Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Qatar: Mouza et son Fils s’assurent les pleins pouvoirs

By   /   25 juin 2013  /   No Comments

Shekha Mouza

Shekha Mouza

Par Sami SHERIF

Le processus de passation des pouvoirs au Prince Tamim Ben Hamad al-Thani” vient de commencer ce lundi 23juin 2013 au Qatar. Le Prince Héritier qui est âgé seulement de 33 ans et qui doit succéder à son père l’ayant désigné pour le remplacer à la tête de l’Etat, est le plus jeune dirigent au sein du Conseil de Coopération du Golf. C’est une première dans l’histoire du pays, que le pouvoir au sommet de l’Etat puisse être cédé volontairement et de cette manière à un prince héritier. Hamad Al Thani vient en effet d’avertir la famille qu’il se défait de son trône au profit de son fils Thamim qui n’est tout de même pas l’ainé parmi ses quatre fils.

La chaîne “Al Jazeera” vient juste d’annoncer que l’Emir du Qatar Hamad a terminé une réunion avec les membres de la

Merzouki, Sheikh Hammad, et son prince héritier

Le Prince Thamim, le nouveau patron du Qatar

famille régnante, qu’il a informés de sa «décision de remettre le pouvoir au prince héritier Cheikh Thamim.” L’information ne fait aucune mention de la date précise de la passation effective du pouvoir, en l’absence d’une déclaration officielle du prince en ce sens.

Nouveau patron du Qatar avec sa maman

Nouveau patron du Qatar avec sa maman

Des rumeurs à ce propos circulaient dans la presse internationale il y a déjà plusieurs semaines, mais jusqu’à maintenant, aucune raison claire n’est avancée officiellement pour expliquer cette initiative. Des informations non confirmées attribuent cette initiative du prince Hamad à son état de santé qui se dégraderait et à sa peur de voir ses quatre enfants se disputer le pouvoir s’il ne tranche pas de son vivant cette affaire. Le rôle de Mouza, l’épouse de Hamad et la maman du Prince Héritier bénéficiant de cette « abdication volontaire», serait ainsi décisif dès lors que cette dernière avait auparavant tout fait pour que son fils puisse être désigné Prince Héritier, bien qu’il soit le cadet de ses 3 demi-frères.

Tout le monde savait que Sheikha Mouza a toukours été très influente au sein de la famille régnante et qu’elle exerce un pouvoir effectif sur nombre de rouages de l’Etat depuis que son mari ; sur son instigation,  avait profité de la présence de son père à l’étranger pour le  renverser et pour prendre sa place à la tête du pays. Il semble qu’elle vienne d’assurer par un coup magique et tranquille le trône à son fils et d’éliminer ainsi tout risque de voir quelqu’un d’autre que lui accéder au pouvoir à  la tête de l’Etat le plus riche de la région.

Sami Shérif

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →