Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Palestine occupée : Israël se prépare activement à la guerre contre l’Iran

By   /   7 avril 2013  /   No Comments

Israel appuyé par les USA contre lIran

Israel appuyé par les USA contre lIran

Par Sami SHERIF

Ayant fait de l’Iran son ennemi principal en raison des menaces que constituent les avancées technologiques de ce pays surtout dans le domaine nucléaire,  l’entité sioniste se prépare depuis près de trois ans à une guerre éclaire contre ses installations militaires et scientifiques. Selon des spécialiste, Israël n’attend que la chute du régime baasiste de Syrie pour lancer l’attaque contre l’Iran. Le journal britannique Sunday Times a publié un scénario d’une possible confrontation militaire entre l’Iran et Israël dans les prochains mois. 

Le scénario décrit par ce journal révèle qu’au cas d’une tentative de réplique de l’Iran à une éventuelle attaque

Drône israélien de type Héron

Drone israélien de type Héron

israélienne par le lancement de missiles à partir de ses territoires, Israël,  serait  automatiquement conduit à réaliser une frappe préventive contre le lanceur de missiles. Une source au sein de Tsahal a déclaré au Sunday Times : « Nous allons essayer de détruire les missiles au moment où leurs moteurs seront activés ».

Les missiles seront détruits par des drones Heron, déployés sur les bases en Azerbaïdjan. Ces drones sont équipés de missiles Hellfire américains. Le rayon de vol du Heron est de 7 400 kms et il peut se trouver en l’air pendant un maximum de 70 heures. Cela signifie qu’en utilisant des drones, Israël peut détruire le système de défense aérienne de l’Iran et mettre hors de service ses radars par des moyens de guerre électronique.

Les tests déjà accomplis à ce jour des systèmes antimissiles d’Israël renforcent seulement la capacité d’Israël de lancer une attaque injustifiée contre l’Iran en toute impunité. Les jeux de guerre se tiennent en tandem avec un exercice majeur de la défense civile d’Israël réalisé il y a quelques mois. Sous prétexte de faire face à un

tremblement de terre, le Commandement du front intérieur des Forces de défense israéliennes, ainsi que tous les services d’urgence et les ministères du gouvernement, ont mené un exercice « pour se préparer aux situations d’urgence qui pourraient nous prendre par surprise. »

Porte-avions Nimitz  véritable base militaire en rade dans le Golf

Porte-avions Nimitz véritable base militaire en rade dans le Golf

Ces activités en Israël ne sont qu’une partie de plus vastes préparatifs de guerre. Les États-Unis ont également renforcé les systèmes de défense antimissile protégeant leurs alliés dans les États du Golfe. Le mois dernier, la marine américaine a tenu son exercice le plus important jamais mené dans le golfe Persique, impliquant des navires de guerre provenant de 30 pays. Le but était de neutraliser toute tentative iranienne de miner le détroit d’Ormuz en représailles à des attaques américaines.

En outre, depuis le début de l’année, le Pentagone a doublé le nombre de ses groupes aéronavals de combat et a stationné un escadron d’avions de combat F-22 sophistiqués dans la région, renforçant considérablement sa capacité à mener une guerre contre l’Iran. Toute attaque israélo-américaine viserait non seulement les installations nucléaires iraniennes, mais une grande partie de l’infrastructure militaire et industrielle du pays, avec des conséquences dévastatrices pour l’économie et le peuple iranien.

Selon le politologue algérien Mohamed-Rédha Mézoui, l’attaque contre l’Iran est imminente. “on déstabilise la Syrie pour que le Hezbollah n’ait plus aucun soutien et ensuite, il ne reste plus qu’à s’attaquer à l’Iran, ce qui ne représentera plus une manœuvre difficile sachant que toutes les pétromonarchies jouent contre Téhéran. Pourquoi ? Parce que l’Iran remet non seulement en question la suprématie religieuse de l’Arabie Saoudite en disant que le monopole de la Mecque n’appartient pas uniquement aux Saoudiens mais en plus fait peur aux petites monarchies intimidées par un Iran jugé trop puissant. Ainsi, cet Etat parfaitement autonome est devenu la bête à abattre” a-t-il déclaré à un journaliste russe.

Obama vient de quitter Tel-Aviv après avoir rendu une visite-éclair à Shimon Peres et Benyamin Netanyahou. Un grand nombre d’experts considère qu’il leur a donné son feu vert pour une attaque contre l’Iran. Au terroriste raciste Rubi Barnet de crier une fois encore : “Nous n’attendons plus que le “Docteur Folamour” pour lancer la grande offensive” !

Sami Shérif

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →