Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Algérie : Bouteflika ne serait pas satisfait de son passage à la tête du pays et compte partir à la fin de son mandat

By   /   24 mars 2013  /   No Comments

Le Président algérien Bouteflika lors des festivités pour le 50 ème anniversaire de l'indépendance de son pays-

Le Président algérien Bouteflika lors des festivités pour le 50 ème anniversaire de l’indépendance de son pays-

Par Sami SHERIF

Un haut fonctionnaire au sein de la présidence algérienne vient de reconnaître que le président Abdelaziz Bouteflika ne tient pas à prolonger son règne et n’est pas satisfait de la performance de ses ministres ainsi que des  résultats de sa présidence qui a commencé en 1999.

Le journal « Al Khabar» dans son édition de ce dimanche 24 mars 2013, révèle que ledit haut fonctionnaire qui travaille pour le Président Bouteflika depuis plusieurs années, a annoncé que le “Président…vit  amèrement les problèmes qui assaillent le pays, et il supporte mal le fait qu’il ne se passe pas un seul jour sans que ne lui parviennent de mauvaises nouvelles”, notant que les successifs scandales de la compagnie nationale des hydrocarbures “Sonatrach” l’ont beaucoup affecté.”

La même source dont l’identité n’a pas été révélée par ledit journal a rétorqué dans ce ton en répondant à la question de savoir si Bouteflika tiendrait à un quatrième mandat : “Si vous le lui demandez maintenant, il vous dira qu’il ne veut pas se maintenir au pouvoir, pas à cause de sa condition physique et sa santé qui ne lui permettraient pas comme dit la rumeur ici et là, mais parce que les conditions du pays ne sont pas rassurantes.”

Le haut fonctionnaire a ajouté que ” si les algériens lui demandent de continuer, il examinera sûrement cette demande, mais sa décision finale dépendra de la disponibilité d’un certain nombre de facteurs objectifs, mais je vous assure qu’il se contente à présent des trois mandats. C’est du moins sa conviction personnelle.”

La même source a réfuté les dires suivant lesquels  « le Président s’est retiré du débat sur les questions d’intérêt public» puisque son activité publique s’est rétrécie. «Ce n’est pas vrai que le président ne participe pas au débat ou il ne suit pas de près les affaires publiques. Mais il se trouve que nombreux sont ceux qui ne savent pas qu’il reçoit quotidiennement au moins un ministre pour vérifier avec lui la situation dans son secteur.»

Ahmed Ouyahya, l'ex patron du Part de l'Action Démocratique

Ahmed Ouyahya, l’ex patron du Part de l’Alliance Démocratique

Il a souligné que «Le président n’est pas tout à fait satisfait de la performance de ses ministres qui chacun de son côté,  veut apparaître dans la façade et prétendre que le mérite lui revient personnellement dans tout ce qui est fait dans son secteur d’activité. Comme président, Bouteflika voulait que les ministres adoptent

Abdelaziz Belkhadem l'ex  SG du FLN

Abdelaziz Belkhadem l’ex SG du FLN

son programme plutôt que d’agir en tant que fonctionnaires. Et  cela ne veut pas dire que la responsabilité des défaillance survenues doit être collée aux ministres, mais il s’avère qu’il n’est nullement satisfait  du bilan de 14 années de règne, bien qu’il a travaillé dur et qu’il a fourni de grands efforts ».

Selon le journal « Al Khabar », ledit haut fonctionnaire de la présidence, a confirmé que le président n’a aucun lien avec  les changements qui ont eu lieu dans les directions du Parti de         l’Alliance Démocratique et du Front de Libération Nationale qui mènent la coalition au pouvoir, changement qui avaient abouti au départ d’Ahmed Ouyahia et d’Abdelaziz Belkhadem.

Il a également révélé que le point le plus important dans la modification de la Constitution qui interviendra avant la fin de cette année, est le débat autour de la création d’un poste de Vice-président de la République, souhaitée par Bouteflika pour combler le vide institutionnel qui pourrait surgir d’une vacance au niveau de la présidence pour une raison de santé ou le cas échéant pour démission du Président lui-même.

Sami Shérif

    Print       Email
  • Published: 9 ans ago on 24 mars 2013
  • By:
  • Last Modified: mars 25, 2013 @ 6:43
  • Filed Under: Actualités, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

LE MYTHE DE L’IDENTITÉ ARABO-MUSULMANE

Read More →