Loading...
You are here:  Home  >  脡conomie  >  Industrie  >  Current Article

Le textile marocain se remet des effets de la crise mondiale (OBG)

By   /   14 mai 2012  /   No Comments

L鈥檌ndustrie marocaine du textile se remet doucement des effets de la r茅cession mondiale, en stimulant les exportations globales et en relan莽ant la croissance, estime mercredi le cabinet international d鈥檌ntelligence 茅conomique, Oxford Business Group (OBG).

Le think-tank note toutefois qu鈥檈n d茅pit de cette reprise, le fl茅chissement de la demande europ茅enne pourrait encore peser sur les perspectives du secteur.

Le textile et l鈥檋abillement repr茅sentent pr猫s de 12 pc des exportations marocaines, constate le cabinet dans une analyse parvenue 脿 la MAP, ajoutant que la valeur totale des exportations marocaines vers l鈥橢urope est estim茅e 脿 quelque 717,4 millions d鈥檈uros chaque ann茅e.

Soixante pour cent de la production textile du Maroc est assur茅e par de grandes soci茅t茅s, parmi lesquelles 33 pc ont des participations 茅trang猫res, observe la source, soulignant qu鈥檈n d茅pit d鈥檜ne conjoncture mondiale difficile, notamment la concurrence importante des exportateurs 脿 bas co没t asiatiques, l鈥檌ndustrie marocaine du textile et de l鈥檋abillement a progress茅 de 4,4 pc en 2011, avec des exportations d鈥檜ne valeur de 2,6 milliards d鈥檈uros.

Malgr茅 la morosit茅 sur le march茅 europ茅en, les huit premiers mois de 2011 ont 茅t茅 marqu茅s par la croissance des exportations de textiles vers l鈥橴nion europ茅enne (+ 24,2 pc), poursuit la source, soulignant qu鈥檃u vu des performances de ses concurrents r茅gionaux, le Maroc a du travailler sans rel芒che pour conserver sa comp茅titivit茅.

Pour faire face 脿 la crise actuelle et appuyer la croissance du secteur, de plus en plus de soci茅t茅s constituent des consortiums d鈥檈xportation, note encore OBG, ajoutant que tous les consortiums de l鈥檌ndustrie textile b茅n茅ficient du soutien de l鈥檌nitiative Consortiums d鈥檈xportation, lanc茅e par le minist猫re du Commerce ext茅rieur, en coop茅ration avec l鈥橭rganisation des Nations Unies pour le d茅veloppement industriel (ONUDI) et le gouvernement italien.

Pour accro卯tre les exportations, le segment du textile doit stimuler la production, et donc revoir 脿 la hausse le nombre d鈥檈mploy茅s, indique le cabinet, ajoutant que bien que ce secteur soit le premier employeur industriel du Royaume, avec pr猫s de 1.500 usines comptant quelque 200.000 ouvriers, les industriels auraient besoin de 20.000 ouvriers suppl茅mentaires 脿 court terme pour pouvoir r茅pondre 脿 la demande.

Et le groupe de r茅flexion d鈥檃jouter que dans le but de promouvoir le secteur sur la sc猫ne internationale, le Maroc a accueilli l鈥檃utomne dernier deux 茅v茅nements majeurs, +Maroc in Mode+ et +Maroc Sourcing+, qui ont accueilli un total de 153 participants, dont 24 soci茅t茅s 茅trang猫res.

Plus de 30 entreprises marocaines 茅taient 茅galement pr茅sentes lors du salon professionnel international +Zoom By Fatex+, organis茅 脿 Paris en f茅vrier, afin de promouvoir le secteur du textile et de l鈥檋abillement marocain en Europe, et plus particuli猫rement sur le march茅 fran莽ais, conclut OBG.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Alg茅rie : le pays renferment 20% des r茅serves mondiales de 芦聽terres rares聽禄

Read More →