Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Gaza : une grande opération d’espionnage contre la résistance palestinienne montée par Israël et exécutée par l’Emir du Qatar en personne

By   /   18 novembre 2012  /   No Comments

Par Sami SHERIF

La veille de l’attaque israélienne contre le Commandant des Brigades Al Quassam, l’Emir du Qatar accomplit avec sa femme Mouza, une visite inattendue à Gaza. Tout le monde s’était demandé pourquoi cette visite tolérée et assistée par les autorités sionistes qui d’habitude, ne laissent aucune personnalité y accéder.  C’est juste hier , le 17 novembre 2012, qu’une explication est trouvée à cette énigme par suite de la découverte de matériel miniaturisé de télécommunication dans des stylos et des montres offertes par l’Émir à certains hauts responsables palestiniens de l’enclave. 

De fait, des sources bien informées du côté palestinien à Gaza, affirment que c’est au cours de cette visite que l’émir du Qatar  et la délégation qui l’accompagnait, ont offert à ces dirigeants des stylos et des montres ayant des mini GPS adaptés aux satellites espions israéliens. Dès le lendemain, l’assassinat de Ahmad Jabari, commandant en chef des brigades Al-Qassam,  a eu lieu à la suite d’un raid aérien sioniste.

Selon certaines informations fiables, communiquées par des sources locales, la visite de l’Emir et de son épouse, à Gaza, a servi  aux agents informateurs des service espionnage qatari à localiser les maisons et les bureaux de certains dirigeants du Hamas. Un autre commandant de ces mêmes brigades a été tué, dans la nuit de vendredi à samedi, avec ses trois frères, dans une frappe, qui a, directement, visé sa maison et a causé sa mort et celle de ses trois frères.

Ces analyses font état de la volonté d’Israël, des USA et des responsables des États du Golf   de transférer les habitants de Gaza, en Jordanie, une fois la chute de la dynastie hachémite devenue effective. D’une part, les wahabites n’ont toujours pas oublié leur différend avec les Hachimites de Jordanie qui gardent une légitimité historique sur les lieux saints musulmans dans la péninsule arabique, et de l’autre, ils ne leur pardonnent toujours pas les positions pro-irakiennes prises par le défunt Roi Hussein lors de la guerre qui avait suivi l’invasion du Koweït par les troupes irakienne. Alors, ils veulent en finir avec dans la foulée des troubles que connait la Syrie. L’objectif est de pouvoir par la suite conclure un pacte avec Israël pour enterrer une fois pour toute la question palestinienne et se préparer à la grande guerre programmée contre l’Iran.

Sami Shérif

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →