, ,

Palestine occupée : Gaza bombardée pour le troisième jour, les arabes font plutôt la guerre à la Syrie!

Par Sami SHERIF 

Les attaques de l’aviation sioniste se poursuivent dans la bande de Gaza où dix-huit Palestiniens ont trouvé la mort ces deux derniers jours. Dernier en date, un enfant de 12 ans qui a péri ce dimanche 11 mars 2012 lors d’un raid aérien. Ces opérations destructrices et meurtrières  ont commencé vendredi dernier.

L’aviation sioniste voulant expérimenter une nouvelle génération de drones fabriqués dans le cadre d’un programme de coopération avec les américains, a été la première à commencer les hostilités. Elle a tiré  au moyen d’avion sans pilote sur deux membres d’un groupe armé de la résistance palestinienne. En réponse, une centaine de roquettes a été tirée depuis la bande de Gaza sur le territoire israélien. Les tirs de roquettes se poursuivent sur les localités du sud d’Israël où les écoles restent fermées ce dimanche, premier jour de la semaine en Israël.

« Nous avons porté un coup sévère aux organisations terroristes de Gaza », a dit le criminel Benyamin Netanyahu ce dimanche 11 mars 2012 lors de la réunion hebdomadaire de son gouvernement.

Reste que c’est l’assassinat de Zouair al-Qaisi, chef des Comités de résistance populaire, qui est à l’origine de la flambée de violence à laquelle on assiste depuis déjà une soixantaine d’heures. L’armée sioniste prétend quelle ne vise que les commandos palestiniens qui tirent des roquettes, mais les victimes sont plutôt des civiles, comme ce garçon de 12 ans tué ce matin dans le nord de la bande de Gaza.

Les sirènes  d’alerte n’ont pas cessé de  retentir depuis vendredi dans les villes d’Ashdod, Ashkelon et Beershevae  au nord de la bande de Gaza, sur le territoire tenu par les  sionistes.

S’efforçant d’affaiblir le moral des combattants palestiniens, Benyamin Netanyahu s’est efforcé de démontrer l’efficacité du système anti-roquette “Dôme de Fer” qui d’après lui, “a pulvérisé une trentaine de missiles en plein vol ces derniers jours”. Plusieurs nouvelles batteries de ce système de défense seront prochainement déployées dans le sud d’Israël avait-il promis.

En attendant, l’armée de l’air sioniste a effectué plusieurs sorties  dans la bande de Gaza et le chef d’état-major a convoqué une réunion du commandement sud pour envisager de nouvelles mesures.

Entre temps les États-majors des pays du Conseil de Coopération du Golf  s’évertuent à coordonner leurs activités de soutien logistique, financier et militaire en vue de renforcer les positions des terroristes wahabistes en Syrie.

Le gouvernement égyptien quant à lui, maintient un silence de plomb. La seule réaction enregistrée en Egypte à propos du massacre qui se déroule à Gaza, est venue d’une personnalité de second rang au sein du parti au pouvoir. Toutefois, elle s’est  exprimée avec un ton “doux” en disant que “le gouvernement égyptien choisira le moment opportun pour appuyer les palestiniens de Gaza”. Ce ton inadéquat pour les circonstances, est tout à fait différent de celui avec le quel s’était exprimé précédemment le Président Morsi à propos de la Syrie  lors de la conférence des non-alignés de Téhéran.

 Sami Shérif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Autant en emporte le vent : Manifeste venteux contre les identités castratrices

Maroc : Fath Allah OUALAALOU : qu’inspire – t – il, intérêt ou respect?