Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Syrie : la descente d’Alep aux enfers

By   /   14 f茅vrier 2016  /   No Comments

Alep d茅truite

Peter Oborne聽聽s鈥檈st entretenu avec les habitants des zones tenues par le gouvernement au sujet de leur lutte pour la 芦 civilisation 禄 et de la derni猫re campagne visant 脿 茅radiquer le 聽terrorisme 聽en Syrie

Par Peter Oborne

Lorsque le soul猫vement syrien a commenc茅 au d茅but de l鈥櫭﹖茅 2011, Alep ne s鈥檡 est pas joint. Il y a eu quelques manifestations, mais celles-ci ont 茅t茅 g茅r茅es relativement calmement. Certains manifestants ont 茅t茅 emprisonn茅s mais il n鈥檡 a eu aucune r茅ponse arm茅e comme cela a pu 锚tre le cas dans d鈥檃utres parties de la Syrie.

Au d茅but de l鈥檃nn茅e 2012, date 脿 laquelle une grande partie de Damas 茅tait en guerre, la communaut茅 des affaires aleppine dit avoir 茅t茅 la cible d鈥檜ne s茅rie d鈥檃ssassinats et de meurtres. Les dirigeants politiques et religieux disent qu鈥檌ls ont 茅t茅 menac茅s de mort ou de torture s鈥檌ls ne passaient pas dans le camp des rebelles.

芦 Nous savions que nous 茅tions pris pour cible 禄, dit Fares Shehabi, directeur de la chambre d鈥檌ndustrie d鈥橝lep. 芦 Nous savions ce qui allait arriver. Nous avons envoy茅 un message demandant l鈥檈nvoi de l鈥檃rm茅e 脿 Alep. 禄 Cette demande a 茅t茅 ignor茅e.

Le 5 juillet la m锚me ann茅e, un convoi arm茅 (la Brigade Liwa al-Tawhid, un groupe islamiste qui avait auparavant fait l鈥櫭﹍oge d鈥檃l-Nosra) est arriv茅 dans la vieille ville d鈥橝lep. Il s鈥檈st dispers茅, a br没l茅 des commissariats et mis en place des barrages routiers.

En quelques semaines, les brigades rebelles avaient pris une grande partie de la ville. 芦 Au d茅but, nous pensions qu鈥檌ls 茅taient Syriens 禄, a d茅clar茅 Shehabi. 芦 Mais apr猫s quelques semaines, nous avons eu vent d鈥櫭﹖rangers. De combattants de Tch茅tch茅nie, d鈥橭uzb茅kistan, de Jordanie, d鈥橝rabie saoudite, d鈥橧rak, d鈥櫭塯ypte. 禄

芦 Il ne s鈥檃gissait pas d鈥檜n changement de r茅gime, c鈥櫭﹖ait une invasion. Et pourquoi prenait-elle une forme religieuse ? Pourquoi portait-elle une barbe ? Nous ne sommes pas pr锚ts 脿 remplacer une soci茅t茅 la茂que par une soci茅t茅 religieuse. 禄

Les nouveaux arrivants ont 茅tabli des tribunaux religieux. Les femmes ont 茅t茅 confin茅es 脿 leur domicile et ont 茅t茅 contraintes de se couvrir. L鈥檃lcool et le tabac ont 茅t茅 interdits. 芦 Je suis sunnite, mais ils me consid猫rent comme un infid猫le 禄, a d茅clar茅 Shehabi.

L鈥檋omme d鈥檃ffaires aleppin soutient que le paradigme du conflit syrien promu par les gouvernements et les m茅dias occidentaux est faux. […]

Il soutient que la v茅ritable fracture se situe entre une culture de tol茅rance religieuse 鈥 notamment les sunnites mod茅r茅s commeAlep d茅truite2

lui 鈥 et l鈥檌nterpr茅tation wahhabite de l鈥檌slam soutenu par l鈥橝rabie saoudite.

芦 Il ne s鈥檃git pas d鈥檜ne guerre 脿 propos du pr茅sident Assad et de son r茅gime ou 脡tat. Je ne suis pas un membre du parti Baas. Cela concerne l鈥檌dentit茅 et le style de vie 禄, a-t-il expliqu茅.

Pour Shehabi et tous les autres habitants d鈥橝lep que j鈥檃i rencontr茅s, la guerre doit 锚tre envisag茅e d鈥檜ne mani猫re radicalement diff茅rente. Ils soulignent qu鈥檌l existe 脿 Alep une culture de tol茅rance et de compr茅hension mutuelle embrassant chr茅tiens, chiites, alaouites et sunnites ordinaires 鈥 un m茅lange qui existe depuis des temps imm茅moriaux.

Encore et encore, les habitants m鈥檕nt demand茅 pourquoi le gouvernement britannique et l鈥橭TAN 茅taient du c么t茅 de l鈥檌slam militant et du terrorisme.

芦 Allez 脿 Idlib aujourd鈥檋ui 禄, poursuit Shehabi. [Cette ville du nord-est a 茅t茅 prise 脿 l鈥檃ide de l鈥橝rm茅e syrienne libre soutenue par l鈥橭ccident l鈥檃nn茅e derni猫re.] 芦 C鈥檈st comme Kandahar [en Afghanistan]. Comment pouvez-vous pr茅tendre que vous voulez faire de la Syrie une d茅mocratie si vous imposez des tribunaux religieux qui ne reconnaissent pas nos religions ou nos diff茅rences ethniques. 禄

Shehabi affirme en outre qu鈥檌l croit que l鈥檌nsurrection 脿 Alep ne faisait pas partie d鈥檜n soul猫vement syrien, mais a plut么t 茅t茅 d茅lib茅r茅ment aliment茅e et orchestr茅e depuis la Turquie.

芦 Les Turcs leur ont donn茅 des armes 禄, a-t-il dit. 芦 Ils ont permis aux combattants de traverser la fronti猫re. Ils ont soign茅 les bless茅s dans les h么pitaux. 禄

Il affirme que la Turquie 茅tait motiv茅e par le gain 茅conomique, d茅truisant d茅lib茅r茅ment Alep qu鈥檈lle consid猫re comme un rival 茅conomique. Shehabi affirme qu鈥檌l a des preuves irr茅futables que les combattants appuy茅s par les Turcs ont syst茅matiquement d茅mont茅 les lignes de production dans le centre industriel d鈥橝lep et exp茅di茅 les machines de l鈥檃utre c么t茅 de la fronti猫re.

SYRIA-CONFLICTIl s鈥檈st plaint publiquement du d茅mant猫lement des usines d鈥橝lep peu de temps apr猫s le d茅but des attaques et, en sa qualit茅 de directeur de la chambre d鈥檌ndustrie d鈥橝lep, a exig茅 des dommages au pr茅sident turc Erdo臒an. Il raconte que deux semaines plus tard, les grands bureaux de la chambre ont 茅t茅 compl猫tement d茅truits dans un grand bombardement. […]

Pendant le temps que j鈥檃i pass茅 脿 Alep, l鈥檃rm茅e syrienne a coup茅 les routes entre la fronti猫re turque et la ville. Cela signifie que les lignes d鈥檃pprovisionnement depuis la Turquie vers al-Nosra et l鈥櫭塼at islamique ne fonctionnent plus. Lentement 鈥 comme 脿 Stalingrad en 1942 鈥 les assi茅geants se transforment en assi茅g茅s.

Edward Dark, un contributeur de Middle East Eye vivant 脿 Alep, a tweet茅 la semaine derni猫re: 芦 C鈥檈st le d茅but de la fin de la pr茅sence djihadiste 脿 Alep. Apr猫s quatre ann茅es de guerre et de terreur, les gens peuvent enfin apercevoir le bout du tunnel. 禄

Peter Oborne聽

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →