Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Moyen-orient  >  Current Article

Palestine occupée : le monde arabe va-t-il enfin se solidariser avec la cause palestinienne?

By   /   22 novembre 2012  /   No Comments

Par Chahid BENDRISS

Le mouvement de la résistance de Gaza progresse et obtient des résultats sans précédents dans sa lutte contre la machine de guerre israélienne qui s’est une fois de plus déchaînée contre lui. Personne ne fera pas rendre grâce à la résistance gazaouie.

Ça a été un moment vraiment historique quand les Israéliens -et non les pauvres habitants de Gaza- ont été obligés de courir vers les abris lorsque les sirènes ont annoncé l’arrivée des missiles Farj dans le centre de Tel Aviv. Les Israéliens en avaient perdu l’habitude pendant la longue période de paix et de sécurité qui avait précédé l’assaut. Leurs leaders n’ont jamais hésité à perpétrer massacre après massacre chez les Palestiniens -faisant exploser des corps d’enfants avec leurs missiles, leurs bombes et leurs fusils. Le meurtre des élèves de l’école primaire Bahr al-Baqar en Egypte et celui des réfugiés du camp de Jénine en Cisjordanie font partie de la longue liste de leurs crimes.

Au cours des 40 dernières années -ce qui correspond au tiers environ de toute l’histoire d’Israël- ce pays a joui de la sécurité, de la tranquillité et de la richesse grâce à l’ancien Secrétaire d’Etat étasunien, Henry Kissinger, qui avait réussi à convaincre l’ancien président d’Egypte, Anwar Sadat, aujourd’hui décédé, de prendre ses distances avec les pays arabes musulmans et de signer les accords restrictifs de Camp David.

Mais la révolution égyptienne a changé la situation et les restrictions de Camp David sont remises en cause l’une après l’autre -graduellement mais avec détermination. L’Egypte retrouve sa fierté et sa dignité et le prouve en envoyant son Premier Ministre à Gaza à la tête d’une large délégation pour apporter deux messages : le premier, un message de solidarité au peuple assiégé et affamé de l’enclave; et le second, un avertissement à Israël que l’Egypte ne se contentera pas d’assister à nouveau sans rien faire à l’agression de Gaza.

Le vol incessant des jets de combat au dessus de Gaza n’a pas affolé le mouvement de la résistance et n’a pas empêché différents groupes de tirer des dizaines de missiles vers Israël en représailles pour les morts qu’Israël a fait pendant cette nouvelle agression; notamment le meurtre du chef de la branche armée du Hamas, Ahmad al-Jabari. Les missiles de Gaza ont tué quatre Israéliens et en ont blessé sept jusqu’à maintenant. Peu importe qui envoie ces missiles – les Brigades Qassam [Hamas], les Brigades Al-Quds [Islamic Jihad], les Brigades Abu Ali Mustafa [the People’s Front]-, tous ces groupes sont désormais réunis sous un seul drapeau : la Résistance. Les missiles gazaouis ont réussi à percer le bouclier anti-missiles israélien, le Dôme d’Acier, et l’ont ridiculisé comme la résistance libanaise avait ridiculisé les tanks israéliens Merkava pendant l’agression israélienne du sud Liban en 2006.

Les Israéliens espéraient que le succès du Dôme d’Acier inciterait de nombreux pays, y compris des pays arabes, à acheter leur système, leur rapportant ainsi des milliards de dollars étasuniens, mais les missiles Fajr tirés de Gaza ont sonné le glas de leurs espérances. Un des missiles Fajr a frappé une maison construite par des colons israéliens illégaux à Ashdod. Puisse cela leur rappeler le crime qu’ils ont commis en volant la terre sur laquelle leur maison est construite, après avoir chassé ses vrais propriétaires!

Netanyahu menace d’intensifier la guerre et de tuer encore plus de gens à Gaza, mais tout le monde sait qu’il ne peut pas commettre de plus grand crime que son prédécesseur, Ehud Olmert, et son ministre des Affaires Etrangères, Tzipi Livni, ne l’ont fait pendant l’hiver 2008/2009. Olmert et son ministre de la Défense, Ehud Barak, ont envoyé leurs tanks et leurs avions tirer des missiles au phosphore blanc sur Gaza pour détruire les missiles de la résistance. Trois ans après cette agression, Olmert est parti ainsi que Tzipi Livni, et Barak les suivra bientôt, mais les missiles gazaouis continuent à pleuvoir sur les colonies israéliennes.

C’est une honte que la Ligue Arabe n’envisage même pas de fournir des armes à Gaza. Ils ont peur de le faire, parce que les armes qu’ils enverraient tueraient des Israéliens, pas des Arabes ni des Musulmans et cela enragerait Hillary Clinton, la Secrétaire d’Etat étasunienne, qui se prend pour une prophétesse envoyée pour instaurer la démocratie et faire respecter les droits humains dans les pays arabes. Les ministres des Affaires Etrangère

Missiles palestiniens tirés sur Tel-Aviv

européens, en particulier le Britannique William Hague, accusent la résistance palestinienne d’être responsable de cette dernière escalade. Ils ont aussi justifié le massacre commis par Israël en disant que c’était une sorte “d’auto-défense”.

C’est incroyable que, dans ce monde, un pays puisse avoir le droit d’acquérir 400 têtes nucléaires, des milliers de tanks et d’avions et les armes étasuniennes les plus avancées, tout cela étant utilisé pour occuper un autre pays, assiéger deux millions de personnes pendant 10 ans, mener des raids aériens quotidiens contre elles et tuer des gens innocents sous prétexte “d’auto-défense.” De telles déclarations donnent le feu vert à Israël pour assassiner et à détruire. Il est intéressant de constater que ces déclarations viennent de pays qui ont toujours promis aux Arabes et aux Palestiniens qu’ils leur assureraient la paix et un état indépendant à condition que les Arabes renoncent au “terrorisme” et participent à des négociations de paix.

Mais quand les Arabes ont fait ce qu’on leur demandait, tout ce qu’ils ont obtenu en échange, c’est plus de colonies israéliennes et plus de morts. La faiblesse des Arabes a permis aux pays européens de refuser de soutenir la demande de l’Autorité Palestinienne à l’ONU de reconnaître un état illusoire qui n’existe que sur la papier. Mais toute la région arabe est en train de se métamorphoser, et la première chose qui va changer, c’est qu’elle va cesser d’avoir peur des Etats-Unis et d’Israël. Les missiles de Gaza vont avoir raison de la faiblesse et de la mendicité arabes et faire naître de nouvelles stratégies pour libérer Jérusalem après cette longue période de domination des Etasuniens et des Israéliens, assistés de leurs alliés arabes, sur la politique régionale. Le destin du peuple de Gaza est d’accepter le sacrifice d’autres martyrs pour défendre la dignité et les valeurs de la nation arabe. Ce peuple ne se dérobera pas à son destin et ne reculera pas devant son devoir.

Hier j’ai appelé des membres de notre peuple à Gaza pour les saluer et avoir des nouvelles. Je les ai trouvés aussi pleins de courage et de force que d’habitude. Ils ont parlé surtout de l’unité et de la solidarité qui les lie les uns aux autres et ont juré de résister de toutes leurs forces à l’agression. Mais le plus notable est que cette fois ils n’ont pas demandé: Mais où sont les dirigeants arabes ?

Chahid Bendriss

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Le grand jeu pour rester Président a vie en dépit de la volonté populaire

Read More →