Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Monde arabe : les wahabites, instruments de la domination am茅ricaine d茅finitive sur ses richesses

By   /   2 f茅vrier 2013  /   No Comments

 

Avec le wahhabisme les am茅ricains veulent sabrer l’Islam et s’accaparer

les ressources naturelles des pays musulmans

(Une r茅alit茅 que beaucoup prennent pour de la fiction)

Les bailleurs de fonds du ras-de-marr茅e wahhabite

Les bailleurs de fonds du ras-de-marr茅e wahhabite

Par Salem BENAMMAR

Bient么t le monde entier assistera 脿 la naissance d’un n茅o-Islam unitariste et essentialiste dont l’archange Tarek Ramadhan est le V.R.P. attitr茅 dans la continuit茅 de l’Ange Gabriel et en sa qualit茅 de digne h茅ritier de聽 Hassan Al banna, laquais de l’imp茅rialisme britannique et fondateur de la Confr茅rie des Fr猫res Musulmans, plut么t ennemis de l’ Islam et du genre humain comme leurs autres acolytes wahhabites autres potiches de l’Eglise Luth茅riene. 聽Un n茅o-Islam qui sonnera le glas de l’Islam r茅v茅l茅 organis茅 politiquement autour d’ob茅diences et des courants charismatiques de nature sectaire et sans instance officielle repr茅sentative. Profitant de son absence d’unit茅, de toutes ses divisions et dissensions internes, le n茅o-Islam connu sous le

Le Roi Abdelaziz Al Saoud chantre du wahhabisme

Le Roi Abdelaziz Al Saoud chantre du wahhabisme

nom de l’islamisme lui m猫ne une v茅ritable Guerre Sainte, le djihad, 聽ayant pour th茅芒tre 聽la Syrie, haut lieu des Croisades et se trouve de nouveau au c艙ur de la m锚l茅e de la guerre des religions. Sauf que les antagonistes dans ce nouvel 茅pisode sanguinaire dont les musulmans ont le secret depuis la mort de l’homme qui a fait de l’茅p茅e le salut des 芒mes de ses disciples professent officiellement la m锚me foi. O霉 chaque camp arbore 聽des couleurs diff茅rentes, le noir d’un c么t茅 et le vert d’un autre.

Cette guerre de l’茅p茅e contre le croissant offre une particularit茅 in茅dite dans l’histoire des guerres des religions, en effet, les combattants align茅s derri猫re la banni猫re du paradis 脿 l’ombre de l’茅p茅e semblent instrumentaliser l’Islam pour mener la guerre au profit des int茅r锚ts occultes et 茅trangers 脿 l’Islam lui-m锚me. Une guerre qui, tout en ayant l’allure d’un djihad contre l’ennemi qui n’est plus le crois茅 mais le musulman lui-m锚me, est une vaste et gigantesque op茅ration n茅o-imp茅rialiste dont le but est de faire sauter l’avant-dernier verrou musulman ind茅pendant, avant celui de l’Alg茅rie. Les contingents terroristes, l芒ch茅s par leurs commanditaires tels des fauves sur la Syrie sous couvert de la lib茅ration du pays des mains des m茅cr茅ants Alaouites et l’instauration de la d茅mocratie comme ils le pr茅tendent, sont en r茅alit茅 un v茅ritable corps de mercenaires fanatis茅s et format茅s par l’id茅ologie wahhabite aussi n茅faste pour l’humanit茅 que le nazisme, et sont issus de plusieurs nationalit茅s et origines, provenant toutefois 聽pour l’essentiel 聽des pays du Printemps islamique. Ce qu’on appelle la r茅bellion syrienne ne sont 聽en fait que de la chair 脿 canon employ茅e par leurs commanditaires pour mener la sale guerre 脿

Le ras-de-marr茅e Wahabite dans le monde arabe

Le ras-de-marr茅e Wahabite dans le monde arabe

leur place, qui font en m锚me temps d’une pierre deux coups, conqu茅rir de nouveaux territoires strat茅giques et 茅nerg茅tiques d’une part 聽et d’autre part laisser le soin aux musulmans qui sont connus pour 锚tre les pires ennemis d’eux-m锚mes, de s’entretuer entre eux. Les W.A.S.P聽脿 l’origine de la cr茅ation de l’Eglise Apostolique wahhabite en 1744 et forts de leur exp茅rience dans la mont茅e de l’islamisme, ont donn茅 une nouvelle impulsion 脿 leur 聽doctrine en mati猫re de politique 茅trang猫re 脿 l’茅gard du monde musulman. Au lieu de lui mener une guerre directe et frontale, autant utiliser le talon d’Achille de l’Islam qui est son manque pathologique d’un clerg茅 聽capable de faire couler les musulmans dans le m锚me moule apostolique et dogmatique, afin de les maintenir dans 聽un 茅tat de d茅nuement mat茅riel, d’incurie intellectuelle et de sous-d茅veloppement permanent. Les h茅ritiers de l’茅vang茅lisme luth茅rien retors et affairistes patent茅s savent que le meilleur alli茅 du capitalisme est le dogmatisme religieux et ses corollaires, le despotisme et l’ignorance, c’est pourquoi, ils se comportent 聽comme les meilleurs agents de propagande du wahhabisme dont ils furent les instigateurs diffus茅 ici et l脿 soit par le biais d’insurrection populaire, soit par la force des armes comme en Libye et en Syrie. Des anciens de Guantanamo ont m锚me 茅t茅 promus chefs de commandos

Salafiste 茅gorgeant un "m茅cr茅ant"

Salafiste 茅gorgeant un 芦聽m茅cr茅ant聽禄

sur les fronts de bataille de ces pays. Ainsi des terroristes sont utilis茅s comme force de substitution aux GI’S am茅ricains pour imposer un nouvel ordre h茅g茅monique am茅ricain articul茅 autour d’un syst猫me stratifi茅, int茅grateur et f茅d茅ral du Reich islamique, le Califat. Contribuer 脿 l’茅mergence d’un nouvel ordre religieux, totalement inf茅od茅 脿 leur pouvoir, est devenu le point n茅vralgique de leur politique h茅g茅monique sur le monde musulman.

Avec l’effet miroir aidant du Mythe de la puret茅 originelle de l’Eglise du Christ et de ses ap么tres, inspir茅 du mod猫le de Luther, ils cherchent 脿 tirer profit de la quintessence apostolique de cet Islam des sources d茅barrass茅es de toutes les cries ext茅rieurs, un Islam soi-disant des preux et v茅n茅r茅s compagnons du Proph猫te, dont les vertus morales et intellectuelles sont aussi douteuses que celles de leurs descendants apparent茅s. Au lieu de combattre l’Islam, autant utiliser l’arme wahhabite seul moyen pour pr茅cipiter sa fin en douceur et, sans coup f茅rir, sans compter les retomb茅es financi猫res, politiques et 茅conomiques stratosph茅riques. Le salut de l’Empire am茅ricain en chute libre avec son point d’orgue des attentats du 11 septembre 2011, entam茅 depuis le Krach boursier de 1977, 4 ans apr猫s le premier choc p茅trolier, passe n茅cessairement par la cr茅ation de nouvelles sph猫res d’influence et de relais de croissance. Avec l’茅mergence du nouveau bloc des B.R.I.C.S. il ne leur reste plus comme seule opportunit茅 que les pays musulmans regorgeant de richesses en mati猫res premi猫res mais ravag茅s par la

Bernar Henri  L茅vy et sa troupe en Libye

Bernar Henri L茅vy et sa troupe en Libye

corruption et le sectarisme religieux pour redonner un nouveau souffle 脿 leur puissance imp茅riale, d鈥檃utant plus que ces pays musulmans sont devenus de surcro卯t moins hostiles aux am茅ricains depuis l’arriv茅e d’Obama, cet enfant de l’Islam 脿 la Maison Blanche. Plut么t que de mener par cons茅quent une guerre n茅o-coloniale aux musulmans, ils se servent 聽du wahhabisme comme fer de lance 聽de leur politique de pillage des ressources naturelles des pays musulmans, en 茅tant les parrains et les protecteurs du r茅formisme musulman qui va dans le sens de l’ali茅nation des musulmans 脿 des m艙urs, us et coutumes d’une 茅poque t茅n茅breuse, plus proche de l’芒ge de pierre et inconnue du proph猫te lui-m锚me. Le n茅o-Islam au service de l’h茅g茅monisme am茅ricain qui se veut un Islam f茅d茅rateur de tous les musulmans ne peut r茅ussir dans son entreprise d’asservissement et de nivellement de la soci茅t茅 par le bas, que s’il se dote d’un organe puissant et inquisiteur plac茅 sous une autorit茅 apostolique telle que celle qui a cours 聽chez les 茅vang茅listes de tous bords. R茅former en quelque sorte les dogmes de l’Islam pour favoriser l’app茅tit imp茅rial am茅ricain au moyen du substitut wahhabite. Voil脿 comment les W.AS.P. apr猫s avoir initi茅 la cr茅ation du wahhabisme et de la Confr茅rie des Fr猫res Musulmans 茅gyptiens, vont finir par r茅volutionner l’Islam de l’Int茅rieur, en le d茅voyant, transfigurant, d茅figurant pour lui donner un nouveau visage celui d’une Eglise apostolique dans sa variante wahhabite. Ses membres 脿 la solde de leurs mentors am茅ricains ne seront pas ordonn茅s et cens茅s 锚tre d茅positaires de la foi musulmane, ils seront nomm茅s sur la base de la transmission d’une cha卯ne d’all茅geance qui s’inscrit dans la stricte continuit茅 des pouvoirs re莽us par Mohamed

Le Roi Fahd avec ses protecteurs lui retirant et le p茅trole et son argent!

Le Roi Fahd avec ses protecteurs lui retirant et le p茅trole et son argent!

des mains d’Allah. Ils ne sont pas ses h茅ritiers, ils sont les continuateurs de son Magist猫re Messianique. Quand le terroriste des caniveaux islamiques se proclame l’茅lu du c艙ur d’Allah et nouveau compagnon de son proph猫te, il n’a commis aucune imposture apostolique en l’esp猫ce. Il est m锚me plus proph猫te que le proph猫te lui-m锚me. La foule tunisienne en manque de figure tut茅laire et charismatique le v茅n猫re comme s’il 茅tait Allah lui-m锚me 脿 moins qu’il soit sa r茅incarnation. Quand le guignol 茅gyptien, un affreux jojo sorti tout droit du monde des t茅n猫bres eccl茅siastiques islamistes, revendique une filiation g茅n茅tique et apostolique avec un compagnon du proph猫te, Omar Ibn al Khatab, qui peut lui faire un proc猫s en sorcellerie, alors que ce saint homme est investi par Allah pour provoquer un nouveau D茅luge. Les adeptes du n茅o-islam purifi茅 et r茅form茅 peuvent rendre gr芒ce aux descendants 茅vang茅liques de Luther d’艙uvrer avec force et conviction, y compris par des moyens non moins apostoliques 脿 la cr茅ation de leur nouvelle religion. Les arabes doivent leur sortie du d茅sert aride de l’histoire 脿 la tribu de Qouraish, les nouveaux musulmans doivent se r茅jouir d’avoir des protecteurs et inspirateurs aussi illumin茅s que les W.A.S.P. depuis 1744 et la cr茅ation de l’Eglise Evang茅liste Apostolique wahhabite. Non seulement ils sont mus par leurs int茅r锚ts g茅o 茅nerg茅tiques et n茅o-imp茅riaux mais obs茅d茅s 茅galement par leurs r锚ves messianiques du retour du Messie, fortement tributaire, selon leur proph茅tie, de la p茅rennit茅 d’Isra毛l. Pour ce faire, ils ne peuvent y arriver s’ils ne sont pas eux-m锚mes, les artisans de cette nouvelle religion dont B.H.L. a 茅t茅 promu le nouvel ap么tre et Qaradhaoui, le t茅l茅vang茅liste de la cha卯ne d鈥檈l Jazira, le nouveau pape de l’茅glise wahhabite. Cependant, cette nouvelle Eglise ne peut prosp茅rer et cro卯tre le nombre de ses adeptes que sur les cendres de l’Islam lui-m锚me, c’est pourquoi elle lui m猫ne une guerre sainte et destructrice jusqu’脿 son an茅antissement total.

Salem Benammar

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →