Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc : la vigilance est de rigueur contre les menaces 脿 l’interne et 脿 l’externe !

By   /   27 juin 2015  /   No Comments

Abdelaziz Ikkrou

Abdelaziz Ikkrou

VAILLE QUE VAILLE, LE MAROC SE PR脡PARE A AFFRONTER DANS SA GUERRE CONTRE

LE TERRORISME GRONDANT, D鈥橝UTRES DIFFICULT脡S AVEC L鈥橝LG脡RIE

POURQUOI L鈥橝LG脡RIE聽OFFICIELLE EST-ELLE TOUJOURS DANS LA聽RUPTURE聽EN聽DOUBLE AVEUGLE CONTRE LE MAROC聽?

聽聽聽聽聽聽 Rien ne va plus entre les officiels du renseignement marocain et les caciques enrag茅s et rouill茅s du DRS alg茅rien. Tellement qu鈥檌l est difficile 脿 tout marocain qui se respecte, de ne pas se motiver face 脿 la donne politique incertaine alg茅rienne sur fond de terrorisme islamiste mena莽ant. Dont le vendredi noir du 26 Juin 2015 en Tunisie France Kowe茂t et Somalie, en est la preuve dans cet environnement malsain particuli猫rement au grand Maghreb. Ce qui n鈥檌ncite plus 脿 rester les bras crois茅s en le voyant se d茅liter de plus en plus, alors que le foss茅 de non collaboration continue de s鈥櫭﹍argir entre les services de renseignements marocains et alg茅riens.

聽聽聽聽聽聽 A cet effet, pourquoi le Maroc de la croissance novateur et performant, est-il dans le collimateur de l鈥橝lg茅rie au retour manqu茅 sur la sc猫ne internationale聽? Et, 脿 la gestion chaotique聽constituant un pas dans la d茅gradation des rapports entre Rabat et Alger, dont on pensait avoir tout vu tout lu et tout entendu. Car comme le d茅montre le site Wikileaks d鈥橝ssange brossant un tableau des plus d茅concertants laissant tout le monde coi, 脿 propos de rude et probable altercation en perspective entre le Maroc et l鈥橝lg茅rie. Dont, apparemment, l鈥檕rdre du jour ne serait que le droit de poursuite l茅gitime du Maroc pour la maintenance de son Sahara dans la r茅gionalisation avanc茅e. Contre la notion d鈥檌ng茅rence de l鈥橝lg茅rie dans ce conflit pr茅fabriqu茅 par ses soins, ayant mis le feu dans tout l鈥檈space Maghreb provoquant divers 茅changes d鈥檌nimiti茅s de notori茅t茅s internationales.

聽聽聽聽聽聽 En r茅alit茅, l鈥櫯搃l ext茅rieur de wikileaks ne commence-t-il d茅j脿 脿 transformer les relations de tous les pays entre eux, surtout avec les USA 脿 propos de ses milliers de c芒bles diplomatiques 茅chang茅s聽? De ce point de vue, 脿 scruter les quelques exploitations-synth猫ses d茅j脿 livr茅es touchant de pr猫s ou de loin l鈥檃ffaire du Sahara marocain, on en d茅duit que l鈥橝lg茅rie officielle hargneuse et rancuni猫re n鈥檕btemp茅rerait jamais. Et pour cause, les interrogations 茅chang茅es dans des c芒bles diplomatiques de pays comme l鈥橝rabie Saoudite r茅v茅lant ce dilemme alg茅rien par ailleurs longtemps connu des marocains. S鈥檃joutant 脿 ceux rageurs 茅chang茅s par les diplomates alg茅riens eux-m锚mes, chaque fois qu鈥檌ls en croient avoir l鈥檕pportunit茅 pour faire du mal au voisin de l鈥橢st en l鈥檕ccurrence le Maroc. Allant du d茅nigrement mesquin voire maladroit du mod猫le politique marocain jusqu鈥檃ux critiques infond茅es de sa production immat茅rielle cultuelle singuli猫re dont tout le monde en parle. Tellement qu鈥檌ls y voient m锚me, invraisemblablement, leur soi-disant salut-int茅r锚t de continuer d鈥檈xister et d鈥檈n faire leur cabale politique sans merci contre le Maroc. Oubliant que ce dernier avec son calme et聽ma卯trise, et c鈥檈st le moins que l鈥檕n puisse dire, montre qu鈥檌l est聽toujours pr茅par茅 脿 contrer ces vagues de d茅nigrement. Usant seulement de ses propres moyens de riposte foudroyante et passe d鈥檃rmes diplomatique virulente 脿 l鈥橭NU et partout ailleurs, envers l鈥橝lg茅rie et ses rares manutentionnaires pro-polisariens restants.

聽聽聽聽聽聽 Mais l脿 ou l鈥檃rrogance du pouvoir alg茅rien frise le ridicule, c鈥檈st lorsqu鈥檌l s鈥檃ttaque 脿 la r茅alit茅 des 茅changes de co-localit茅-partenariat聽茅conomique gagnant-gagnant聽que le Maroc a contract茅 avec les pays africains l鈥橢spagne la France (cas de Peugeot-Citro毛n) et autres. Sauf qu鈥檃vec le temps, cette Alg茅rie d茅s艙uvr茅e en a oubli茅 de s鈥櫭﹍ever au rang de pays digne responsable probe et respectable. Car n鈥檃rrivant de s鈥櫭﹙ader du climat r茅actionnel cherchant par folie 脿 provoquer zizanie, suite 脿 quoi par sa paraisse notifi茅e et son d茅clin passif flagrant, elle en paye aujourd鈥檋ui les frais et de quelle mani猫re. S鈥櫭﹖ant notoirement cons茅quemment fait larguer par le Maroc, et ce dans tous les domaines socio-茅conomique financier culturel cultuel s茅curitaire et politique. Vraiment, honte 脿 ce pouvoir, au lieu de se tenir 脿 l鈥櫭ヽart et/o霉 cach茅, il continue de solliciter certains directeurs de publication encore 脿 sa botte, de bien vouloir taper sur le Maroc m锚me en double aveugle. Alors de gr芒ce, que Bouteflika pour une fois se retienne, parce que sinon sa m茅moire risquerait de聽dispara卯tre聽dans聽l鈥檈mbrouillamini d茅j脿 en place pour sa succession.

聽聽聽聽聽聽 Pourtant 脿 travers ce dilemme, on ne peut pas ne pas dire que le Maroc ne r茅it猫re 脿 chaque occasion son approche d鈥檕ffre d鈥檕ptimisation de ses relations avec l鈥橝lg茅rie. En s鈥檃ppuyant sur ses principes fondamentaux inali茅nables et en anticipant sur les lectures de l鈥檃lgorithme politique s茅quentiel des ennemis quels qu鈥檌ls soient par la pr茅vention, la聽dynamisation聽de la politique 茅trang猫re, la protection des聽donn茅es strat茅giques de toutes origines. Tout ceci bien s没r, dans le but de la sauvegarde de l鈥檌nt茅grit茅 territoriale d茅j脿 bien profil茅e dans la r茅gionalisation avanc茅e s鈥檃daptant aux changements 聽des donn茅es de cyber s茅curisation. Puis l鈥檕ptimisation du projet de progr猫s en tenant compte 脿 la fois de l鈥檈nvironnement de modernit茅 sans aventurisme, et aussi du souffle de l鈥檃uthenticit茅 sans dormir sur les lauriers, vigilance oblige. Et enfin, la rationalisation par la recherche d鈥櫭﹒uilibre institutionnel dans l鈥檈xercice de la d茅mocratie 茅volutive responsable, int茅grant sans ambages la limitation des risques des d茅rapages par le respect fondamental des droits humains.

聽聽聽聽聽聽 C鈥檈st vrai, Wikileaks se caract茅rise par ses publications, fruit des synth猫ses-investigations des c芒bles informatifs de grande sensibilit茅, notamment par la NSA am茅ricaine dans le segment du march茅 du renseignement. Dont la vielle Europe en voit aujourd鈥檋ui son fil d鈥檃ctualit茅 se d茅rouler sous-forme de festival d鈥檌nformations que l鈥檕n pourrait intituler 鈥樷橮arfum d鈥櫭ヽoutes鈥欌, lequel parrain茅 par Big Brother en l鈥檕ccurrence les USA. Aussi au-del脿 du style et la m茅thode, ce qui importe c鈥檈st le foisonnement la teneur la puissance et la diversification des informations livr茅es avec minutie sur l鈥橝lg茅rie agonisante. De sorte, pour lever la grande confusion sur les enjeux futurs en Afrique, le Maroc parait 脿 travers ce d茅cryptage mieux arm茅 structurellement, eu 茅gard 脿 la mani猫re de son implication humble dans l鈥檃ide aux pays africains pauvres et dans l鈥檕ffre de son expertise multiple reconnue. Et, aussi聽g茅o-politiquement聽prenant solidement聽pied en Afrique en tant que futur 茅mergeant 脿 cot茅 de la Chine la Turquie et l鈥橧nde. Qu鈥檈n plus il est dorlot茅 sinon dragu茅 par l鈥橢urope les USA et la Russie, en tant qu鈥檋ub d鈥檃ctivit茅 d鈥檈ntr茅e au march茅 africain. Contrairement 脿 la fantaisie alg茅rienne fictionnelle, compos茅e d鈥檜ne volont茅 de d茅construction de l鈥檃venir de l鈥橝frique, parce que se basant sur les folies des fabulateurs et autres usurpateurs.

聽聽聽聽聽聽 N茅anmoins, est-ce que le d茅senchantement actuel alg茅rien par la rupture ne devient-il le signal du temps de ses coquilles diplomatiques vides聽? Et ce, entre manipulation des聽tra卯tres聽et聽fra卯cheur聽茅motionnelle des n茅ophytes, visant 脿 cacher voire聽脿聽masquer les d茅rives d茅lictueuses au sein des camps de Tindouf et ailleurs. Aussi, force est de constater que le temps du baume des subsides gaziers et p茅troliers dont l鈥橝lg茅rie se targuait, est fini. D鈥檃illeurs ne commence-t-il 脿 se g茅lifier voire se r茅tr茅cir dangereusement, la ramenant 脿 sa vraie proportion dans l鈥櫭ヽhelle des cotations onusiennes聽? Au point qu鈥檈lle ne peut plus s鈥櫭﹔iger comme il n鈥檡 a pas longtemps en faiseuse des d茅cideurs politiques africains, en leur racontant des bobards 脿 propos du Maroc. 脌 m锚me de se permettre d鈥檕ser en termes 脿 peine voil茅s de les menacer, comme ce qu鈥檈lle a fait derni猫rement dans le cas de la Mauritanie, sous pr茅texte qu鈥檈lle d茅tient des secrets pouvant la faire basculer dans le mal-锚tre institutionnel. Ce faisant, pourquoi ce pouvoir alg茅rien ne sait-il pas encore que la demi-vie du renseignement cibl茅 s鈥檌l n鈥檈st pas exploit茅 脿 temps, se raccourcit de plus en plus ne servant qu鈥櫭 faire perdurer les tensions聽?

聽聽聽聽聽聽 En r茅sum茅 ce qu鈥檌l faut savoir, le Maroc n鈥檈st plus inquiet n鈥檃yant de mal 脿 d茅mentir par des faits av茅r茅s, les all茅gations colport茅es ici et l脿 sur sa culture des droits de l鈥檋omme et aussi 脿 faire valoir ses atouts et r茅ussites. Qu鈥檃u demeurant, il est en droit de s鈥檌nterroger sur l鈥檃bsence de l鈥橢tat de droit en Alg茅rie s鈥檕bstinant toujours 脿 ne pas aborder les vrais probl猫mes du grand Maghreb. A ce propos, dans ces conditions, n’est-ce pas les marocains s鈥檌nqui猫tent pour les alg茅riens qui se voient malheureusement d茅j脿 en commencement de transbordement dans le marasme de l鈥檌ns茅curit茅 doubl茅e de l鈥檌nsolence des privil茅gi茅s des cercles du pouvoir聽? A bon suiveur bonne lecture聽!

    Print       Email
  • Published: 7 ans ago on 27 juin 2015
  • By:
  • Last Modified: juin 27, 2015 @ 9:52
  • Filed Under: Actualit茅s, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →