Loading...
You are here:  Home  >  Non class茅  >  Current Article

Egypte : le pays s’installe dans la violence ente communaut茅s, des chr茅tiens appellent au retour des militaire au pouvoir

By   /   8 avril 2013  /   No Comments

Par Sami SHERIF

Ce dimanche 7 avril, en fin de soir茅e, le Pr茅sident Morsi a voulu calmer la col猫re de la communaut茅 chr茅tienne聽coptes 茅gyptienne en annon莽ant la cr茅ation d’une commission d’enqu锚te sur les聽茅v茅nements聽r茅cents pendant lesquels 4 personnes coptes avaient trouv茅 la mort. 聽Cette d茅cision semble avoir 茅t茅 prise en retard, car la communaut茅 copte demande d茅sormais que les fr猫res musulmans au pouvoir et 脿 leur t锚te le Pr茅sident Morsi ne peuvent plus b茅n茅ficier de la moindre portion de confiance de sa part. Des coptes demandent d茅j脿 en public leur d茅part et n’h茅sitent plus en priv茅 d’en appeler 脿 l’intervention de l’arm茅e pour les d茅loger. 聽Il faut dire que la situation se complique pour Morsi et pour ‘ensemble du pays 脿 la veille des 茅lections l茅gislatives qui commenceront 脿 la fin de ce mois.

Hier encore, une personne a 茅t茅 tu茅e聽devant la cath茅drale Saint-Marc du Caire lors des violences qui ont suivi les fun茅railles de quatre Coptes, pendant lesquelles des slogans contre le pr茅sident islamiste Morsi聽聽ont 茅t茅 lanc茅s. Mohammed Soltane, le chef des services de secours, a affirm茅 que le jeune ayant trouv茅 la mort 脿 茅t茅 touch茅 au visage par des tirs聽de chevrotine.聽Dans la soir茅e, de nouveaux affrontements ont en outre 茅clat茅 聽entre musulmans et chr茅tiens 脿 Al-Khoussous, au nord du Caire, o霉 les quatre chr茅tiens ainsi qu’un musulman avaient 茅t茅 tu茅s il y a deux jours, selon la police.聽Au Caire, la police anti-茅meutes, d茅ploy茅e devant le portail principal de la cath茅drale Saint-Marc, a tir茅 des grenades lacrymog猫nes sur le lieu de culte.聽Des civils, en majorit茅 des habitants du quartier, 茅taient post茅s derri猫re les policiers et 茅changeaient pierres, bouteilles et bombes incendiaires avec des jeunes positionn茅s sur le toit de b芒timents situ茅s dans l’enceinte de la cath茅drale.

Les fid猫les r茅unis dans l’enceinte de la cath茅drale pour c茅l茅brer la messe d茅di茅e aux fun茅railles des 4 jeunes coptes morts le vendredi dernier dans des affrontements sanglants entre musulmans et chr茅tiens, scandaient 脿 haute voix聽des slogans contre le pouvoir islamiste.聽芦聽Pendant les obs猫ques, 脿 l’int茅rieur de la cath茅drale, on a scand茅 ‘A bas le pouvoir du Guide’ et 莽a a 茅t茅 retransmis en direct 脿 la t茅l茅vision. D猫s sa sortie de l’Eglise, le cort猫ge聽fun猫bre fut attaqu茅 par des hordes de jeunes 脿 coup de聽pierres et de bombes incendiaires.聽芦聽Nous sortions de la cath茅drale avec les d茅pouilles et nous avions l’intention de nous diriger vers Al-Ittihadiya ([Palais Pr茅sidentiel). Il y a eu des altercations avec la police, les habitants du quartier 茅taient hostiles et se sont mis du c么t茅 des policiers. Ils couraient apr猫s les chr茅tiens聽禄, a affirm茅 avec 茅motion聽Sami Adli, un Copte.聽芦聽La police a tir茅 du gaz lacrymog猫ne sur le si猫ge du patriarcat copte. Quel genre d’Etat permet cela ? Les Coptes ne vont pas laisser passer 莽a聽禄, a-t-il ajout茅 .聽芦聽C’est le gouvernement qui veut 莽a. La seule solution, c’est que l’arm茅e intervienne聽禄, a lanc茅 avec col猫re un quinquag茅naire chr茅tien.

La principale cha卯ne public de t茅l茅vision a annonc茅 pendant la soir茅e que public dimanche soir que le pr茅sident Morsi a assur茅 par t茅l茅phone 脿 Tawadros II, patriarche des Coptes orthodoxes d’Egypte, qu’il consid茅rait 芦聽toute attaque contre l’茅glise comme une attaque personnelle聽禄.聽芦聽La protection des citoyens, musulmans et chr茅tiens, est la responsabilit茅 de l’Etat聽禄, a-t-il ajout茅 selon la m锚me source.聽Le pr茅sident islamiste a confirm茅 dans la soir茅e sa condamnation des violences et a annonc茅 avoir demand茅 芦聽une enqu锚te imm茅diate聽禄.

Le plus grave dans cette affaire, c’est que les forces de l’ordre ont laiss茅 faire 脿 certains endroits pr猫s de la cath茅drale les jeune musulmans qui voulaient luncher les chr茅tiens du cort猫ge fun茅raire 脿 sa sortie de l’茅glise. Cette gravit茅 茅tait perceptible le vendredi au moment o霉 un simple incident caus茅 par des enfants聽dessinant une croix gamm茅e sur le mur d’un institut religieux musulman, s’est traduit par des heurts tr猫s violents pendant lesquels des 茅changes de tirs 脿 l’arme automatique ont eu lieu entre des jeunes des deux communaut茅s.

Sami Sh茅rif

Source AFP

 

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Le grand jeu pour rester Pr茅sident a vie en d茅pit de la volont茅 populaire

Read More →