Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Syrie: les dessous de la d茅mission d’Al Khatib de la pr茅sidence de l’opposition

By   /   28 mars 2013  /   No Comments

Le Pr茅sident de la coalition syrienne et Chef du Gouvernement int茅rimaire syrien

Le Pr茅sident聽d茅missionnaire聽de la coalition syrienne et le Chef du Gouvernement int茅rimaire syrien

Les dissensions au sein de l鈥檕pposition syrienne ont r茅v茅l茅 au grand jour l鈥檃mpleur d鈥檜ne lutte d鈥檌nfluence r茅gionale men茅e, 脿 coups d鈥檃rgent, de propagande m茅diatique et d鈥檃rmes, entre l鈥檃xe Qatar-Turquie et celui de l鈥橝rabie saoudite.
芦Notre peuple refuse qu鈥檕n lui impose une quelconque tutelle. Les diff茅rends r茅gionaux et internationaux ont compliqu茅 la situation聽禄, a lanc茅 le pr茅sident d茅missionnaire de la Coalition de l鈥檕pposition syrienne, Ahmad Moaz el-Khatib. Simultan茅ment, quelque 70 personnalit茅s de l鈥檕pposition ont d茅nonc茅 dans un message adress茅 au sommet arabe une politique d鈥櫬爀xclusion聽禄 suivie par un courant de la Coalition, en r茅f茅rence aux Fr猫res musulmans, et une 芦聽h茅g茅monie arabe et r茅gionale scandaleuse聽禄 sur l鈥檕pposition, allusion au Qatar.

芦聽Il y a une lutte d鈥檌nfluence entre deux axes principaux qui ne repr茅sentent pas toute l鈥檕pposition, mais qui sont essentiels pour l鈥檃ide mat茅rielle et militaire聽: l鈥檃xe Qatar-Turquie qui soutient le mouvement des Fr猫res musulmans et l鈥檃xe saoudien, en harmonie avec les 脡tats-Unis聽禄, a expliqu茅 Ziad Majed, professeur de sciences politiques 脿 l鈥橴niversit茅 am茅ricaine de Paris. 芦聽Cela a un impact sur la composition interne de l鈥檕pposition politique et l鈥檃ffiliation des diff茅rents groupes militaires聽禄, a-t-il ajout茅.

Lors de la r茅union de la Coalition la semaine derni猫re 脿 Istanbul, les participants ont marqu茅 leurs divisions entre partisans et adversaires d鈥檜n 芦聽gouvernement int茅rimaire聽禄 pour g茅rer les 芦聽zones lib茅r茅es聽禄. Certains opposants ont d茅nonc茅 Ghassan Hitto, 茅lu chef de ce gouvernement, comme 芦聽le candidat du Qatar聽禄, et d鈥檃utres ont suspendu leur appartenance au groupe. Pour M. Majed, 芦聽l鈥檃xe saoudo-am茅ricain pr茅f茅rait reporter la formation du gouvernement int茅rimaire, et l鈥檃xe Qatar-Turquie voulait le former rapidement et aurait ainsi pouss茅 pour choisir Hitto聽禄.

La rivalit茅 entre les riches monarchies p茅troli猫res du Golfe et la Turquie voisine, en qu锚te d鈥檜n r么le de puissance r茅gionale, se traduit 茅galement sur le plan militaire. Apr猫s la r茅union d鈥橧stanbul, Riyad a laiss茅 entendre qu鈥檌l 茅tait 芦聽m茅content du choix de Hitto, conduisant l鈥橝rm茅e syrienne libre (ASL) 脿 rejeter ce choix聽禄, a indiqu茅 un opposant qui a requis l鈥檃nonymat. Des combattants rebelles 脿 Daraya dans la province de Damas racontent que, faute d鈥檃rmes et de munitions, ils 茅taient sur le point de perdre la ville, assi茅g茅e par les troupes du r茅gime depuis plus de trois mois. Mais, pr茅cise l鈥檜n d鈥檈ux, 芦聽lorsque M. Khatib a fait son offre de dialogue avec le r茅gime, les armes ont afflu茅 rapidement聽禄. 芦聽Cela veut dire que les armes 茅taient stock茅es 脿 la fronti猫re. Mais n鈥櫭﹖ant pas favorables 脿 l鈥檕ffre de Khatib, la Turquie et le Qatar ont lib茅r茅 ces armes pour favoriser une escalade sur le terrain et mettre en doute le bien-fond茅 de cette offre聽禄, explique un autre combattant.

Selon un sp茅cialiste arabe, les armes envoy茅es par le Qatar arrivent 脿 des groupes proches des Fr猫res musulmans via la Turquie. En revanche, ajoute-t-il, les Saoudiens pr茅f猫rent financer et armer les conseils militaires dirig茅s par des dissidents de l鈥檃rm茅e 芦聽de crainte d鈥檜n r么le croissant des islamistes radicaux聽禄, une approche appuy茅e par les 脡tats-Unis. Les livraisons saoudiennes arrivent d茅sormais par la fronti猫re jordanienne.
Quant aux combattants salafistes, dont ceux du Front al-Nosra, ils sont financ茅s par des ONG bas茅es notamment au Kowe茂t, aux 脡mirats arabes unis, selon le sp茅cialiste arabe de la Syrie, qui ne veut pas 锚tre cit茅.
La rivalit茅 r茅gionale se joue aussi dans les m茅dias, notamment les t茅l茅visions al-Jazira du Qatar et al-Arabiya, une cha卯ne 脿 capitaux saoudiens, en comp茅tition pour offrir une tribune aux divers groupes de l鈥檕pposition.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →