Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc : Mordecha茂 Vanunu, un compatriote 脿 sauver des mains des sionistes

By   /   17 juillet 2015  /   No Comments

Mordechai Vanunu 脿 sa sortie de prison en 2004

Mordechai Vanunu 脿 sa sortie de prison en 2004

Par Sami Sh茅rif

Qui se rappelle de ce technicien isra茅lien du site nucl茅aire Daymouna au d茅sert du Nyghev (Annakab), Mordechai Vanunu, un homme de vertu irr茅prochable qui avait divulgu茅 des informations ultra-secr猫tes sur les fonctions militaires de ce site et sur les capacit茅s nucl茅aires de l’ennemi sioniste ?

Qui sait qu’il est un marocain et qu’il est n茅 脿 Marrakech le 13 octobre 1954 dans une famille juive nombreuse ayant 茅migr茅 dans les ann茅es 1960 en Isra毛l 脿 Beer-Sheva gr芒ce au Mossad? Ne doit-on pas le consid茅rer comme un h茅ros national ?

Lib茅r茅 le 21 avril 聽2004, apr猫s un s茅jour de 18 ans聽d鈥檌solement聽dans les prisons聽d鈥橧sra毛l聽pour avoir r茅v茅l茅, en 1986,聽qu鈥橧sra毛l poss茅dait聽secr猫tement deux cent bombes atomiques, 聽Mordecha茂 Vanunu,聽n鈥檈st聽toujours pas libre de ses mouvements.聽Il est assujetti 脿 nombre de consignes le condamnant 脿 une rigoureuse solitude, puisqu’il est 脿 la fois interdit de parler aux 茅trangers et 聽mal aim茅 de ses compatriotes sionistes qui le consid猫rent comme un聽tra卯tre plut么t que comme un 锚tre courageux pacifiste, lanceur d鈥檃lerte et soucieux de la s茅curit茅 des isra茅liens comme celle des arabes et du monde entier.聽聽

D猫s sa sortie de prison, il a demand茅 脿 b茅n茅ficier de la loi dite de 芦聽r茅vocation de la citoyennet茅 isra茅lienne聽禄 qui permet 脿 la Cour supr锚me d鈥橧sra毛l de destituer de leur nationalit茅 les Isra茅liens condamn茅s pour tra卯trise ou espionnage. La Cour lui a refus茅 cette possibilit茅 inscrite dans la l茅gislation isra茅lienne. Depuis 聽lors,聽il n’a cess茅 de faire l’objet de poursuites judiciaires. Il聽a 茅t茅 inculp茅 en mars 2005聽de 21 infractions 脿 l’interdiction de parler aux 茅trangers, qui lui 茅tait faite par les autorit茅s et laiss茅 en libert茅 dans l’attente du jugement qui a eu lieu en avril 2007. La cours l’a jug茅 coupable d’avoir parl茅 脿 des 茅trangers, en infraction avec les interdictions impos茅es par l’arm茅e. Le 2

Mordachai Vanunu avec pour fond de photo la central de Daymouna

Mordachai Vanunu avec pour fond de photo la central de Daymouna

juillet 2007, il est condamn茅 聽脿 芦聽6 mois de prison ferme et 6 mois avec sursis pour avoir bris茅 鈥渟a promesse de silence鈥, c鈥檈st-脿-dire non pas pour avoir tenu des propos ill茅gaux, mais pour s鈥櫭猼re exprim茅聽禄. Il est de nouveau arr锚t茅聽聽en d茅cembre 2009 et plac茅 en r茅sidence surveill茅e pour avoir 芦聽rencontr茅 des 茅trangers聽禄. 聽De son c么t茅, l’avocat de Vanunu, consid猫re que l’arrestation de son client est due aux contacts qu’il a avec son amante norv茅gienne. D’o霉 le fait qu’il est consid茅r茅 脿 pr茅sent par les associations de d茅fense des droits de l’homme comme un prisonnier d’opinion.

En effet, l’homme est priv茅 de libert茅, astreint 脿 ne jamais quitter J茅rusalem et reste 聽sous surveillance polici猫re 24 h 聽sur 24 h. Interdit de passe-port, toutes ses demandes de l’autoriser 脿 quitter Isra毛l lui ont 茅t茅 refus茅es. Certains observateurs affirment que les autorit茅s sionistes l’acculent ainsi au suicide. Il vie une situation terrible, car il a toujours su qu’il 茅tait espionn茅. Tel une b锚te traqu茅e, il聽craint d鈥櫭猼re聽arr锚t茅 de nouveau pour un simple salut prononc茅 脿 l’茅gard d’un passant 茅tranger …! 聽

Etant 脿 l’origine un marocain, lui-m锚me, ses parents et ses anc锚tres sont n茅s au Maroc, sa nationalit茅 marocaine est rest茅e intacte du point de vue de la loi marocaine. De fait, Vanunu reste un marocain de nationalit茅, comme d’ailleurs tous ces compatriotes de confession聽h茅bra茂ques ayant immigr茅聽脿 l’茅tranger聽de force ou par choix (la nationalit茅 marocaine ne se perd pas). Aussi, s’av猫re-t-il imp茅ratif 聽que les autorit茅s marocaines consentent 脿 d茅fendre ce brave compatriote et 脿聽faire en sorte qu’il soit rel芒ch茅 pour lui permettre de regagner son pays d’origine et de refaire sa vie profond茅ment perturb茅e par les mesures injustes dont il fait encore l’objet. L’affaire Vanunu 聽devra normalement 聽锚tre close car elle n’a que trop dur茅. 聽Les associations marocaines des droits de l’homme, devront se saisir de ce dossier et de l’茅voquer aupr猫s des organisations internationales聽艙uvrant聽dans le secteurs, pour qu’elles coordonnent leurs futures interventions au profit de ce marocain ayant 茅t茅 oblig茅 de quitter son pays d’origine par la force, alors m锚me qu’il 茅tait encore un enfant de 4 ans, et qui est 脿 pr茅sent retenu de force par l’Etat sioniste. De sa part, le gouvernement marocain devra faire jouer ses relations聽avec les leaders de la communaut茅 juive marocaine en Isra毛l et aux USA pour que ce compatriote puisse trouver la libert茅 qu’il a perdu depuis 30 ans d茅j脿 et qui risque de croupir encore dans les prisons sionistes.

Sami Sh茅rif

    Print       Email
  • Published: 7 ans ago on 17 juillet 2015
  • By:
  • Last Modified: juillet 17, 2015 @ 11:58
  • Filed Under: Actualit茅s, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →