Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

CCG : les monarchies du Golfe consacrent leur alliance objective avec l’ennemi sioniste en condamnant le Hezbollah

By   /   3 juin 2013  /   No Comments

Réunion du CCG le 2 juin à Djeda en Arabie Saoudite

Réunion du CCG le 2 juin à Djeddah en Arabie Saoudite

Par Sami SHERIF

Un pas de plus est franchi par les monarchies du Golf vers la consécration de leur alliance latente et objective avec l’ennemi sioniste. Lors d’une réunion des Ministres des Affaires Etrangères des six pays du du Conseil de Coopération du Golf,  qui s’est tenue samedi  2 juin 2013 à Djeddah en Arabie Saoudite, ces  monarchies  ont  condamné le Hezbollah chiite libanais pour son intervention aux côtés de l’armée syrienne contre les insurgés. Elle ont annoncé  qu’elles envisageraient de  prendre  “des mesures contre ses intérêts” dans l’ensemble de leurs territoires.

Mr. Ziyani, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse juste à la fin des travaux de cette réunion, a affirmé qu’ “il a été décidé d’envisager de prendre des mesures contre les intérêts du Hezbollah dans les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG)”, sans toutefois préciser la nature des mesures à prendre ou des intérêts du Hezbollah dans les riches monarchies pétrolières du Golfe.

Quant à lui,  Mr. Ghanem al-Bouainain,  ministre d’Etat bahreïni aux Affaires Etrangères  dont le pays assure la présidence du CCG, a déclaré  à propos du Hezbollah  que “c’est une organisation terroriste (…) pour les pays du CCG”, mais pour le placer sur la liste des groupes terroristes du CCG, il va falloir selon lui, attendre de répondre à certaines questions juridiques et techniques nécessitant d’être profondément analysées.

Mr. Ghanem avait plaidé dès l’ouverture des travaux de la réunion, en faveur d’ une “action commune” des monarchies du CCG afin de mettre fin à ce qu’il avait considérée comme “agressions contre le peuple syrien”. Ces propos comportaient une insinuation directe à l’Iran et au Hizbollah, principaux soutiens du régime de Bachar al-Assad, qui “interviennent aujourd’hui par les armes dans la crise syrienne”.

Leur communiqué final lu par Mr. Ziyani lors de cette conférence de presse,  stigmatise “la flagrante immixtion du Hezbollah en Syrie” et appelle  “à la neutralité du Liban dans les combats en Syrie”. Il a par ailleurs réitéré le soutien des pays du CCG  à la Coalition de l’opposition syrienne.

Les déclarations faites par nombre de responsables de cette organisation régionale ainsi que le ton avec lequel fut rédigé le communiqué final ne laissent aucun

Dinosaure qatari avec Olmerth

Chef de l’Etat qatari avec Olmerth

doute sur le positionnement de ces riches monarchies du côté des ennemis de la Syrie, en l’occurrence Israël qui participe activement et d’une manière régulière par son aviation et ses groupes d’élites de saboteurs à la destruction des installations civiles et militaires dans ce pays. Même le Koweit a pris ce positionnement alors que la Syrie du temps de Hafed Al Assad avait contribué militairement à chasser l’armée irakienne de son territoire lors de la guerre de 1991.

Quant à l’appel fait au Liban pour qu’il prennent une ferme position de neutralité dans le conflit syrien (position qu’elles ne respectent guère dans leur cas), il s’agit là d’une véritable injonction faite à l’Etat libanais pour qu’il procède immédiatement à des mesures interdisant aux troupes du Hizbollah de passer la frontière pour aller donner un coup de mains à l’armée syrienne dans sa lutte contre les rebelles dont presque les 3/4 sont des mercenaires venant justement des pays du Golf et d’autres pays arabes et musulmans. C’est presque  une guerre civile au Liban qu’illes souhaitent depuis bien longtemps et qu’elles  suscitent activement aujourd’hui.

Décidément, ces pétro-monarchies s’alignent sans ombrage du côté d’Israël qui pousse depuis longtemps vers cette guerre civile et qui espère une totale destruction de l’armée syrienne et de ses capacités. Elles aussi oeuvrent manifestement vers ce but ,comme elles l’avaient fait auparavant dans le cas irakien.

Sami Shérif (Sources AFP)

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →