Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Irak : dix-huit suspects arrêtés après l’attentat de Nassiriya du dimanche 9 septembre

By   /   12 septembre 2012  /   No Comments

Les éléments de la police irakienne scrutent les lieux de l’attentat près du Consulat Honoraire de France à Nassiriya

 

Par Sami SHERIF

Le gouverneur de la province de de Ziqar dont le chef lieu n’est que la ville de Nassiriya où fut attaqué dimanche 9 septembre le consulat honoraire de France,  a annoncé ce mardi 11 septembre 2012 l’arrestation de 18 personnes accusées d’être les auteurs de l’attaque et présentées comme des alliés du vice-président Tarek al-Hachémi.

Une coïncidence qui sème le trouble dans les esprits puisque ces déclarations surviennent au lendemain même de la condamnation à mort par contumace de ce haut responsable irakien qui, pour sa part, crie toujours au complot politique depuis la Turquie où il a trouvé refuge.

Plus troublant encore, ces accusations interviennent au moment même où al-Qaïda revendiquait l’ensemble des attaques qui ont secoué l’Irak le week-end dernier. La situation semble bien démontrer l’ambiance de confusion qui règne dans le pays, mais également et surtout, la façon dont les violences font indéniablement partie du jeu politique en Irak.

Depuis son invasion par les forces américaines et britanniques, l’Irak n’a pas connu de moment de paix. La violence s’y est installée et continue toujours de faire de nombreux victimes. En plus des attentats perpétrés par AL-Quaida, des clans associés au pouvoir se font la guerre en sous mains. Des milices se sont formées et des règlements de comptes se font au quotidiens au su et au vu des autorités qui semblent être dépassées par les évènement.

Sam Shérif

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →