Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Egypte : Moubarak rena卯t tel un sphinx. …

By   /   23 ao没t 2013  /   No Comments

Par Chahid BENDRISS

La justice 茅gyptienne a approuv茅, hier, la demande de remise en libert茅 de l鈥檃ncien dictateur Hosni Moubarak, au risque d鈥檃ggraver des tensions toujours tr猫s vives.

Op茅ration absolution pour Moubarak鈥? La justice 茅gyptienne a ordonn茅, hier, la remise en libert茅 de l鈥檃ncien dictateur, qui pourrait sortir de prison d猫s aujourd鈥檋ui, au risque d鈥檃ggraver des tensions toujours tr猫s vives, sept semaines apr猫s l鈥櫭﹙iction du pr茅sident Mohamed Morsi issu des Fr猫res musulmans. Le parquet a, en outre, annonc茅 qu鈥檌l ne ferait pas appel de cette d茅cision, prise 脿 la prison de Tora, o霉 l鈥檈x-ra茂s est d茅tenu pour corruption, la quatri猫me et derni猫re affaire pour laquelle il est encore derri猫re les barreaux.

Toutes les charges justifiant le maintien en d茅tention de Moubarak ont 茅t茅 lev茅es. Toutefois le proc猫s en appel pour sa responsabilit茅 dans la mort de plus de 800聽manifestants pendant la r茅volution qui a conduit 脿 son 茅viction du pouvoir, en f茅vrier鈥2011, se poursuit. Il avait 茅t茅 condamn茅 脿 perp茅tuit茅 en premi猫re instance en 2012 avant que la sentence soit annul茅e par la Cour de cassation en janvier dernier. La prochaine audience en appel est fix茅e 脿 dimanche, mais la p茅riode maximale de d茅tention pr茅ventive est arriv茅e 脿 son terme. Cette proc茅dure n鈥檌mplique pas son maintien en prison.

脗g茅 de quatre-vingt-cinq ans, malade, Hosni Moubarak ne jouera probablement plus jamais un r么le politique. Mais sa lib茅ration conditionnelle souligne la strat茅gie d茅lib茅r茅e du pouvoir install茅 par l鈥檃rm茅e voulant se concilier 脿 la fois les bonnes gr芒ces des nostalgiques de l鈥檃ncien r茅gime mais 茅galement 茅liminer les Fr猫res musulmans.

Le chantage am茅ricain

Au lendemain de l鈥檌nterpellation de Mohamed Badie, le guide supr锚me de la confr茅rie, la presse 茅gyptienne a annonc茅 hier celles de Mourad Ali, le porte-parole du Parti de la libert茅 et la justice, branche politique des Fr猫res musulmans, et de Safouat Hegazi, un pr茅dicateur islamiste. Depuis la destitution et l鈥檃rrestation de Morsi, d茅but juillet, la justice a lanc茅 des centaines de mandats d鈥檃rr锚t contre des membres ou des proches de la confr茅rie. 芦鈥疞es putschistes pensent que l鈥檃rrestation des dirigeants des Fr猫res musulmans et les attaques contre leur image dans les m茅dias feront plier les 脡gyptiens et leur feront accepter le coup d鈥櫭塼at鈥, a accus茅 la confr茅rie dans un communiqu茅 publi茅 apr猫s l鈥檃rrestation de Mohamed Badie, inculp茅 en juillet d鈥檌ncitation 脿 la violence et au meurtre.

聽Critiqu茅 脿 l鈥櫭﹖ranger pour ce qu鈥檌l appelle sa 芦鈥痝uerre contre le terrorisme鈥, le gouvernement 茅gyptien a pr茅venu que les menaces de Washington concernant son aide de 1,5鈥痬illiard de dollars par an 茅taient 芦鈥痷n mauvais signal鈥. Selon la Maison-Blanche, les 脡tats-Unis n鈥檕nt pas encore pris de d茅cision quant au versement de cette aide, alors que plusieurs journaux am茅ricains ont annonc茅 sa suspension. De leurs c么t茅s, les ministres des Affaires 茅trang猫res de l鈥橴nion europ茅enne (UE) se sont retrouv茅s 脿 Bruxelles pour une r茅union d鈥檜rgence consacr茅e 脿 la situation en 脡gypte, mais leurs moyens de pression paraissent plus que limit茅s, d鈥檃utant plus que l鈥橝rabie saoudite a promis de compenser tout d茅ficit de versement d鈥檃ide occidentale (voir ci-dessous). Enfin, le torchon br没le entre Ankara et Le鈥疌aire, qui a pr茅venu que sa patience 茅tait 芦鈥痯roche de sa limite鈥, apr猫s que le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a cru voir la main d鈥橧sra毛l derri猫re la destitution de Mohamed Morsi.

Le hamas veut rouvrir rafah. 聽

Hier, le Hamas demandait la r茅ouverture du poste de passage de Rafah vers la bande de Gaza, ferm茅 sur d茅cision du鈥疌aire suite 脿 la mort de 27 policiers dans un attentat 脿 la roquette pr猫s de la fronti猫re. Les autorit茅s 茅gyptiennes accusent le Hamas d鈥檌nterf茅rer dans ses affaires et sugg猫rent que les Palestiniens fournissent une aide substantielle aux djihadistes qui ont fait du Sina茂 un th茅芒tre d鈥檕p茅rations depuis 2005. Ces derniers multiplient les attaques depuis la destitution du pr茅sident Mohamed Morsi.

聽芦鈥疞es Palestiniens, le peuple de Gaza, ne doivent pas payer le prix des probl猫mes et des divisions de l鈥櫭塯ypte鈥, plaide Ghazi Hamad, le ministre des Affaires 茅trang猫res du Hamas.

Chahid Bendriss

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →