Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Palestine : la journée mondiale d’AlQods est célébrée en grande pompe par l’Iran

By   /   11 juillet 2015  /   No Comments

Palestine journee_alQuds en IranTous pour al-Quds : Larijani, Khatami, Jaafari, Firouzabadi, Ahmadinejad

La commémoration de la journée mondiale d’al-Quds a été célébrée en grandes pompes cette année en Iran.

En plus de la participation massive des centaines de milliers d’Iraniens dans 770 villes et régions iraniennes, les marches ont été marquées par  la présence des différents responsables militaires et politiques. Ils sont montés au créneau pour rappeler que la Palestine devrait tôt ou tard être libérée. Certains d’entre eux ont évoqué les pourparlers sur le nucléaire iranien, insistant sur les constantes.

Israël dans l’impasse

Selon le chef de la Choura (Parlement) iranienne, Ali Larijani l’entité israélienne se trouve dans l’impasse, d’autant que

Larijany

Larijany

les Musulmans sont d’après lui sortis de leur torpeur.

« Les évolutions vécues dans le monde islamique ont mis l’entité israélienne et ses protecteurs dans une situation critique », a-t-

il ajouté, en marge de la marche organisée dans la capitale iranienne.

Estimant que la défaite des Arabes face à Israël est due à l’absence d stratégie défensive efficace et à leurs liens avec l’Occident, Larijani a affirmé que le soutien occidental et israélien aux groupuscules terroristes vise avant tout à éradiquer l’Islam.

Ahmed Khatami

Ahmed Khatami

La Résistance, seul moyen de se libérer

L’Imam de vendredi de Téhéran l’ayatollah Ahmad Khatemi a quant à lui assuré que la résistance est le seul moyen pour libérer la Palestine. S’exprimant durant sa prêche prononcée avant la prière du Vendredi à l’université de Téhéran, il a tenu a rappeler que « la dignité ne se réalise qu’avec la résistance et la lutte ».

Commentant la participation massive des iraniens aux manifestations qui a défrayé la chronique cette année, Khatemi a dit qu’elle constitue un message au monde entier et aux 5+1 qu’il s’agit « d’un peuple uni, solidaire, toujours présent et pas du tout disposé à renoncer a ses droits ».

Resistance jusqu’à la victoire

Le général Mohammad Ali Jaafari, Commandant des Gardiens de la Révolution

Le général Mohammad Ali Jaafari, Commandant des Gardiens de la Révolution

Le numéro des gardiens de la révolution –Pasdaran- le général Mohammad Ali Jaafari était lui aussi présent à la marche organisée à Téhéran.

« Tous les responsables et nous-mêmes sommes venus participer aux manifestations pour faire parvenir notre message qui refuse l’occupation israélienne et marquer notre soutien au peuple palestinien », a-t-il lancé Et d’assurer que « note slogan est la résistance jusqu’à la victoire ».

D’après lui, son pays soutiendra tous les peuples musulmans pour qu’ils se libèrent de l’injustice, conformément au vœu de l’imam Khomeiny, le fondateur de la République islamique, et l’inspirateur de cette commémoration prévue le dernier vendredi du mois de Ramadan de chaque année.

«  Les peuples de Syrie, de l’Irak, du Yémen, du Liban et de la Palestine tentent de se libérer de la tyrannie et de l’oppression mondiale qui leur est infligée. Maintenant ils résistent et ils vaincront », a-t-il affirmé pour le micro de la chaine de télévision iranienne arabophone al-Alam

Nous déracinerons l’entité israélienne

فيروزابادي

فيروزابادي

Mais c’est surtout la déclaration du chef de l’état-major des forces armées iraniennes le général Hassan Firouzabadi qui a été la plus menaçante. « Nous arracherons l’entité israélienne de ses racines si seulement elle envisage de s’attaquer à l’Iran », a-t-il averti.

Commentant le blocage dans les pourparlers nucléaires, il a révélé qu’à « chaque fois que nous approchons d’un accord, les Américains dressent un obstacle sur la voie des négociations », selon l’agence iranienne Fars News.

Quand bien les négociations n’aboutissent pas, « le peuple iranien fêtera sa persévérance », a-t-il conclu.

Pas d’inspection des sites militaires

Quant au porte-parole des Gardiens de la Révolution, Ramadane charif il a réitéré le refus de son pays de permettre l’inspection

L'ancien Président Rafsanjani

L’ancien Président Rafsanjani

des sites militaires iraniens.

Ayant participé à la marche d’Al-Qods organisée à Zenjane, il a attribué cette demande de la part des Occidentaux à « leur convoitise  comme Etats de l’Arrogance ».

Ahmadi Najad

Ahmadi Najad

Contre les griffes de l’occupation

L’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad n’a pas non plus manqué de participer a cette cérémonie. Selon lui, « l’avenir

sera en faveur des peuples libres ». « Cette activisme de la part du peuple iranien montre que les Etats de l’arrogance ne vont pas tarder à s’effondre », a-t-il aussi indiqué. Assurant que l’Iran et son peuple seront à jamais le meilleur soutien à la cause palestinienne et à sa résistance contre les griffes de l’occupation israélienne.

L’ancien président iranien et actuel président du Conseil de discernement de l’intérêt national de la République islamique cheikh Ali-Akbar Rafsanjani a lui aussi été vu dans la marche de la capitale iranienne.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →