Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Les problèmes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’époque des Idrissides

By   /   5 novembre 2021  /   No Comments

Les problèmes entre le Maroc et l’Algerie datent de la période qui avait vu naître l’Etat marocain avec les Idrissides. Les Nanou Oumiya qui contrôlaient ce qui est actuellement désignés sous l’appellation « Algérie », n’avaient pas admis cette naissance, le Khalifa de Damas ne pouvait l’accepter, il se considérait comme Khalifa de tous les musulmans. Alors, ils avaient remonté les populations des territoires qu’ils contrôlaient en Afrique du Nord contre le nouveau État pour l’envahir. Ils étaient même arrivés à assassiner Idriss 1 er. Et depuis lors, tous les conquérants qui avaient occupé l’Afrique du Nord, essayaient d’envahir le Maroc en utilisant les populations des territoires nord-africains.

Les Turcs avaient tenté plusieurs fois durant les 3 siècles et demi de leur présence en Afrique du Nord, de le conquérir, mais en vain. Les français aussi, jusqu’en 1908, date de leur pénétration au Maroc a partir du territoire qu’ils avaient appelé « Algérie » et c’était avec des recrues essentiellement Harkis. Les résistants marocains contre l’avancée des troupes françaises en territoires marocains, ont fait l’épreuve de la dureté des harkis algériens.

Les caporaux algériens de l’armée française, qui avaient prix le pouvoir juste après l’indépendance de l’Algérie, étaient nourris par une double haine a l’égard du Maroc: celle ancestrale, léguée par les ancêtres ayant combattu dans les rangs des Omeyyades, des Abbassides, des fatimides et des Ottans et des français et celle venant du fait que le Maroc a aidé la résistance algérienne qu’il jaillissaient parce qu’elle les considérait comme des Harkis, fils de traîtres. Des lors, l’actuel mépris a l’égard des marocains ne date pas de 1963, date de la guerre des sables qu’ils ont menée contre le Maroc a l’instigation de la France qui ne voulait pas perdre ses basses d’expérimentation nucléaire et les gisements de pétrole, et pour pouvoir calmer la Kabylie où il y avait un maquis animé par les opposants farouches comme Ait Ahmed et Mouhand El Haj, deux des célèbres commandants de la Résistance.

    Print       Email
  • Published: 10 mois ago on 5 novembre 2021
  • By:
  • Last Modified: novembre 5, 2021 @ 8:52
  • Filed Under: Actualités, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

LE MYTHE DE L’IDENTITÉ ARABO-MUSULMANE

Read More →