Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Alg茅rie : le pays s’interroge sur l’avenir de Bouteflika. ….

By   /   3 mai 2013  /   No Comments

Chahid Bendriss

Chahid Bendriss

Par Chahid BENDRISS

Alger s’interroge sur l’avenir de Bouteflika, hospitalis茅 et soign茅 une nouvelle fois 脿 Paris, le pr茅sident alg茅rien ne devrait pas pouvoir se repr茅senter pour un quatri猫me mandat en 2014.

芦 L’Alg茅rie doit se pr茅parer 脿 changer de pr茅sident. Aujourd’hui, la perspective d’un quatri猫me mandat s’茅loigne d茅finitivement. 禄

Apr猫s l’accident cardio-vasculaire d’Abdelaziz Bouteflika, hospitalis茅 depuis samedi au Val-de-Gr芒ce 脿 Paris, lesALGERIA-POLITICS-HEALTH-BOUTEFLIKA-FILES voix comme celle de Sofiane Djilali, pr茅sident du parti Jil Jadid (G茅n茅ration nouvelle), se multiplient pour remettre en question la viabilit茅 d’une nouvelle candidature du chef d’脡tat alg茅rien, 76 ans, dont quatorze au pouvoir, 脿 l’茅lection pr茅sidentielle pr茅vue pour 2014.

L’agence de presse officielle a beau se vouloir rassurante, pr茅cisant que l’茅tat de sant茅 du pr茅sident 芦茅volue bien禄 et qu’il n’y a 芦aucune l茅sion irr茅versible禄, le premier ministre a beau affirmer que son probl猫me m茅dical n’茅tait 芦pas du tout grave禄, rien n’y fait.

芦 Le d茅bat sur la succession va 锚tre relanc茅 de mani猫re l茅gitime 禄, insiste Omar Belhouchet, directeur de la publication du quotidien francophone El Watan, qui a 茅voqu茅 la semaine derni猫re la possible implication du fr猫re du pr茅sident dans des affaires de corruption 茅claboussant le Palais.

Depuis, selon Le Quotidien d’Oran, Sa茂d Bouteflika aurait 茅t茅 d茅mis de ses fonctions de conseiller.

Le Pr茅sident alg茅rien Bouteflika lors des festivit茅s pour le 50 猫me anniversaire de l'ind茅pendance de son pays-

Le Pr茅sident alg茅rien Bouteflika lors des festivit茅s pour le 50 猫me anniversaire de l’ind茅pendance de son pays-

芦 Le jeu pourrait s’ouvrir 禄 脌 la pr茅sidence comme au FLN, son parti, les proches cherchent 脿 relativiser. 芦 Bouteflika est un homme r茅sistant et tous ces mensonges ne le touchent pas.

S’il a 茅t茅 d茅cid茅 de ne pas faire de secret autour de son 茅tat de sant茅, c’est justement pour 茅viter toute sp茅culation 禄, assure un fid猫le du s茅rail. 芦Il est pr茅matur茅 de parler de quatri猫me mandat alors que le pr茅sident ne s’est m锚me pas d茅clar茅 candidat! s’emporte aussi Abderrahmane Belayat, coordinateur du Bureau politique du FLN et ancien ministre. Ce n’est pas la premi猫re fois qu’il est malade, l’opinion publique le sait, mais il est encore en 茅tat de diriger le pays et c’est 莽a qui importe pour le moment.禄

Toutefois, plusieurs opposants n’茅cartent plus l’application de l’article 88 de la Constitution pr茅voyant la destitution du pr茅sident en cas d’incapacit茅 脿 gouverner et son remplacement par le pr茅sident du S茅nat pendant quarante-cinq jours, le temps d’organiser de nouvelles 茅lections.

芦 Alors que le pouvoir n’a jamais communiqu茅 sur les pr茅c茅dentes hospitalisations (comme celle de 2005, due, officiellement, 脿 un ulc猫re h茅morragique 脿 l’estomac, NDLR), curieusement, cette fois-ci, on nous dit tout, s’茅tonne le politologue Rachid Tlem莽ani. C’est bien la preuve que l’on veut pr茅parer l’opinion publique 脿 des pr茅sidentielles anticip茅es ! Et, sachant que les rangs de l’arm茅e sont d茅sunis, le jeu politique pourrait enfin s’ouvrir. 禄

Chahid Ben Driss

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →