Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Libye : les élections pour l’assemblée constituante pour bientôt, la compagne électorale est lancée

By   /   6 juin 2012  /   No Comments

S’étant  inscrits massivement sur les listes électorales,  les Libyens sont très enthousiastes pour participer d’ici un mois, aux élections visant à instituer une assemblée constituante.  Ils devront élire leur congrès national chargé de rédiger une nouvelle Constitution pour le pays. Il s’agira du premier scrutin national libre depuis un demi-siècle. Mais, pour des raisons qui tiennent à la situation sécuritaire qui donne de mauvais signes (les récents évènements à l’aéroport de Tripoli et l’attentat contre un bureau diplomatique américain à Benghazi), ces élections qui sont programmées pour le 19 juin prochain, peuvent être retardées ou le cas échéant perturbées.

Jusqu’à présent, trente-six partis se sont enregistrés auprès du Haut comité électoral. Un nombre assez élevé puisqu’il y a à peine un an, la seine politique ne comptait qu’un seul acteur : les fameux comités de Kadafi. Mais en raison du caractère inédit de ces formation, et de l’absence de sondages, il est difficile de savoir ce que pèsent ces formations qui vont des libéraux progressistes aux partis salafistes, en passant par le parti des Frères musulmans. Ces formations ressemblent pour le moment à des coquilles vides en l’absence de réelle plateforme. Quant au débat sur les programmes, les idées, il n’existe pas. Car à moins d’un mois du scrutin, la campagne n’a pas encore vraiment commencé. Dans ces conditions, Il y a une forte possibilité que c’est le réglementarisme qui présidera à ces élections. En effet, le choix des libyens pourrait, comme pour les scrutins locaux de ces derniers mois, être marqué par l’allégeance et le critère familial et tribal. De l’avis du politologue libyen  Abdelhamid Hossein, « Il y a des individus qui exploitent ces critères ancrés dans la société libyenne. Pour briguer les sièges d’indépendants, ils invoquent leurs noms ou leur provenance géographique afin de rassembler autour d’eux, et former ainsi un groupe plus ou moins important de fidèles leur permettant d’atteindre le pouvoir ».

 

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

LE MYTHE DE L’IDENTITÉ ARABO-MUSULMANE

Read More →