Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Alg茅rie : Bouteflika a organis茅 la faillite de son pays

By   /   2 ao没t 2015  /   1 Comment

 

Le Pr茅sident Boutaflika

Le Pr茅sident Boutaflika

Il aurait pu rester dans les m茅moires comme l鈥檋omme de la r茅surrection nationale. Contrairement 脿 ses pr茅d茅cesseurs, Bouteflika a eu, en effet, les moyens de cr茅er le miracle.
Par Mohamed Benchicou

Sous Liamine Z茅roual, l鈥橝lg茅rie se d茅brouillait avec un p茅trole 脿 9 dollars le baril et des recettes budg茅taires totales de moins de 1000 milliards de dinars, selon l鈥檃rticle tr猫s document茅 de TSA.

Sous Bouteflika, et durant 15 ans, le prix moyen du p茅trole avait explos茅, oscillant entre 90 et 130 dollars la baril (voire plus, 脿 certaines p茅riodes) entra卯nant des recettes proches de 6000 milliards de dinars, soit six fois plus que sous Z茅reoual.

C鈥櫭﹖ait l鈥櫭﹑oque b茅nite o霉 l鈥橝lg茅rie figurait parmi les grandes nations prosp猫res, solidement install茅e dans le haut du classement par PIB de la Banque mondiale, devant la Belgique, la Suisse ou l鈥橝utriche ! Nous 茅tions la 34e nation la plus riche de la Terre ! L鈥櫭﹒uipe Bouteflika a donc pu disposer en 15 ann茅es de 90 000 milliards de dinars soit 8000 milliards de dollars, c鈥檈st-脿-dire le PIB annuel de l鈥橝llemagne, la Russie et la France r茅unis !

Un pouvoir sens茅 aurait transform茅 cette manne providentielle en prosp茅rit茅 durable. Il y avait de quoi esp茅rer en finir avec la d茅pendance aux hydrocarbures, 茅difier une industrie et une agriculture capables de prendre le relais du p茅trole et de fournir des millions d鈥檈mplois, investir dans les nouvelles technologies et dans la culture, impulser la recherche scientifique, abolir la malnutrition, 茅difier des h么pitaux modernes, en finir avec la crise du logement鈥

Mais Bouteflika n鈥檃 pas de projet. Il n鈥檈st pas venu pour assumer le pouvoir, mais pour le consommer. Il ne gouverne pas, il g猫re son fauteuil. L鈥檃rgent du pr茅sent et du futur a servi de magot de n茅goce pour le deuxi猫me mandat, puis pour le troisi猫me, puis pour le quatri猫me鈥

Ce pr茅sident est sans 茅gards pour son peuple : l鈥檃dministration Bouteflika a d茅pens茅 8000 milliards de dollars, c鈥檈st-脿-dire le PIB annuel de l鈥橝llemagne, la Russie et la France r茅unis , sans que l鈥檕n ait r茅duit ne f没t-ce que d鈥檜n pour cent, notre d茅pendance aux hydrocarbures, (qui repr茅sente toujours 98 % de recettes), ni 茅difier une industrie moderne et une nouvelle agriculture qui eussent pu donner du travail et nourrir les Alg茅riens, en l鈥檃bsence du p茅trole.

O霉 est donc pass茅 l鈥檃rgent ? Dans les poches des 芦聽copains聽禄, les gros importateurs qui soutiennent Bouteflika et que Louisa Haanoun appelle oligarchie, ou dans celle des 芦聽coquins聽禄 qui se dorent au soleil des Tropiques.

Comment une telle dilapidation fut-elle possible ? Eh bien, tout simplement par l鈥櫭ヽrasement de l鈥櫭塼at. Bouteflika, en r茅tablissant les m茅canismes archa茂ques du pouvoir absolu, a mis fin 脿 toutes les institutions de concertation qu鈥檌l avait trouv茅es en 1999. Il n鈥櫭﹖ait comptable devant personne et n鈥檃vait de comptes 脿 rendre 脿 aucune institution nationale. C鈥檈st ainsi qu鈥檌ls ont dilapid茅 l鈥檃rgent du peuple durant quinze ans !

Quinze ans, c鈥檈st g茅n茅ralement le temps que mettent des nations retardataires 脿 se se propulser dans l鈥檃venir. La Cor茅e du Sud, dont le PIB 茅tait globalement identique 脿 celui de l鈥橝lg茅rie, a pu, en l鈥檈space de quinze ans, imposer une phase spectaculaire de croissance et d鈥檌nt茅gration dans l鈥櫭ヽonomie mondiale moderne. Son secret : approfondir la d茅mocratie, donner tout son pouvoir au citoyen, cr茅er une symbiose peuple-pouvoir et exiger plus de travail et moins de privil猫ges.

Mais pour obtenir cette adh茅sion populaire, il faut avoir un projet accept茅 par tous et 锚tre soi-m锚me l茅gitime. Ce n鈥檈st pas le cas chez nous.. Aujourd鈥檋ui, la Cor茅e du Sud est class茅e douzi猫me puissance 茅conomique mondiale selon le calcul du produit int茅rieur brut en parit茅 de pouvoir d鈥檃chat et quinzi猫me selon le crit猫re intra-Union europ茅enne. La Cor茅e du Sud devient respectivement la 6e et la 7e puissance exportatrice et importatrice de biens.

