financi猫res avec l鈥櫭﹖ranger sont pass茅es aux mains d鈥檜ne banque des Etats-Unis, notamment JP Morgan, le premier financier de la premi猫re guerre mondiale et de Mussolini.

Facture improbable et situations maffieuses

Selon Stiglitz, laur茅at du prix Nobel, l鈥檌nvasion de l’Irak a co没t茅 quelque 3000 milliards de dollars,[65]聽l鈥櫭﹒uivalent de 100 ans d鈥檃ide au d茅veloppement des Etats-Unis.[66]聽Un sixi猫me de ce montant aurait suffi pour atteindre les objectifs du mill茅naire pour le monde entier.[67]

Pour l鈥檕ccupation et la soi-disant reconstruction du pays, des montants consid茅rables ont 茅t茅 pr茅vus. Cependant, ils n鈥檕nt toujours pas 茅t茅 茅quitablement distribu茅s. Selon Transparency International, il s鈥檃git en l鈥檈sp猫ce du plus grand scandale de corruption jamais vu dans l鈥檋istoire.[68]聽Des milliards de dollars se sont envol茅s en fum茅e. Jusqu鈥櫭 pr茅sent, on vole du p茅trole 脿 volont茅, puisqu鈥檌l n鈥檡 a toujours pas de syst猫me de mesure moderne disponible.[69]

聽Certes, on a bien tent茅 de combattre cette corruption massive. Ainsi, un service contre la corruption a vu le jour. Cependant, les fonctionnaires trop z茅l茅s sont assassin茅s. Depuis 2006, 30 inspecteurs contre la fraude ont 茅t茅 芦聽liquid茅s聽禄.[70]

Selon Stiglitz, laur茅at du prix Nobel, l鈥檌nvasion de l’ Irak a co没t茅 quelque 3000 milliards de dollars, l鈥櫭﹒uivalent de 100 ans d鈥檃ide au d茅veloppement des Etats-Unis.

Parole contre parole

聽Avant la premi猫re guerre du Golfe, en 1991, James Baker, 脿 l鈥櫭﹑oque ministre 茅tasunien des affaires 茅trang猫res, avait dit 脿 son homologue Tariq Aziz聽: 芦聽Nous allons d茅truire ton pays et le catapulter 脿 l鈥櫭e de pierre聽禄.[71]聽Pr猫s de dix ans plus tard, Paul Wolfowitz, vice-ministre de la D茅fense et architecte de l鈥檌nvasion, disait que les Etats-Unis 芦聽allaient en terminer avec les 茅tats qui soutiennent le terrorisme聽禄.[72]聽Ils ont tenu parole.

鈥淣ous allons d茅truire ton pays et le catapulter 脿 l鈥櫭e de pierre鈥.聽James Baker, 脿 l鈥櫭﹑oque ministre 茅tasunien des affaires 茅trang猫res

聽La population irakienne ne se croise pas les bras. Depuis l鈥檌nvasion et l鈥檕ccupation qui a suivi, les protestations sont constantes. Elles se sont acc茅l茅r茅es lors du Printemps arabe en janvier-f茅vrier 2011. Depuis le 25 d茅cembre 2012, des protestations massives ont lieu chaque jour 脿 Ramadi.[73]

聽Ces protestations auxquelles participent des centaines de milliers de personnes se sont 茅tendues vers d鈥檃utres villes, partout dans le pays. Le 12 janvier dernier, plus de 2 millions de manifestants r茅clamaient la d茅mission du premier ministre irakien Al Maliki. Ils r茅clament notamment la fin des atrocit茅s, l鈥檃bolition des lois antiterroristes, la fourniture de services de base essentiels, l鈥檃rr锚t de la marginalisation et de la division organis茅e parmi les groupes religieux et ethniques, la sanction du comportement criminel de l鈥檃rm茅e, de la police et des forces de s茅curit茅.

En Chine ou au Myanmar, il suffit d’un dissident pour se retrouver 脿 la une des journaux. Par contre, nos m茅dias gardent le silence sur ces protestations massives. Oui, la v茅rit茅 est toujours la premi猫re victime de toute guerre.[74]

Dirk Adriaensens et Marc Vandepitte
Traduit du n茅erlandais par Erwin Carpentier
Source: Investig’Action
Notes聽:
[2]Le nombre des morts est tr猫s controvers茅 et, bien s没r, politiquement tr猫s sensible. Le chiffre d鈥檜n million et demi est bas茅 sur les calculs suivants聽:
En 2006 d茅j脿, le prestigieux magazine Lancet d茅nombrait environ 650.000 morts. En 2008, l鈥橭pion Research Business, magazine autant renomm茅, recensait aussi un peu plus d鈥檜n million de victimes. En extrapolant, sur la base des comptes d鈥橧raq Body Count (IBC), on arrive au chiffre d鈥檜n million et demi. Les calculs conservateurs se limitent 脿 100.000 morts. http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736%2806%2969491-9/abstract
[8]Aujourd’hui, on estime 脿 presque trois millions le nombre total de r茅fugi茅s, 脿 l’int茅rieur du pays ou 脿 l’茅tranger. www.unhcr.org/pages/49e486426.html
[33]En 1990, l’Irak avait le m锚me taux de mortalit茅 infantile que son voisin, la Turquie. Aujourd’hui, ce chiffre est le double. http://hdr.undp.org/en/media/hdr_1992_en_indicators1.pdf, p. 142.聽
[36]Les estimations du nombre d’enfants orphelins varient 茅norm茅ment. Un rapport des NU de 2008 fait 茅tat de 870.000. Des calculs locaux donnent actuellement un nombre de 4,5 脿 5 millions d’orphelins. Ces derniers chiffres sont plausibles, 茅tant donn茅 que plus d’un million d’Irakiens ont trouv茅 la mort et que le nombre d’enfants par femme s’茅l猫ve 脿 4,7. http://mawtani.al-shorfa.com/en_GB/articles/iii/features/iraqtoday/2012/03/27/feature-01

 

 

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →