Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

La Ligue Arabe : les 脡tats arabes, otages de leur ligue. ….

By   /   28 avril 2013  /   No Comments

Par聽Chahid BENDRISS

Depuis sa cr茅ation en 1945 par sept pays arabes, dont la Syrie, la 芦Ligue des 脡tats arabes禄 a pour objectif d鈥檜nifier la 芦nation arabe禄, de d茅fendre les int茅r锚ts des 脡tats membres, de faire face 脿 toute ing茅rence des puissances dans la r茅gion.

聽Elle se voulait aussi une force de proposition et d鈥檌mpulsion.

Mais les divergences sont telles que ses actions et initiatives, m锚me de paix, restent au mieux 脿 effets modestes.

Les 22 脡tats membres connaissent des divisions li茅es aux vicissitudes des relations dues 脿 la nature de leurs syst猫mes politiques souvent antinomiques.

Deux visions politiques s鈥檃ffrontent 脿 ce jour. L鈥檜ne 鈥榩ro-occidentale鈥 que m猫ne l鈥檃xe monarchique, l鈥檃utre plus ind茅pendantiste que m猫ne l鈥檃xe r茅publicain. Sur la trentaine de sommets organis茅s entre 1946 et 2011, dont 12 sommets en urgence 鈥 o霉 les聽 r茅solutions les plus importantes concernent la Palestine 鈥 on ne rel猫ve aucun qui eut un impact significatif. Le semblant d鈥檜nit茅 apparait plut么t dans l鈥檋ostilit茅 脿 Isra毛l; quoi que鈥 car, le dossier palestinien n鈥檃 pas vraiment unis les membres m锚me lors de l鈥檃gression isra茅lienne contre Ghaza, le Qatar, pays h么te du sommet de 2009, avait tent茅 de mener un camp favorable au Hamas contre l鈥橝utorit茅 palestinienne, ou contre le Liban.

Il y a aussi ce 芦 l芒chage 禄 de la Syrie qui avait refus茅, avec le Liban, d鈥檃dh茅rer 脿 la convention sur le 芦 terrorisme 禄 qui ne distingue pas ceux qui聽 luttent pour la libert茅 et l鈥檌nd茅pendance; allusion au Hezbollah. Ajoutons la partition du Soudan, le chaos de la Somalie, l鈥檌nvasion de l鈥橧rak, l鈥檃gression du Liban et de la Libye et maintenant les provocations et menaces sur la Syrie. La ligue arabe a 茅t茅 non seulement d鈥檃ucune utilit茅, mais a jou茅 un r么le n茅gatif contre certains de ses propres membres.

La g茅niale maxime anonyme, (elle n鈥檈st pas d鈥橧bn Khaldoun) qui dit que聽 芦les arabes se sont entendus pour ne pas s鈥檈ntendre禄 est d鈥檜ne r茅alit茅 affligeante qui va plus loin puisque c鈥檈st la premi猫re fois qu鈥檌ls 芦s鈥檈ntendent禄, dans la m锚me ann茅e, mais pour鈥 autoriser l鈥檃gression par l鈥橭tan de la Libye; suspendre, sanctionner et menacer la Syrie. Une premi猫re dans l鈥檃rt de se faire ch芒tier par l鈥檕rganisation cens茅e prot茅ger ses membres. Un grand progr猫s dans le鈥idicule et l鈥檃baissement !

Les peuples arabes savent que cette organisation a perdu son sens pour s鈥櫭猼re laiss茅e pervertir en un instrument au service du Grand Capital comme le sont toutes les organisations internationales, y compris聽 droits de l鈥檋omme, l鈥橝IEA. La plupart d茅pendantes des multinationales, leurs donatrices.

L鈥橭NU et ses institutions ne servent plus qu鈥櫭 produire des alibis contre les pays cibl茅s; que les ONG et les 鈥榡ournalistes鈥 font dans l鈥檈spionnage ; que la CPI s鈥檜tilise pour criminaliser les dirigeants indociles ; que le FMI sert 脿 ruiner et gager les pays ; que la presse dites 芦 mainstream 禄 se consacre 脿 la manipulation, la tromperie et le contr么le de l鈥檕pinion ; que l鈥橭TAN se r茅serve pour l鈥檃gression et d茅vastation.

La Ligue arabe ne peut 茅chapper aux plans des lobbies militaro-financiers, de quadrillage du monde pour mieux se servir. Ce sont ces lobbies qui commanditent les guerres, d茅stabilisent et assassinent et qui, apr猫s l鈥橧rak, l鈥橝fghanistan, le Liban et la Libye, bousculent 脿 une confrontation avec l鈥橧ran via la d茅stabilisation de la Syrie. L鈥橝frique en paie le prix le plus cher avec l鈥檃ssassinat de 21 pr茅sidents depuis 1960 : de Sylvanus Olympio en 1963 pr茅sident du Togo 脿 Kadhafi.

nQuel autre moyen le plus s没r pour聽 d茅stabiliser 脡tats arabes 鈥 qui pr茅sentent un danger pour leurs int茅r锚ts et Isra毛l ou seraient un mauvais exemple pour les monarchies vassales 鈥 que celui de le faire par les arabes eux-m锚mes en leur faisant la guerre avec leurs propres citoyens! La Syrie reste le dernier 芦verrou禄 tenace pour sa r茅sistance, dans la r茅gion.

L鈥櫭塼at le mieux indiqu茅 pour mener la t芒che de manipuler et de pi茅ger, tel un cheval de Troie, la Ligue Arabe 鈥 apr猫s l鈥櫭﹙iction par leur peuple des deux ren茅gats Moubarak et Ben Ali 鈥 est bien le Qatar en la personne de son 脡mir –聽 ce vaguemestre des am茅ricano-sionistes, celui qui a renvers茅 son p猫re, 鈥 et ce, pour sa forte d茅pendance de l鈥橭ccident et ses pr茅dispositions 脿 la f茅lonie. Ce Qatar qui offre aussi des possibilit茅s d鈥檃ctions militaires proches des zones convoit茅es. Il est assist茅 par la Turquie d鈥橢rdogan, un nouveau ottoman, charg茅e de servir de base pour les actions arm茅es et subversives.

Le choix de la Libye, en priorit茅, est strat茅gique 鈥 car un carrefour entre le MO, l鈥橝frique et l鈥橭ccident et constituant de plus, une porte moins risqu茅e pour l鈥橝frique 鈥 puis tactique car, pays riche, moins peupl茅 et moins puissante militairement, dont la chute donnerait d鈥檜ne part, selon leur vision, un exemple aux autres africains et d鈥檃utre part plus d鈥檃rdeur pour faire abdiquer la Syrie; le point d鈥檃choppement des vell茅it茅s occidentales et sionistes. Cette indomptable Syrie qui fait le poids dans l鈥櫭﹒uilibre des forces entre l鈥橭ccident et l鈥橝sie que repr茅sente en particulier la Russie et la Chine, dans ce que l鈥檕n appelle聽 l鈥橭rganisation de Coop茅ration de Shanghai (OCS) cr茅茅e 脿 Shanghai en 2001 dont l鈥橧ran est membre.

Ce complot de l鈥橭ccident que pilote les EU pour le contr么le des richesses du MO聽 鈥 qui vise 脿 neutraliser ces puissances adverses traditionnelles afin de les rendre plus d茅pendante et donc plus vuln茅rables –聽 semble trouver en la Ligue un alli茅 de taille au moment o霉 des 脡tats Arabes traversent une p茅riode d鈥檌ncertitudes politiques que l鈥橭ccident n鈥檃rrive pas 脿 d茅crypter. D鈥檕霉 ses ing茅rences pour r茅cup茅rer ces 芦r茅voltes禄 incontr么l茅es 鈥 qui remettent en cause les fondements et structures politiques archa茂ques 鈥 dans le sens de leurs int茅r锚ts sinon en susciter d鈥檃utres 鈥榗ontr么l茅es鈥 pour ensuite intervenir et recomposer dans le sens souhait茅 en usant des fallacieux pr茅textes humanistes et nouvellement du grotesque 芦protection des populations civiles禄.

Ce masochisme de la Ligue arrange bien certains. Nietzsche disait bien que聽 芦si la souffrance, si m锚me la douleur a un sens, il faut bien qu鈥檈lle fasse plaisir 脿 quelqu鈥檜n鈥β.

Ce sont bien les 脡tats-liges du Golfe organis茅s dans le 芦 Conseil de Coop茅ration des 脡tats arabes du Golfe 禄, qu鈥檃ppui la Turquie d鈥橢rdogan qui sont charg茅s d鈥檈ngager le bellicisme diplomatique en dictant 脿 la Ligue ce qui doit et ne doit pas se faire.

– Ces monarchies ont le m锚me r么le dans les institutions et organisations arabes que les sionistes dans les organisations et gouvernements Occidentaux; celui de d茅stabiliser tous ceux qui pr茅sentent un danger 芦 id茅ologique 禄 pour les monarchies ou 芦d鈥檌nt茅r锚ts禄 pour le Grand Capital. D鈥檕霉 ce聽 鈥楥onseil鈥 des 芦 six p茅tromonarchies 禄聽 qui se voulait un 芦 bloc commercial 禄 鈥 mais qui travaille en fait pour des objectifs sournois ceux de servir les int茅r锚ts strat茅giques de domination am茅ricaine et sioniste.

Son influence est telle que ce CCG est surnomm茅 le 芦 bureau politique 禄 de la Ligue puisque les r茅solutions sont d茅cid茅es avant m锚me que cette Ligue se r茅unisse. Avec le CCG, les valeurs sont invers茅es dans le sens o霉 ce sont les monarchies qui gouvernent leurs contr茅es sans l茅gitimit茅, que celle que leur fournit leurs protecteurs occidentaux, qui prennent le b芒ton de p猫lerin pour imposer la d茅mocratie et la libert茅 aux 鈥 r茅publiques鈥. Et la Turquie ? Les analyses soutiennent qu鈥橭bama aurait r茅pondu favorablement aux dirigeants d鈥橝nkara pour聽 un 芦 sous-imp茅rialisme n茅o-ottoman 禄 contr么l茅 par Washington apr猫s les inqui茅tudes de la Turquie de la domination exerc茅e au M.O par Isra毛l et les USA.

Par la Ligue, on se permet d茅sormais d鈥檈xclure, de sanctionner et de menacer d鈥檜ne intervention militaire 茅trang猫re, les 脡tats membres dont les politiques ne concordent pas avec les vues et objectifs de l鈥橭ccident sur la r茅gion, dont la pr茅dominance d鈥橧sra毛l, conform茅ment au projet du 芦Grand Moyen-Orient禄. Ce projet, devant dissoudre le monde musulman dans les fondements euro-atlantistes, consiste 脿 agiter les peuples 鈥 en mettant en conflit les arabes musulmans et les chr茅tiens, les musulmans sunnites et chiites, les ethnies聽 鈥 ensuite, recomposer dans le sens d茅sir茅. Le grand capital n鈥檃yant pas de limite g茅ographique ou morale consid猫re le MO, d鈥檜n int茅r锚t vital, r茅gion qu鈥檌l faut dominer par tous les moyens.

Il a 茅t茅 d茅ploy茅 un monstrueux dispositif d鈥檈ndoctrinement et d鈥檃ctions psychologiques que m猫nent des cha卯nes occidentales et les cha卯nes des p茅tromonarchies 脿 savoir Aljazeera et Alarabia. Leur matraquage m茅diatique, a聽 d茅rout茅 les plus 茅veill茅s.聽 Beaucoup ont 茅pous茅 leur cabale m茅diatique qu鈥檃 l茅gitim茅 la Ligue du m茅prisant Amr Moussa et que semble aussi accepter l鈥檃utre nouveau 茅gyptien Nabil Al-Arabi puisqu鈥檌l ne fait que lire ce qu鈥檕n lui pr茅sente sous l鈥櫯搃l du ministre Qatari des AE. Pour avoir encore plus de l茅gitimit茅, on instrumentalise m锚me la religion en obtenant la caution de Cheikhs r茅put茅s qui d茅cr猫tent des 鈥榝atwas鈥 sc茅l茅rates rendant licites ou illicites les m锚mes choses et comportements en fonction des objectifs attendus du pays concern茅, en s鈥檃ppuyant sur des interpr茅tations orient茅es et calcul茅es de certains pr茅ceptes de l鈥橧slam, allant jusqu鈥櫭 rendre licite l鈥檃gression de la Libye par l鈥橭tan ou bien appelant carr茅ment 脿 un bain de sang en Syrie comme le fait l鈥檌mam sunnite syrien al-Aroor, r茅fugi茅 en Arabie S茅oudite. Voil脿 encore le sinistre Cheikh Al-Qardawi, le prot茅g茅 de l鈥櫭塵ir du Qatar, l鈥檃uteur de la 鈥榝atwa鈥 autorisant l鈥檌nvasion de la Libye et l鈥檃ssassinat de Kadhafi, qui appelle maintenant les libyens 脿 se鈥 芦r茅concilier禄 en m锚me temps qu鈥檌l autorise les 芦opposants syriens禄 脿 faire appel 脿 l鈥橭tan. Cet 芦Islam禄 l脿, modulable au gr茅 des int茅r锚ts des puissants du moment et de leurs chim猫res, est bien 茅trange !

Dans cette offensive, on remarque bien que ce sont les r茅gimes 芦 r茅publicains 禄 r茅fractaire et pas les monarchies, que l鈥檕n vise pour les rendre au moins ob茅issants en installant des gouvernements聽 compos茅s souvent d鈥檕pposants, f茅lons et ren茅gats. Sinon des 脡tats dit 芦 Islamiques 禄 sous forme d鈥櫬 脡mirat 禄 en soutenant les tendances r茅trogrades, obscurantistes et violentes d茅sign茅es par 芦 terroristes islamistes 禄, que l鈥檕ccident dit combattre, mais qu鈥檌l instrumentalise, comme en Libye, selon ses d茅sid茅ratas.

Que constate-t-on en Libye ? Un CNT 鈥 install茅 par l鈥橭tan 芦repr茅sentant l茅gitime du peuple libyen禄 pour r茅instaurer un 脡tat-lige 鈥 dans la panique et aux abois qui n鈥檃rrive pas 脿 mettre en place un gouvernement repr茅sentatif et qui fait appel, 脿 nouveau, 脿 la 芦communaut茅 internationale禄 pour l鈥檃ider 脿 se d茅barrasser des m锚mes rebelles qu鈥檌l a employ茅s pour installer le chaos. Un CNT qui cherche 脿 r茅cup茅rer les cadres de l鈥檃ncien r茅gime pour reconstituer un 茅tat et red茅marrer car, impossible de le faire avec l鈥檃rm茅e de miliciens ignorants que l鈥檕n a utilis茅 comme chair 脿 canon pour d茅truire leur pays et qui sombrent dans le d茅s艙uvrement. Un CNT qui constate des Benghazi se retourner contre lui par des manifestants r茅clamant une 鈥渘ouvelle r茅volution鈥. Des libyens, ayant v茅cu dans la Jamahiriya mieux que beaucoup d鈥檈urop茅ens par les facilit茅s et les biens gratuits que permet le syst猫me, qui se retrouvent maintenant par leur perfidie et pr茅tention, en abattant l鈥 芦nourricier禄, avec rien; oblig茅s de qu茅mander la nourriture ou de s鈥檃donner au pillage, au racket et au trafic d鈥檃rmes. Un pays d茅structur茅 et ins茅curis茅 aux mains de brigands et d鈥檃venturiers qui ont tu茅 des dizaines de milliers (entre 50 et 70 000 morts) de leurs compatriotes civils que l鈥橭tan a aid茅s par les bombardements aux missiles.

Un pays o霉 le peuple, de temp茅rament vengeur et tribal, n鈥檕ubliera jamais le sang innocent vers茅 et les viols commis.

Un pays r茅duit 脿 la mendicit茅 et aux p茅nuries y compris d鈥檃rgent apr猫s des dizaines d鈥檃nn茅es de vie dans l鈥檃isance. Des milices au d茅but 鈥榰nies鈥 mais qui maintenant, divis茅es, se font la guerre. Des 芦 r茅volutionnaires 禄 鈥 compos茅s de prisonniers lib茅r茅s, de frustr茅s, d鈥檌gnares, de paum茅s –聽 flou茅s et livr茅s au pillage et 脿 la rapine, qui deviennent une arm茅e de ch么meurs鈥n arme d茅fiant la nouvelle autorit茅.

Une autorit茅 鈥 compos茅e en grande majorit茅 d鈥檕pposants opportunistes et cupides, de tendances contradictoires sous tutelle de la NED/CIA et le MI6 ou de ren茅gats –聽 qui n鈥檃rrive pas 脿 s鈥檌nstaller sur le territoire libyen 脿 cause de l鈥檌ns茅curit茅 et des attentats.

Un pays ou les libyens, habitu茅s au bien-锚tre et au confort, ne sauront jamais faire le travail r茅serv茅 脿 la main-d鈥櫯搖vre immigr茅e qui repr茅sentait plus de 50 % de la population active; oui comment demander 脿 2 millions de libyens de remplacer les 2 millions d鈥檌mmigr茅s qui sont partis. M锚me les candidats 脿 l鈥櫭﹎igration ne s鈥檡 aventureront plus 脿 cause de l鈥檌ns茅curit茅 et des caisses vides. Un pays o霉 l鈥檕n a c茅d茅 la place au d茅sordre et o霉 l鈥檕n a 茅veill茅 l鈥檈sprit de r茅sistance avec la naissance d鈥檜n 芦Front de lib茅ration禄. L鈥櫭塼at libyen, avec ses institutions, est bien cass茅 et pour longtemps ! 芦Mais que croyaient ces zozos du CNT ?禄 disait Allain Jules. Citons aussi F茅lix Houphou毛t-Boigny 芦on n鈥檃ppr茅cie le vrai bonheur que lorsqu鈥檕n l鈥檃 perdu禄.

Dans le cas de la Libye, le sinistre Bernard-Henri L茅vy 芦philosophe禄 du mal a 茅t茅 l鈥檈ntremetteur charg茅 de faire聽 sous-traiter par la France de Sarkozy cette 芦op茅ration Libye禄 et la Ligue arabe servir de caution. Avant m锚me que la Libye ne tombe, ce manipulateur sioniste franco-isra茅lien avait d茅clar茅, 脿 l鈥橴niversit茅 de Tel Aviv, en compagnie de Tzipi Livni, 芦si nous r茅ussissons 脿 faire tomber Kadhafi ce sera un message pour Assad禄. Par affront, il a d茅clar茅 aussi lors d鈥檜ne r茅union du CRIF 芦 c鈥檈st en tant que juif que j鈥檃i particip茅 脿 cette aventure politique, que j鈥檃i contribu茅 脿 d茅finir des fronts militants, que j鈥檃i contribu茅 脿 茅laborer pour mon pays et pour un autre pays une strat茅gie et des tactiques 禄. Malgr茅 les d茅clarations de Rasmussen, qui avait affirm茅 le mois d鈥檕ctobre que l鈥檃lliance n鈥檃vait 芦鈥 aucunement l鈥檌ntention d鈥檌ntervenir en Syrie鈥 la seule fa莽on d鈥檃vancer en Syrie 鈥 est de tenir compte des aspirations l茅gitimes du peuple syrien鈥β nous avons pris la responsabilit茅 de l鈥檕p茅ration en Libye parce qu鈥檌l y avait un mandat clair des Nations unies, car nous avons eu un soutien fort et actif des pays de la r茅gion鈥ucune de ces conditions n鈥檈st remplie en Syrie 禄, les choses ont 茅volu茅 autrement.

Nous revoil脿 en Syrie avec les m锚mes tactiques, mensonges et diversions avec l鈥檜sage des m锚mes m茅thodes et proc茅d茅s !

C鈥檈st-脿-dire:

1/ Faire infiltrer les manifestations pacifiques et l茅gitimes par des groupes charg茅s de d茅tourner les revendications en r茅voltes contre le r茅gime tout en chargeant d鈥檃utres embusqu茅s de tirer sur les manifestants ; en m锚me temps on active les cellules dormantes de passer 脿 l鈥檃ction arm茅e

2/ Imputer les聽 exactions et crimes au 芦 r茅gime 禄 en l鈥檃ccusant de 芦tuer des civils qui manifestent pacifiquement禄.

3/ Tromper les opinions en leur faisant croire 脿 un r茅gime 芦dictatorial, r茅pressif禄 pour le faire condamner par la 芦communaut茅 internationale禄.

4/ Introduite aupr猫s du CS des r茅solutions pour des sanctions 茅conomiques afin d鈥檈xacerber les choses et pousser le peuple 脿 se r茅volter contre ses dirigeants.

5/ Faire admettre des 芦 enqu锚teurs 禄 et autres 芦journalistes禄 qui sont en fait des espions de guerre.

6/ Intervenir militairement sous des pr茅textes 芦 humanitaire 禄 en particulier 芦 prot茅ger les civils 禄.

7/ Instaurer le chaos.

8/ Cr茅er une entit茅, en lieu et place du gouvernement compos茅e d鈥櫭﹍茅ments 脿 leur solde.

9/ Traduire les responsables comme des criminels de guerre devant un Tribunal Sp茅cial.

Cependant, le monde a bien chang茅 dans les relations politiques et 茅conomiques, dans les rapports de force avec la fin de la 鈥済uerre froide鈥, dans les alliances strat茅giques 脿 cause surtout des crises et des contradictions que g茅n猫re le capitalisme actuel fait de sp茅culations et d鈥檌njustices suscitant des conflits d鈥檌nt茅r锚ts voire d鈥檈xistence.

C鈥檈st donc sans compter, cette fois, sur le double v茅to russe et chinois qui ne veulent pas s鈥檡 faire prendre comme en Libye o霉 l鈥橭tan a bafou茅 toutes les r猫gles. Le m锚me sc茅nario en Syrie a d鈥檃utres port茅es autrement plus strat茅giques car, il vise 脿 resserrer le 鈥榥艙ud coulant鈥 autour du puissant Iran en mettant en place, en Syrie, un 芦 pont littoral 禄 qui puisse servir 脿 attaquer ce pays et par cons茅quent affaiblir irr茅versiblement la Russie et la Chine.

Il ne restait que 芦 Ligue arabe 禄 pour r茅aliser ce qu鈥檌ls n鈥檕nt pas pu faire passer par le C.S et faire, par cette pression, abdiquer ces deux puissances.

L鈥檕bjectif 茅tant, par la Ligue, de mettre 芦 au pas 禄 tous les r茅gimes pr茅sentant聽 des obstacles 脿 la politique h茅g茅monique des lobbies financiers et industriels que soutiennent, par vassalit茅, les monarchies arabes et par nature, Isra毛l. La Syrie 茅tant l鈥檕bstacle primordial, il s鈥檃git, pour l鈥橭tan, de pr锚ter main forte, par la Turquie, 脿 l鈥檌nsurrection arm茅e 鈥 int茅gr茅e pr茅alablement par des islamistes 鈥榙jihadistes鈥 et des mercenaires 鈥 en l鈥檈ntrainant, l鈥檃rmant puis en r茅pandant de grandes quantit茅s d鈥檃rmes vari茅es dans les r茅gions en trouble, comme du temps de la guerre sovi茅to-afghane, plut么t que de r茅it茅rer la m茅thode d茅sastreuse des frappes comme en Libye.

Le coup d鈥檈nvoi a 茅t茅 donn茅 脿 Deraa pour s鈥櫭﹖endre 脿 Homs puis 脿 d鈥檃utres villes. On tend des embuscades aux 茅l茅ments de l鈥檃rm茅e et des services de s茅curit茅 tuant plus de 1100 ; leur armement est achemin茅 depuis la Turquie et la fronti猫re libanaise. On assassine des centaines citoyens, des responsables civils, des intellectuels, des m茅decins, des commer莽ants (on parle de 5000).

On viole les domiciles et kidnappe聽 des citoyens pour des ran莽ons. On d茅truit, incendie et sabote les infrastructures 茅conomiques comme les gazoducs, les usines et les voies ferr茅es.

On r茅serve des camps sur le territoire Turc pour accueillir des mercenaires, essentiellement des 芦rats禄 libyens, dont-on a plus quoi faire, puis 茅riger avec quelques apostats et r茅volt茅s une 芦arm茅e syrienne libre禄.

On 鈥榙茅cr猫te鈥, avec menace, une gr猫ve g茅n茅rale qui a 茅chou茅.

On lance un appel au boycottage des 茅lections locales, issues des nouvelles r茅formes, qui a aussi 茅chou茅 au regard de la participation.

On s鈥檃charne 脿 en faire une 芦guerre civile禄 pour neutraliser ce pays et laisser faire les pr茅dateurs. Le Qatar s鈥檈ngage une nouvelle fois 脿 tout financer.

On requiert, via la Ligue, des sanctions 茅conomiques.

Des sanctions qui semblent n鈥檃voir aucune chance de faire plier le gouvernement syrien. D鈥檃bord, parce que 95 % des avoirs ont 茅t茅 rapatri茅s et en plus, ce sont les 脡tats arabes de la r茅gion qui p芒tiront d鈥檜n 茅ventuel boycott des produits syriens dont-ils d茅pendent en grande partie, mais qui ne repr茅sentent qu鈥檜ne modeste proportion des exportations de la Syrie.

La grande part est absorb茅e par l鈥橧rak, qui refuse les sanctions et la Turquie qui se retrouve en situation de 芦l鈥檃rroseur arros茅禄 puisque les Turcs grognent d茅j脿 contre leur gouvernement pour les effets n茅fastes qu鈥檌ls commencent 脿 sentir mais, le verdict vient de l鈥橧ran qui annonce un important accord de libre-茅change et d鈥檌nvestissements avec la Syrie ! Quant 脿 l鈥檈mbargo sur son p茅trole, il a d茅j脿 trouv茅 preneur.

Ils continueront jusqu鈥櫭 脿 la derni猫re carte 脿 accuser trompeusement le gouvernement syrien des pires atrocit茅s que commettent en r茅alit茅 des terroristes 脿 leur solde聽 鈥 selon les t茅moignages de journalistes ind茅pendants, des d茅l茅gations ayant visit茅 la Syrie ou le reportage r茅cent d鈥檜ne agence am茅ricaine 鈥 contrairement aux soldats qui ripostent pour se prot茅ger ou emp锚cher le chaos.

Ils continueront avec leur 鈥榤erdias鈥 脿 travestir la r茅alit茅, 脿 fabriquer des faits made Aljazeera, Alarabia, BBC arabic et France 24. Cependant, au regard de l鈥櫭﹙olution des choses et devant le haut niveau de conscience des syriens, la puissance et l鈥檈xp茅rience de leur arm茅e qui n鈥檃 pas encore utilis茅 ses moyens et capacit茅s, la modestie et la pers茅v茅rance de leur pr茅sident, les manifestations de masses contre l鈥檌ng茅rence et les d茅cisions de la Ligue, le complot semble en phase d鈥櫭ヽhec.

Malgr茅 cela, le gouvernement Syriens, a pris plusieurs mesures pour reformer les institutions et le r茅gime dans le sens d鈥檜ne d茅mocratisation effective avec projet d鈥檜ne nouvelle constitution.

Il s鈥檈mploie 脿 s鈥檕uvrir aux tendances par le dialogue, y compris avec 芦l鈥檕pposition 脿 l鈥櫭﹖ranger禄, en leur proposant de r茅gler pacifiquement la crise entre syriens 芦en Syrie禄 avec toutes les garanties, en acceptant m锚me des m茅diateurs. Malheureusement, c鈥檈st sans compter sur les 芦 d茅cideurs/brigands 禄, ceux qui jouent les grandes marionnettes, qui bloquent tout ce qui permet l鈥檃paisement en incitant l鈥檕pposition 脿 renoncer au dialogue聽 et en avisant les groupes arm茅s de ne pas d茅poser les armes.

Voil脿 que la Russie sonne le tocsin en mettant en garde contre toute vell茅it茅 de d茅stabilisation ou de guerre contre la Syrie en m锚me temps qu鈥檈lle annonce s鈥檕pposer 脿 toute ing茅rence 茅trang猫re dans les affaires de ce pays.

Elle y met les moyens en d茅p锚chant son armada dissuasif聽 dans la r茅gion afin 芦d鈥檈mp锚cher une guerre aux cons茅quences graves禄. Lavrov met aussi en garde contre聽 le langage par 芦les avertissements et les menaces禄 脿 l鈥檈ndroit de la Syrie apr猫s avoir d茅nonc茅, devant le conseil de l鈥橭SCE, l鈥檜tilisation des r茅solutions des Nations Unies visant 脿 芦 mettre fin ill茅galement 禄 脿 des conflits et cette pratique du 芦 deux poids, deux mesures 禄.

La Chine prend le relais en annon莽ant s鈥檕pposer aux ing茅rences tout en d茅clarant soutenir toutes les initiatives qui permettent d鈥檌nstaurer le calme et la stabilit茅.

L鈥橧nde fait de m锚me 脿 Moscou lors de la visite du PM Manmohan Singh. Mieux, selon Farsnews qui se r茅f猫re au bulletin du d茅partement d鈥櫭塼at US (Europian Union Times), le pr茅sident chinois aurait averti, devant son homologue russe et son premier ministre, que la seule voie permettant de聽 stopper une intervention militaire am茅ricaine contre l鈥橧ran est une action arm茅e. 芦 On fera la guerre m锚me si cela d茅clenche la troisi猫me guerre mondiale 禄 aurait pr茅venu Jin Tao.

Cet aboutissement est d茅j脿 signal茅, en novembre, par le chef d鈥櫭塼at-major g茅n茅ral russe Nikola茂 Makarov, lors de son intervention devant la Chambre civile (Kremlin). L鈥檃gence 鈥楴ovosti鈥 avait rapport茅 que ce g茅n茅ral, en se r茅f茅rant 脿聽 l鈥檈xpansion de l鈥橭tan en Europe de l鈥橢st avec le bouclier antimissiles et le contexte post-Libye de pression sur la Syrie et l鈥橧ran, avait lanc茅 un message sans 茅quivoque聽 en affirmant qu鈥櫬 il devient 茅vident que le risque d鈥檌mplication de la Russie dans des conflits locaux a augment茅鈥 sous certaines conditions, les conflits r茅gionaux risquent de d茅g茅n茅rer en conflits d鈥檈nvergure avec un possible emploi d鈥檃rmes nucl茅aires 禄.

La messe donc est dite ! Tant que les Russes et les Chinois soutiendront la Syrie, les va-t-en-guerre n鈥檃uront aucune chance de r茅ussir.

Au m锚me moment les iraniens font atterrir, par une prouesse technologique hors-pair le drone-espion am茅ricain聽 furtif de type RQ170 le plus sophistiqu茅; sa destruction comme pr茅vu en cas d鈥檌nterception n鈥檃 pas r茅ussi.

Les USA, sonn茅s par ce revers, perdent ainsi un atout technologique majeur en le mettant 鈥榞ratuitement鈥 脿 disposition de l鈥橧ran. Ils 茅chouent aussi dans cet essai d茅bile de cr茅ation d鈥檜ne 芦 ambassade virtuelle 禄 au 芦 service 禄 des iraniens pour mieux, en fait, espionner et manipuler.

Mais l鈥檌mp茅rialisme n鈥檈st pas encore 茅puis茅 ses forces. Il essayera encore de r茅introduire le dossier syrien aupr猫s du CS via encore鈥a Ligue 鈥榓rabe鈥 avec d鈥檃utres ruses comme nous le constatons avec la sortie 鈥樏﹎ouvante鈥 de l鈥檃mbassadeur de France 脿 l鈥橭nu, G茅rard Araud 鈥 qui ressemble au 鈥榗hant du cygne鈥 鈥 qui ose qualifier la situation syrienne d鈥 芦茅pouvantable et d鈥檈ffroyable禄 pour les 5000 morts en majorit茅 tu茅s par les groupes arm茅s que la France soutient ; oubliant que son pays a particip茅 aux massacres par l鈥橭TAN des聽聽 libyens et l鈥檃ssassinat programm茅 de Kadhafi. Cette France suiviste sarkozienne divis茅e, stigmatis茅e qui redonne une image colonialiste par ses ing茅rences et actions de d茅stabilisation des 脡tats africain. Cette France qui sombre dans la r茅cession ; qui paie des ran莽ons aux terroristes.聽 On s鈥檈ssaye, par revanche, 脿 d茅stabiliser, cette fois, la鈥 Russie, en sautant sur l鈥檕ccasion des 茅lections, pour exacerber les m茅contentements dus 脿 quelques cas de fraudes. C鈥檈st la Clinton qui donne le coup d鈥檈nvoi avec son 芦aspirations du peuple russe 脿 esp茅rer un avenir meilleur禄 脿 propos des manifestations. Mais le ministre russe de l鈥橧nt茅rieur Nourgaliev averti qu鈥檌l mettrait fin 脿 芦 toute tentative d鈥檕rganiser un 茅v茅nement non autoris茅 禄.

Vladimir Poutine lance 鈥 脿 propos des ONG russes, en particulier 鈥楪olos鈥 que finance la NED et l鈥橴E pour le recrutement de ses membres 脿 travers les services Su茅dois 鈥 devant ses partisans 芦 premi猫rement, Judas n鈥檈st pas le personnage biblique le plus respect茅 chez les Russes [en r茅f茅rence 脿 la trahison],聽 deuxi猫mement, ils feraient mieux d鈥檜tiliser cet argent pour payer leur d茅ficit public et d鈥檃rr锚ter de d茅penser de l鈥檃rgent pour des politiques 茅trang猫res co没teuses et inefficaces禄. La 芦 Ligue arabes 禄 osera-t-elle ce genre de r茅plique ? Qu鈥檃vaient r茅pondu les arabes lorsque聽 Martin Van Crevel, historien militaire isra茅lien avait souhait茅 la 芦d茅portation collective 禄 des palestiniens dans une interview ?

Qu鈥檈lle est la r茅ponse de leur 芦 Ligue 禄, 脿 la r茅cente ineptie de l鈥檌diot 芦 utile 禄 Newt Gingrich ex 鈥渟peaker鈥 de la Chambre des repr茅sentants, qui brigue l鈥檌nvestiture r茅publicaine, 脿 la d茅claration, sur la chaine 鈥淭he Jewish Channel鈥, par une inversion accusatoire, que le peuple palestinien est une 芦 invention 禄 et que les palestiniens聽 芦鈥 faisaient partie de l鈥檈mpire ottoman avant la cr茅ation d鈥橧sra毛l禄 ? (Ce sot est聽 dipl么m茅 en鈥 histoire).

Aux derni猫res nouvelles, il y aurait divergence entre les membres de la Ligue sur les m茅canismes appropri茅s pour r茅gler cette crise syrienne.

Le Qatar, l鈥橝rabie Saoudite, les 脡mirat, le Bahre茂n, le Kowe茂t, la Tunisie et le CNT Libyen sont pour l鈥檌ntroduction du dossier aupr猫s du CS alors que l鈥 脡gypte, l鈥橝lg茅rie, le Liban, l鈥橧rak, Oman et le Soudan sont pour le dialogue entre syriens.

Enfin, l鈥橭ccident est bien au bord d鈥檜ne crise majeure, cons茅quence de son capitalisme sauvage sans limites, qui martyrise les populations de la plan猫te, o霉 l鈥檋omme est une marchandise.

On observe une tendance vers un effondrement spectaculaire de son 茅conomie sous les poids de ses d茅faites militaires et de ses crises 茅conomiques internes, mais aussi de son immoralit茅. Le monde de la finance se retrouvant agonisant, il se d茅bat, telle une b锚te bless茅e, en voulant s鈥檈n sortie au d茅triment des autres 脡tats en pi茅tinent toutes les r猫gles internationales et morales.

Il veut faire payer, comme toujours, aux peuples les crises qu鈥檌l engendre.

Ce qui se d茅roule dans le monde arabe a 茅t茅 planifi茅 par les am茅ricano-sionistes, comme 1猫re 茅tape, pour trouver une sortie de crise.

Pour eux, il n鈥檡 a de morale qui n鈥檌ntervienne que pour l鈥檈xiger aux autres.聽 Ce sont des聽 criminels qui s鈥檋abillent d鈥檕ripeaux 茅logieux 鈥 droits de l鈥檋omme, libert茅 et d茅mocratie 鈥 pour faire croire en une quelconque vertu afin de mieux tromper les consciences et spolier. Leurs pr茅tentions聽 les aveugles au point o霉 ils perdent la raison. 芦 On passe sa vie 脿 vouloir atteindre un objectif, 脿 courir apr猫s des r锚ves, 脿 croire qu鈥檕btenir ce que l鈥檕n veut nous ouvrira les portes du bonheur. Mais 莽a ne se passe pas ainsi.

* * * C鈥檈st le chemin qui fait l鈥檈xistence, pas l鈥檃boutissement鈥 dit Jorge Molist (Le Rubis des Templiers).

Pourtant, la d茅stabilisation d鈥檜ne r茅gion enti猫re, carrefour de trois continents, aurait des retomb茅es catastrophiques sur tous les pays. Ce n鈥檈st rentable 脿 personne ; ni aux pays de la r茅gion, ni aux EU, ni 脿 l鈥橢urope, ni 脿 la Russie, ni 脿 la Chine encore moins 脿 Isra毛l que l鈥檕n croit prot茅ger.

Un embrasement sera fatal aussi aux monarchies. Les islamistes salafistes ou les terroristes d鈥橝l Qaida ou autres mercenaires que l鈥檕n croit dompter et instrumentaliser par l鈥檃rgent, qu鈥檃ppui des Cheikhs opportunistes, ne seront d鈥檃ucun secours dans le cas d鈥檜ne guerre totale.

Faudra-t-il une autre guerre mondiale 脿 cause de quelques trusts et cartels puissants qui s鈥櫭﹙ertuent聽 脿 vouloir dominer le monde par la force ? L鈥檋umanit茅 ne donne pas d鈥檈xemple de r茅ussite de cette nature.

Quand on sait que les monarchies du golfe, qui dirigent cette Ligue, sont d茅j脿 sous la protection des EU, de quelle autre mission est charg茅e alors cette

Ligue si ce n鈥檈st de contr么ler les faits et gestes des pays membres r茅calcitrants pour dominer cette r茅gion.

Surprise de derni猫re minute, la Russie introduit un projet de r茅solution, qui s鈥檃pparente 脿 un contre-pied aux occidentaux, condamnant les violences des 芦deux c么t茅s禄 ainsi que les ing茅rences, exigeant l鈥檃paisement et le dialogue entre et les syriens.

Ce projet, qui ne demande pas l鈥櫭﹙iction de Bachar,聽 a mis dans l鈥檈mbarra les occidentaux qui veulent apporter des 鈥榤odifications鈥 mais aussi la Ligue 芦arabe禄 qui a 鈥eport茅 ses 芦d茅cisions禄 certainement, par subordination,聽 pour voir vers o霉 penche le rapport de force.

脌 notre sens, certains pays arabes doivent en urgence se retirer de cette funeste 芦 Ligue 禄, qui devient plus un attrape-nigaud qu鈥檜n bouclier de protection. Il leur sera plus avantageux, 脿 l鈥檃venir, de se regrouper en p么les r茅gionaux d鈥檌nt茅r锚ts communs, sur des bases r茅elles c鈥檈st-脿-dire 茅conomiques, culturelles et de d茅fense que sur une base 芦identitaire禄 chim茅rique, contre-productive comme on le constate.

Il est certain qu鈥檃vec l鈥檃xe Russie-Chine-Iran-Syrie-Liban, qu鈥檃ppuieront les autres 脡tats du 芦 BRICS禄, les complots en cours ou en gestation seront un coup d鈥櫭﹑茅e dans l鈥檈au et qu鈥檈n lieu et place du 芦 Grand Moyen Orient 禄 planifi茅 par les EU, c鈥檈st un 芦 Nouveau Moyen Orient 禄, 脿 l鈥檕ppos茅 de celui esp茅r茅, qui surgira pour un autre ordre mondial bas茅 sur d鈥檃utres r猫gles, d鈥檃utres principes !

Chahid Bendriss

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →