Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Egypte : le pays s’installe dans la crise politique

By   /   7 d茅cembre 2012  /   No Comments

Par Sami SHERIF
Les oppositions lib茅rale et de gauche qui s’attendaient 脿 un recule du Pr茅sident Morsi sur sa position quant 脿 sa d茅claration constitutionnelle et聽 son projet de constitution, viennent d’锚tre d茅莽ues et se trouvent accul茅es 脿 prolonger leur campagne de protestation. Le pr茅sident聽 Morsi聽 vient de r茅affirmer en effet ce聽 jeudi que les pouvoirs 茅largis qu’il s’est attribu茅s par d茅cret 茅taient 芦聽temporaires聽禄 et qu’ils ne seraient plus valides apr猫s l’adoption de la Loi fondamentale, attendue dans les semaines 脿 venir.
芦聽Je ne tol猫rerai plus que des manifestants tuent d’autres et que des bien publics soient endommag茅s et pill茅s et je n鈥檃dmettrai pas que les choix exprim茅s par le peuple d’une mani猫re d茅mocratique soient bafou茅s聽禄 a-t-il martel茅 avant de proposer le dialogue avec l’opposition. Le Pr茅sident est ainsi rest茅 camp茅 sur ses positions initiales, n’a consenti la moindre concession et s’est cru en mesure de convaincre les 茅gyptiens de 芦聽sa bonne volont茅聽禄, 茅loignant toute intension d’instaurer la dictature.聽 芦聽C’est une 茅tape exceptionnelle, nous sommes dans une phase de transition ; et cette d茅claration constitutionnelle est temporaire et va se terminer d猫s que le peuple approuve la nouvelle Constitution聽禄, a d茅clar茅 le pr茅sident islamiste dans une interview 脿 la T茅l茅vision officielle 茅gyptienne. M. Morsi faisait r茅f茅rence au d茅cret du 22 novembre par lequel il a plac茅 ses d茅cisions et la commission constituante 脿 l’ abri de la justice , pour 茅viter notamment tout blocage du processus constitutionnel par des recours en justice. La commission constituante, domin茅e par les islamistes, a, elle, entam茅 dans la journ茅e le vote d’un projet de Loi fondamentale, en maintenant la r茅f茅rence aux 芦聽principes聽禄 de la charia comme 芦聽principale source de la l茅gislation聽禄, qui y figurait d茅j脿 sous Hosni Moubarak.

Manifestation anti islamiste 脿 la Place Tahrir

L’article 2 du projet de Constitution vot茅 par la commission pr茅voit que les 芦聽principes de la charia聽禄 constituent la 芦聽principale source de la l茅gislation聽禄, une formulation assez consensuelle en Egypte, qui ne fait pas des pr茅ceptes au sens strict de la loi islamique la source unique de la loi. L’article a 茅t茅 adopt茅 脿 l’unanimit茅. D’autres dispositions non encore vot茅es, pourraient permettre d’茅largir les domaines d’ application de la charia. Les fondamentalistes salafistes souhaitaient ainsi rendre la r茅f茅rence 脿 la charia plus contraignante. Mais de nombreux lib茅raux et nationalistes, de m锚me que l’茅glise copte orthodoxe -qui repr茅sente 6 脿 10% de la population- qui ont boycott茅 l’assembl茅e constituante,聽 avaient dit ne pas vouloir aller au del脿 de la formulation de l’ ancienne Constitution.

Certaines dispositions sur la libert茅 d’ expression ont 茅galement soulev茅 l’inqui茅tude dans les milieux de la presse et les d茅fenseurs des droits civiques. Les quotidiens al-Masry al-Yawm et al-Watan, ainsi que les hebdomadaires al-Ousboue et al-Fajr ont ainsi d茅cid茅 de ne pas para卯tre mardi prochain pour protester contre le manque de libert茅 de la presse dans le projet de Constitution. En d茅but de soir茅e, la moiti茅 des 231 articles avait 茅t茅 adopt茅e. Le projet une fois vot茅 sera transmis au pr茅sident Morsi, qui doit le soumettre 脿 r茅f茅rendum sous deux semaines. Ce vote d’un projet en panne depuis des semaines en raison de profondes divergences entre islamistes et non-islamistes, a 茅t茅 annonc茅 mercredi 脿 la surprise

Violence sur la place Tahrir entre pro et anti Morsi

g茅n茅rale, alors que le pays traverse une grave crise politique d茅clench茅e par le renforcement des pouvoirs du pr茅sident, accus茅 de se comporter en dictateur, et que de nouvelles manifestations sont attendues. Les anti-Morsi qui occupent la place Tahrir au Caire depuis une semaine d茅non莽aient une proc茅dure h芒tive, qui aggrave les tensions.聽禄Il n’est pas logique de passer au vote alors que le pays est aussi divis茅聽禄, affirmait un manifestant, Abdel Nasser Zidane , un ch么meur de 42 ans. 芦聽Les Fr猫res musulmans font leur propre Constitution, pas celle de l’Egypte聽禄, assurait de son c么t茅 Tamer Harby, 30 ans.

L’Egypte est secou茅e depuis plusieurs jours par de nombreuses manifestations, assorties parfois de violences qui ont fait cinq morts et plusieurs centaines de

Violence au tour du Palais Pr茅sidentiel

bless茅s. Certains opposants appellent 脿 une nouvelle manifestation anti-Morsi vendredi place Tahrir, tandis que les islamistes pr茅parent de leur c么t茅 un rassemblement ailleurs pr猫s de la mosqu茅e principale du Caire, loin de la c茅l猫bre place Tahrir聽 rassemblements de soutien au pr茅sident samedi.
Les Fr猫res ont toutefois indiqu茅 jeudi que leur manifestation au Caire ne se tiendrait pas sur Tahrir, contrairement 脿 ce qui avait 茅t茅 annonc茅, laissant entendre que les risques d’affrontements 茅taient trop 茅lev茅s.

Commentant ces manifestations, le pr茅sident islamiste s’est r茅joui du fait que le peuple r茅agisse de la sorte. 芦聽Tout cela est positif , le peuple exprime son opinion, dit ce qu’il pense, le climat est sain聽禄. 芦聽Je vois que l’opposition exprime ses id茅es et les partisans (du pouvoir ) disent leur opinion et assument leurs responsabilit茅s聽禄, a-t-il encore remarqu茅.

Mais cette r茅flexion du Pr茅sident ne peut cacher le fait 茅vident聽 que l鈥櫭塯ypte est d茅sormais divis茅e plus qu’elle ne l’avait jamais 茅t茅. Les conditions et les ingr茅dients de confrontations violentes entre 芦聽pro聽禄 et聽 芦聽anti聽禄 islamistes, sont en train d’锚tre r茅unies et amplifi茅es. En pr茅vision de nouvelles 茅meutes et confrontations, les blind茅s et les soldats de la Garde R茅publicaine ont pris position tout au tour du palais pr茅sidentiel ce jeudi matin. Le pays s’installe dans l’une des grandes crises et semble s’y engouffrer de plus en plus.

Sami Sherif

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →