Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Egypte : un décret controversé du Ministre de la Justice réinstaure « l’état d’urgence »

By   /   13 juin 2012  /   No Comments

Maréchal Tantaoui, Président du Conseil Militaire Supérieur

Le Bulletin officiel égyptien vient de publier un décret émanant du Ministre de la Justice attribuant des compétences exceptionnelles aux officiers des services de renseignement militaires et à ceux de l’armée leur permettant d’arrêter toute personne civile impliquée dans une manifestation ou un  embrigadement dans une place publique. L’armée sera ainsi habilitée à intervenir pour contrer les manifestations. Le texte publié mettra l’armée en face des manifestants. C’est là un revirement par rapport à la position de principe tenue par cette institution nationale restée neutre lors de la révolution. Au parlement tenu par une majorité islamiste, déjà des voix de protestation s’e sont élevées aujourd’hui. L’impression chez la jeunesse révolutionaires est que l’armée est en train de museler les acquis de la révolution. Le climat politique risque; par cette mesure exceptionnelle,  d’être envenimé à la veille du deuxième tour des présidentielles qui aura lieu le 16 et le 17 juin.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Les problèmes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’époque des Idrissides

Read More →