Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc : o霉 est-elle pass茅e cette Kerry Kennedy ?!

By   /   26 juin 2013  /   No Comments

L鈥橦orreur, ou le r茅cit d鈥檜ne descente aux enfers dans les ge么les du Polisario. …

Mohamed Mraizika

Mohamed Mraizika

Par le Dr Mohammed MRAIZIKA聽聽

Abdellah Lamani est un homme ordinaire. Je l鈥檃i rencontr茅 pour la premi猫re fois en 2011, au Forum Social Mondial 脿 Dakar et j鈥檃i gard茅 le souvenir d鈥檜n homme aimable, discret, l鈥櫯搃l vif et la parole mesur茅e. Mais c鈥檈st 脿 Tunis 脿 l鈥檕ccasion de l鈥櫭ヾition 2013 du FSM qu鈥檌l m鈥檃 茅t茅 donn茅 de l鈥檃pprocher, d鈥櫭ヽouter son r茅cit et de mieux comprendre ce qu鈥檌l a endur茅 dans les ge么les du Polisario durant 23 ans.聽C鈥檈st l鈥檋orreur.Il portait le matricule N.CICR 3458 au Centre Rabouni, lui qui gagnait

Abdellah Lamani, prisonnier du Polisario pendant 23 ans

Abdellah Lamani, prisonnier du Polisario pendant 23 ans

paisiblement sa vie dans une entreprise d鈥檃luminium 脿 Casablanca sous le num茅ro 123. Sa descente aux enfers a commenc茅 un jour (le 20) du mois ao没t, un jour de canicule, sur la route de Tata, lorsque les 24 passagers de l鈥檃utocar de la 芦 SATAS 禄 sont arr锚t茅s par une bande de pillards, cagoul茅s et arm茅s de fusils automatiques et de lances roquettes.C鈥檈st pour Abdellah Lamani et ses camarades de fortune, le d茅but d鈥檜n long voyage dans l鈥檋orreur des camps de Tindouf et des Centres de d茅tention de Rabouni, du 9 juin, de Hamdi Abba Cheikh et tant d鈥檃utres prisons de triste r茅putation telle l鈥櫬 Ecole 12 Octobre 禄.

Le r茅cit d鈥橝bdellah Lamani est plus que le t茅moignage 茅mouvant des souffrances d鈥檜n homme ordinaire qui, dignement, au tournant d鈥檜ne phrase, ose l芒cher quelques mots pour les d茅peindre : 芦 Les ampoules qui couvraient mes mains avaient crev茅 et la chair vive 茅tait en contact direct avec la manche de la pioche 禄.

Ce r茅cit d茅voile des aspects inimaginables des atrocit茅s et de pratiques d鈥檜n autre 芒ge que v茅curent des centaines de marocains et de sahraouis dans les camps de Tindouf et dans les Centre de d茅tention encadr茅s par le Polisario. Ces Centres n鈥檕nt pour raison d鈥檈xister que de r茅duire l鈥櫭猼re humain 芦 marocain et sahraoui 禄 脿 l鈥櫭﹖at de nature, de le priver de son humanit茅 et sa dignit茅.

Camp de la honte 脿 Tinduf

Camp de la honte 脿 Tinduf

芦 En quelques jours, les v锚tements que nous portions ne furent plus que des lambeaux. Nos corps et surtout nos visages 茅taient devenus m茅connaissables 脿 cause de l鈥櫭﹑aisse couche de crasse qui les couvrait et, 脿 force de travailler les pieds nus, la crasse a soud茅 nos orteils et a transform茅 nos pieds en sabots 禄.

Durant les 23 ans, entre ao没t 1980 et 2003, qu鈥檌l a pass茅 dans les diff茅rentes ge么les du 芦 Polisario 禄, Abdellah Lamani a consign茅 m茅thodiquement, patiemment, la nuit dans le froid et la peur, des donn茅es pr茅cieuses sur le syst猫me p茅nitencier et carc茅ral mis en place. C鈥檈st un syst猫me o霉 les techniques de torture physique et psychologique ont atteint un degr茅 de perfectionnement des plus 茅lev茅s, o霉 le fakih d茅lateur et le ren茅gat mouchard sont r茅compens茅s, o霉 le gardien psychopathe et le tortionnaire assoiff茅 de sang humain finissent par d茅tester leur sale besogne (la torture), o霉 le m茅decin du camp, surveill茅 en permanence, n鈥檃 que faire du serment d鈥橦ippocrate.

Dans le Centre Rabouni (du mot Robinet en fran莽ais), situ茅 脿 26 Km de Tindouf, l鈥檋orreur 茅tait 脿 son comble. 芦 Quatorze 锚tre humains entass茅s dans une chambre de trois m猫tres de longueur et deux m猫tres de largeur 禄 (p.30) dans l鈥檃ttente d鈥櫭猼re interrog茅s par des officiers du renseignement alg茅rien. Malheur 脿 celui qui proteste et ne courbe pas l鈥櫭ヽhine. Un 茅nomm茅 Lahcen, originaire de la ville de Tantan,

芦 choqu茅 par l鈥檃ffreux spectacle de son fr猫re germain suppli茅 et tu茅 devant lui, 茅tait devenu h茅mipl茅gique et avait perdu la facult茅 de parler. Le c艙ur rong茅 par la tristesse, et l鈥櫭e 茅cras茅e par l鈥檌mpuissance, il mourra quelques mois plus tard 禄. Un autre d茅tenu, au nom de Rouili, 芦 crachait au d茅but du sang ; il crachait ensuite des morceaux de ses poumons ! Et enfin il trouva le repos en crachant son 芒me 禄.

Ceux qu鈥橝bdellah Lamani a vu souffrir le martyr apr猫s plusieurs mois pass茅s dans les fosses du Centre Rabouni, ou mourir des privations (eau, nourriture, sommeil, repos) et des s茅vices corporels qu鈥檌ls ont endur茅s 脿 l鈥櫬 Ecole 12 Octobre 禄 et au Centre El Hanafi (10 km au Sud de Tindouf). Et lorsqu鈥檜ne Commission du Comit茅 de la Croix Rouge fut autoris茅e en 1984, par Alger 脿 rencontrer les d茅tenus, un morceau du voile s鈥檈st lev茅 sur les atrocit茅s r茅serv茅es 脿 ces d茅tenus civils, malgr茅 la vigilance des services de la s茅curit茅 militaire alg茅rienne et des ge么liers du Polisario.

Au-del脿 des souffrances personnelles et des atteintes quotidiennes aux droits humains, le r茅cit d鈥橝bdellah Lamani nous renseigne sur la politique machiav茅lique des autorit茅s d鈥橝lger et les effets pervers de leur strat茅gie d茅stabilisatrice et belliqueuse dans la zone subsaharienne. Il montre comment le sol alg茅rien s鈥檈st progressivement transform茅 en un nid de mercenaires et un foyer d鈥檈ndoctrinement id茅ologique o霉 se fomentent les r茅bellions et les coups d鈥櫭﹖at militaires contre les pays de la zone. Le Mali, le Niger, la Mauritanie, le Tchad 茅taient les premiers vis茅s. C鈥檈st dans le fameux Centre El Hanafi, situ茅 脿 10 Km au Sud de Tindouf, que les bandes du Polisario venaient se fournir en armes, en munitions et en v茅hicules militaires, pour attaquer les troupes marocaines. Mais, la le莽on donn茅e 脿 ces bandes par l鈥檃rm茅e marocaine lors de la bataille de Lamsayade de septembre 1983 n鈥櫭﹖ait pas assez dissuasive.

Plus de 220 morts ont 茅taient d茅nombr茅s dans les rangs du Polisario, de m锚me 芦 les d茅g芒ts mat茅riels 茅taient 茅normes et de nombreux chars alg茅riens des plus sophistiqu茅s avaient 茅t茅 abandonn茅s sur le terrain de combat 禄. …

On comprend mieux on lisant le r茅cit de Abdellah Lamani, comment les autorit茅s d鈥橝lger utilisaient les milliers de touareg, fuyant le nord du Niger et du Mali 脿 cause de la s茅cheresse, comme moyen de pression sur les pays de la r茅gion pour les dissuader de ne point soulever devant les instances onusiennes la question des trac茅s de fronti猫res avec l鈥橝lg茅rie h茅rit茅s de l鈥櫭﹑oque coloniale.

Cette m锚me strat茅gie de dissuasion a 茅t茅 utilis茅e pour obliger des Etats de la zone subsaharienne 脿 reconna卯tre l鈥檈ntit茅 terroriste le 芦 Polisario 禄 et ainsi s鈥檃ligner sur la th猫se d鈥橝lger. Les services de la s茅curit茅 militaire alg茅rienne 芦 s茅paraient les femmes, les vieux et les enfants. Les adultes 茅taient emmen茅s des camps d鈥檌nstruction militaires avant d鈥櫭猼re utilis茅s pour d茅stabiliser les pays voisins 禄.

Cette instruction est destin茅e 芦 au lavage des cerveaux, tels les longs d茅bats sur les 芦 frivolit茅s 禄, les livres du guide supr锚me de la r茅volution (Kadhafi), le livre vert et la troisi猫me th茅orie mondiale鈥 禄 (p.34 et 35). Le financement de ces op茅rations 茅tait libyen.

Ce r茅cit nous renseigne 茅galement sur la mani猫re dont furent instrumentalis茅s le concept d鈥檃uto-d茅termination et celui du non-alignement que Cuba et ses satellites en Afrique, et les aimaient clamer et 芦 vendre 禄 au tiers-monde. Invit茅s par des officiers de la s茅curit茅 militaire alg茅rienne, les chefs de ces groupuscules et les instructeurs libyens, allemands (de l鈥橢st), cubains et syriens, venaient inspecter les camps et 芦 admirer 禄 les m茅thodes employ茅es par les ge么liers du Polisario : 芦 Plus les traces de la souffrance sur nos corps 茅taient poignantes, plus leurs visages s鈥檌lluminaient de joie ! 禄.

Kerry Kennedy

Kerry Kennedy

Malgr茅 la torture, les humiliations et les privations qu鈥檌ls ont subies dans les ge么les du Polisario, Abdellah Lamani et ses cod茅tenus marocains, civils ou militaires, sont rest茅s fid猫les 脿 leur pays, attach茅s 脿 ses institutions, 脿 son hymne et 脿 son drapeau. Leurs corps ont 茅t茅 bris茅s par leurs tortionnaires 芦 polisaro卯des 禄 mais leur volont茅 et leur patriotisme sont rest茅s intacts.

Dans ce syst猫me abominable, Abdellah Lamrani, ce simple 茅lectricien, est rest茅 debout, la t锚te haute et les id茅es claires : la 芦 confiance en son Roi, dans sa foi et son pays, aura 茅t茅 la lueur qui le maintiendra en survie dans les vingt-trois ann茅es de calvaire 禄.

Son livre 茅crit dans la douleur et la souffrance, publi茅 en 2010 sous le titre 芦 L鈥檋orreur 禄, s鈥檌l est un descriptif d茅taill茅 de la 芦 vie 禄 dans les horribles lieux de torture dirig茅s par les bandes du Polisario, il est aussi un document 脿 verser dans la rubrique 芦 crimes contre l鈥檋umanit茅 禄, et pourquoi pas, 脿 offrir un jour 脿 la pr茅sidente (Kerry Kennedy) de la Fondation Kennedy qui a remu茅 ciel et terre et noirci des centaines de pages en guise de rapports sur la question des Droits de l鈥橦omme, juste pour s鈥檃ssurer des subsides et 脿 cause d鈥檜ne bousculade dont sa fille fut malencontreusement victime.

En effet, 芦 nous n鈥檃vons pas les m锚mes valeurs 禄 Madame la pr茅sidente !!!

Le Dr Mohammed MRAIZIKA 聽聽
Chercheur en Sciences Sociales聽
Directeur du Centre International Interdisciplinaire de Recherche et d鈥橧nitiative -Paris
    Print       Email
  • Published: 9 ans ago on 26 juin 2013
  • By:
  • Last Modified: juin 26, 2013 @ 5:38
  • Filed Under: Actualit茅s, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →