Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Maroc : une sortie indemne d’un guet-apens qui aurait pu le mettre en difficulté

By   /   25 avril 2013  /   No Comments

ÇA Y EST TOUT EST RENTRÉ DANS L’ORDRE, LE MAROC S’EN EST BIEN SORTI DU TRAQUENARD USAEEN-ONUSIEN

PRÉCONÇU EN DOUCE MAIS LANCÉ SUBREPTICEMENT A CAVALCADE !

Abdelaziz IKKROU

Abdelaziz IKKROU

Par Abdelaziz IKKROU

Dorénavant, il ne faut plus s’endormir sur ses lauriers pour éviter tout essai-remake !  

A cet effet, les marocains n’aimeraient plus revivre le même déroulé du film des échanges parfois assez violents dans les propos et dans le fond des analyses envers quiconque. Le Maroc est un pays correct fidèle à ses amis, mais dans ce cadre là ne veut se trouver distancer dans la gestion du dossier du Sahara, alors qu’il a fait ses preuves dansOnu-Maroc Ikkrou1 le maintien de la paix dont l’ONU elle-même peut en témoigner.  N’est-ce pas qu’on a besoin de lui pour relever le défi onusien de se substituer aux forces françaises au Mali, de par son expertise reconnue?

D’ailleurs de ce point de vue sans doute le plus en conformité avec sa conscience collective, il ne peut tolérer ce genre d’épisode intentionnel comme ce qu’il vécu avec les USA, l’ayant contraint par nécessité politique de faire des choix subjectifs en réaction. Qu’heureusement font parti désormais du passé, parce que la diplomatie pondérée et raisonnée l’a emporté sur la surenchère et l’aventure. Même si, Suzanne Reis ayant avalé son chapeau n’en voudrait encore en parler, vu la tension résiduelle existante à propos de la reprise des manœuvres militaires communes sur les territoires marocains.  
ONU-Maroc Ikkrou2Cette solution survenue à point nommé après une intervention apaisante et responsable de Sa Majesté le Roi Mohamed VI auprès du président Obama, s’ajoutant à la désapprobation fondée des pays amis à l’encontre de cette tentative triviale partiale indigne, ayant mis le Maroc injustement pour un temps en difficulté. Alors même que sa diplomatie n’a pas lésiné sur les moyens, pour expliquer dans la clarté usant de la légalité procédurale le sérieux marocain dans le processus de démocratisation déjà entamé. Entre autre dans le respect des droits de l’homme, le démontrant, par la preuve aux membres du conseil de sécurité, et surtout aux aventureux pourvoyeurs-monteur subrepticement de cette scène impensable il y a si peu sous Mme Clinton. Tout compteONU-Maroc Ikkrou3 fait, c’est une victoire de la diplomatie marocaine grâce aux négociations menées, mais qui dans le futur demanderait plus de réévaluation de nos diplomates du moins celles et ceux officiant dans les capitales sensibles.
En retirant son projet de résolution d’élargissement des prérogatives de la Minurso pour le respect des droits de l’homme au Sahara marocain, le département d’État au foreign-office, même niant toute existence de cette prévalence, n’a-il pas mis le conglomérat demandeur-commanditaire sentant l’odeur gazière-pétrolière pour l’une des composantes, et diamantière-minière accompagnée comme dans les stades des sons vouvouzelaéens pour l’autre, dans un état de rage et d’incompréhension de cette re-volte-face usaéenne-onusienne? Parce que, finalement les USA comme l’ONU ont compris que sans le Maroc, fort de son expertise antiterroriste et son bon vouloir d’aller encore plus loin dans le chantier des reformes sociales économiques culturelles et politiques, toute la région risquerait le contrebalancement alarmant vers l’inconnu. 
ONU-Maroc Ikkrou4Oui, plus que jamais le rassemblement des dirigeants de ce conglomérat-mafia, ne doit continuer à garder sa fausse identité d’usurpation sans être dénoncé. Par ailleurs datant de l’époque de la guerre froide, ayant conduit ces mêmes décideurs et leurs suiveurs proches protégés, à la crise de flatulence issue de leur goinfre sans limite allant jusqu’aux rots itératifs pour ne pas dire autre chose toute aussi nauséabonde. En l’occurrence, par le détournement à même la saignée gravissime des richesses de leurs pays respectifs. Croyant, que par leur mensonge et dénigrement d’autrui, leurs biens mal acquis stockés dans les paradis fiscaux lointains pour la recherche de leur prospérité et aussi de leursONU-Maroc Ikkrou5 progénitures, ne pourraient être mis à l’index par des hommes libres et intègres dans leurs propres pays comme à l’étranger.

C’est vrai que cette mécanique de ces semi-constricteurs des canaux relationnels privés où même diplomatiques, dont leur supra-constriction n’a fait que défoncer les portes semi-battantes des chancelleries mettant le Maroc sur un nouveau piédestal onusien, pour continuer sa construction démocratique sans hésitation ni peur de par l’exemplarité de sa cohésion sociétale. Et ce, malgré les crieurs aux longs cous portant du toc, mais ne faisant grossièrement que tic-tac de par leurs pendantes langues-cravates, croyant ainsi se prémunir de la foudre des marocains en interne comme en externe marche anti-américaine3du pays. C’est en ce sens qu’ils ont tout perdu en opportunité de se reprendre, et faire amende honorable envers le Maroc leur pays. Ne s’agit-il pas enfin de la fin d’une époque, où leur niveau de vie à coup de liquidité serait mis en question parce que ne cesserait certainement de dégringoler dans la bourse des chimères ?

N’est-ce pas qu’en plus une lame de fond citoyenne loin de toute xénophobie où autre nationalisme bête et méchant, est désormais en formation contre ces tailleurs des colportassions dénigreurs de leur propre pays? Cependant, alors même qu’ils se sont  spécialisés dans la manipulation et l’intoxication, n’est-elle pas en gré de rester en parfaite état de fonctionnalité comme une légende naissant à nouveau pour créer un panache politique qui manque actuellement au gouvernement ? Personne, dans l’opposition ni même dans cette coalition de conjoncture ne peut dire qu’il pourrait la récupérer, à même sur une tonalité fondée sur la négation des partis existants. Parce que, tous n’ayant fait que frotter les instincts humanitaires des marocains des années durant notamment depuis l’arrivée aux affaires du PJD. Malheureusement contre la volonté des démunis, simplement par le mélange des choses et des genres n’étant jamais dans le vif du mouvement vers la création de l’emploi, la richesse locale, l’innovation et surtout la formation.

 Abdelaziz Ikkrou

 
  
    Print       Email
  • Published: 8 ans ago on 25 avril 2013
  • By:
  • Last Modified: avril 25, 2013 @ 4:59
  • Filed Under: Actualités, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

LE MYTHE DE L’IDENTITÉ ARABO-MUSULMANE

Read More →