Sa recette : encourager les investisseurs nationaux, par un syst猫me de cr茅dit dirig茅, favoriser l鈥檌mportation de mati猫res premi猫res et de technologie, aux d茅pens des biens de consommation et encourager l鈥櫭﹑argne et l鈥檌nvestissement au d茅triment de la consommation.

Tout le contraire de l鈥橝lg茅rie qui a encourag茅 la consommation au d茅triment de l鈥檌nvestissement, les importations aux d茅pens de la production (elles sont pass茅es de 9 milliards de dollars en 1999 脿 57 milliards de dollars en 2013 !)鈥

Cette fa莽on de faire est la marque des r茅gimes autocratiques qui utilisent l鈥檃rgent public pour acheter la 芦聽paix sociale聽禄. Cela a fonctionn茅 durant 15 ans. Aujourd鈥檋ui, personne ne joue plus : l鈥檃rgent a 茅t茅 dilapid茅, et c鈥櫭﹖ait l鈥檃rgent du pr茅sent et du futur. Du futur : les recettes de ces 15 derni猫res ann茅es ne se renouvelleront plus, le p茅trole est en voie d鈥櫭﹔osion, et l鈥橝lg茅rie devrait se tourner, selon des experts qualifi茅s, vers le FMI d鈥檌ci l鈥檃utomne 2016. Nous serons alors redevenus pauvres. Pauvres et sans p茅trole.

Abdelaziz Bouteflika, qui n鈥檈st pas de la race des b芒tisseurs, mais plut么t de celle, bien connue, des destructeurs, aura accompli sa plus grande 艙uvre : faire de l鈥橝lg茅rie un d茅sert. Et 脿 chaque pri猫re, du haut du minaret de 300 m猫tres, une voix viendra nous rappeler ce personnage qui aurait pu rester dans les m茅moires comme l鈥檋omme de la r茅surrection mais dont on se souviendra, 脿 jamais, comme la plus impitoyable mal茅diction qui s鈥檈st abattue sur ce pays.
Source : Lematindz/ Photo: (D.R)

    Print       Email
  • Published: 7 ans ago on 2 ao没t 2015
  • By:
  • Last Modified: ao没t 2, 2015 @ 2:04
  • Filed Under: Actualit茅s, Maghreb

1 Comment

  1. Houli dit聽:

    Je ne pense pas un seul instant que Bouteflika en tant que nain arabe n茅 dans un Hammam d’ Oujda, puisse avoir des origines hilalienne. Pourtant 脿 lui seul (avec son clan de tl茅mceno/marocains), il incarne bien les b茅douins hilaliens qui ont mis 脿 sac toute l’Afrique du Nord.
    Je rappelle que Louisa Hanoune n’est pas une opposante 脿 Boutef, mais plut么t sa confidente (elle a fait campagne pour son 4 猫me mandat Royal).
    Louisa Hanoun repr茅sente le parti communiste fran莽ais (PT), en Alg茅rie.
    Comme bouteflika,il sont tous les 2 sous la direction de Fran莽ois Hollande (Hizb Fran莽as, mais aussi Hizb Alqahira puisque l’ Egypte et le Qatar participent aussi 脿 l’islamisation et l’ arabisation de la Kabylie, l’imam Qardaoui qui vit 脿 Dubai avait insult茅 les Kabyles 脿 Tzi-ouzou, en 茅change d’un ch猫que d’un milliard de dollars remis par Bouteflika).
    Bouteflika en 20 ans de pouvoir il a ruin茅 l’Alg茅rie, mis au pas l’ANP, le DRS et les g茅n茅raux. Pis encore, il a ferm茅 la grande gueule des Kabyles, surtout en achetant 脿 coups de milliards les anciens responsables du FIS / FLN et les responsables politiques Kabyles cupides.
    M锚me les b茅douins hilaliens n’ont jamais r茅ussi cet exploit.
    Boutef a plac茅 l’alg茅rie sous protectorat fran莽ais et la guerre du Mali a bien d茅montr茅 ce qu’on soup莽onnait d茅j脿.
    Je crois qu Boutef 脿 r茅ussi l’ irr茅parable, saccag茅 l’Alg茅rie en la torpillant de l’int茅rieur comme de l’ext茅rieur, de fa莽on qu’elle ne pourra plus se relever. Pendant son long r猫gne il a r茅ussi plusieurs g茅nocides berb猫res (notamment kabyle, M’zab ou Touareg), divis茅 les Alg茅riens 脿 jamais. c’est un excellent candidat de l’ arm茅e qui d茅teste les g茅n茅raux.
    Bouteflika incarne la force du mal dans toute sa splendeur. Les chefs d’茅tats 芦聽Alg茅riens聽禄 presque tous d’origine 茅trang猫re (notamment marocains), d茅nominateur commun clan d’Oujda, mais aucun d’entre eux n’ a eux autant de moyens financiers puissants (centaines de milliards de dollars) pour transformer l’ Alg茅rie en d茅sert absolu o霉 rien ne pousse.
    Plus fort qu’un arabe (ou arabe contrefa莽on), pour organiser la destruction d’un pays tr猫s riche, tu meurs .
    Un vieux proverbe Alg茅rien : El-madfa芒 may’ djiche mela’httab, wa’ riyassa mat’djiche mel’ a芒rab. (en gros les arabes ne sont pas faits pour gouverner). Seuls les beni’ M’zab (ibadites)sont aptent de gouverner ce pays (Alg茅rie) .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →