Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc : un chef de gouvernement perdu dans les confins de la rh茅torique, loin des chantiers qui sont les siens!

By   /   19 juillet 2013  /   No Comments

AH CE CHEF DE GOUVERNEMENT SE VOULANT ARDOGANIS脡 , SAUF QU鈥橧L EST PLUT脭T

MORSIS脡 脌 OUTRANCE NON CONNECTE AUX R脡ALIT脡S!

Gare 脿 la surench猫re non essentielle au sein du parlement marocain !
Abdelaziz IKKROU

Abdelaziz IKKROU

Par Abdelaziz IKKROU聽 聽 聽 聽

C鈥檈st d茅sormais un constat it茅ratif, 脿 chaque fois que Benkirane passe au parlement, que 莽a soit chez les d茅put茅s o霉 chez les conseillers, il ne cesse d鈥櫭猼re hors temps de l鈥檜niversalit茅 politique juste. Ne sachant que ses explications volent en 茅clats, au profit du spectacle t茅l茅visuel jusqu鈥櫭 en perdre l鈥檃vantage voire la chrono temporalit茅 qu鈥檌nstaure le r猫glement int茅rieur de chaque chambre. Il pense m锚me que la profusion de ses d茅rapages constitue une valeur ajout茅e aux plateformes informatives en mati猫re de traitements des questions pos茅es. Pourtant seule la valorisation des comp茅tences et des potentialit茅s int茅ressent les marocains, parce que constituent le v茅ritable socle de r茅ussite de toute politique. Ainsi, le reste pour ces m锚mes marocains n鈥檈st que blabla s鈥檌nscrivant dans le cadre du jeu politicien bas de gamme n鈥檃pportant aucunement de concr茅tisation explicite act茅e et document茅e de bonne gouvernance.

Quel dommage qu鈥檌l en soit encore si en retard, pour comprendre comment am茅liorer la qualit茅 de ses prestations t茅l茅visuelles聽! Remarque, dans une certaine mesure on ne peut donner que ce que l鈥檕n est capable de produire, ni plus ni moins. Parce que pr茅tendre ma卯triser et savoir ce que l鈥檕n fait, sans pour autant le montrer sur le terrain par des r茅sultats probants 脿 tous les niveaux, ne refl猫te que sentiment d鈥檃uto remboursement d鈥檃utosatisfaction rien qu鈥櫭 soi. Une sorte de parodie dans les th猫mes trait茅s de fa莽on r茅ductrice, 脿 m锚me de penser pouvoir s鈥檃ccaparer la conscience des marocains en passant pour une victime des comploteurs autour contre soi.

Sauf que, compte tenu de ces consid茅rations les m茅dias surtout les r茅seaux sociaux jouent leur r么le, donnant une bonne illustration de ce machiav茅lisme orient茅 par ce genre de vulgarisation logorrh茅ique qui n鈥檈n dit pas son nom. Mais, si l鈥櫭ヽhange informationnel b茅n茅ficie d鈥檜ne large 茅coute aupr猫s du grand public durant ces s茅ances du questionnement du chef de gouvernement, il n鈥檈n est rien pour la qualit茅 ne menant qu鈥櫭 la d茅formation de l鈥檌nformation notamment de la part de certains supports聽 tirant seulement vers le sensationnel. D茅j脿 que des voix d鈥檕bservateurs avertis du champ politique marocain, s鈥櫭﹍猫vent pour pointer du doigt les d茅rapages verbaux les diatribes col茅reuses les insinuations de mauvais go没t 脿 m锚me de risquer de provoquer rixes jusqu鈥櫭 en arriver aux mains.

D鈥檃utant plus, alors que le contexte r茅gional pr么ne plus de calme et clairvoyance dans la gestion des affaires de l鈥橢tat, il n鈥檈n faudrait pas聽 perdre le filon de l鈥檈fficacit茅 d鈥檃ction qu鈥檃u demeurant contribue 脿 am茅liorer le v茅cu des gens. Tout au moins, pour ne pas d鈥檜ne part parasiter la singularit茅 marocaine et d鈥檃utre part pour une meilleure et v茅ritable prise en charge du capital constitutionnel marocain. Heureusement que l鈥檈mpreinte vrai symbole de la marche de Sa Majest茅 le Roi Mohamed est l脿, bien au diapason de ce qui se passe, sinon聽que des explications sur le d茅roulement de l鈥橢x茅cutif en ce temps pr茅sent. Cette marche qui co茂ncide avec le 14eme anniversaire de son intronisation, s鈥檌nscrit dans la ligne directrice du Maroc nouveau stable unifi茅 s茅curis茅 et unitaire soulignant l鈥檌mportance du c么toiement g茅n茅rationnel sans perte de confiance en la jeunesse.

N鈥檈st-ce pas qu鈥檌l suffit pour l鈥橢x茅cutif d鈥檜n rien pour se faire valoir et donc rendre confiance 脿 la population toute enti猫re. A quoi bon perdre son sang froid et rentrer en ire de langage dans ces lieux de souverainet茅 nationale contre toute l鈥檕pposition, optant pour le flop de d茅sinformation et non le scoop de l鈥檌nformation. A quoi bon montrer que l鈥檕n est au bord du surmenage face aux repr茅sentants de聽la Oumma, privil茅giant des sorties qui consistent 脿 faire perdre le temps au lieu de passer 脿 l鈥檈ffectivit茅 des loi organiques pour donner son vrai sens 脿 la constitution du 01 Juillet聽2011. A聽quoi bon essayer de diss茅quer son temps de r茅ponse, lui conf茅rant une consonance de th茅芒tralit茅 lors de ces s茅ances afin que personne n鈥檈n comprenne l鈥檜tilit茅 du travail parlementaire. A quoi bon vouloir faire porter le chapeau de son propre 茅chec aux journalistes, les traitant avec d鈥檃utres composantes de la soci茅t茅 civile de Salahifs et autres Aafarits. A quoi bon nier que son engagement et ses efforts ne se font qu鈥檈n faveur de la promotion des siens des proches et des voisins, alors que le fait est si criard dans les nominations aux postes de responsabilit茅s. A quoi bon continuer, tant么t 脿 se faire passer pour celui qui fait de la r茅sistance en milieu hostile, tant么t celui qui sait tout faire bien dans sa peau聽 pr茅tendant combler le vide laiss茅 par les pr茅c茅dents premiers ministres. A quoi bon nier, lors de la visite officielle du Roi d鈥橢spagne Juan Carlos Ier, que l鈥檈ngagement du chef du gouvernement marocain dans le grand chantier de promotion de la nouvelle 猫re entre le Maroc et l鈥橢spagne, est apparu en retrait si ce n鈥檈st secondaire. A quoi bon, en attendant la concr茅tisation de son intime conviction faire croire avoir mu茅 pour se montrer ardoganis茅, alors qu鈥檈n fait, plut么t morsis茅 脿 outrance loin des r茅alit茅s. N鈥檈st-ce pas l脿 un d茅sappointement non cach茅 des marocains face 脿 ce concept cam茅l茅on, ne pouvant 聽provoquer que d茅samour 脿 l鈥櫭ゞard de la posture Benkirane聽?

Abdelaziz Ikkrou

    Print       Email
  • Published: 9 ans ago on 19 juillet 2013
  • By:
  • Last Modified: juillet 20, 2013 @ 4:41
  • Filed Under: Actualit茅s, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →