Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Syrie: la France aide 脿 l’instauration d’une dictature islamiste

By   /   2 f茅vrier 2013  /   No Comments

Le franco-libanais Thierry MEYSSAN, Intellectuel fran莽ais, pr茅sident-fondateur du R茅seau Voltaire et de la conf茅rence Axis for Peace. Professeur de Relations internationales

Le franco-libanais Thierry MEYSSAN, Intellectuel fran莽ais, pr茅sident-fondateur du R茅seau Voltaire et de la conf茅rence Axis for Peace. Professeur de Relations internationales

Par Thierry MEYSSAN

Gr芒ce au soutien logistique de la France, les nouvelles autorit茅s de la 芦聽zone lib茅r茅e聽禄 d鈥橝lep sont en train d鈥檌nstaller une dictature religieuse inspir茅e du mod猫le saoudien. La r茅alit茅 est bien 茅loign茅e des discours l茅nifiants des pr茅sidents Sarkozy et Hollande sur la d茅fense de la libert茅 et la promotion de la d茅mocratie.

Le gouvernement fran莽ais assure 锚tre en contact permanent avec les repr茅sentants des 芦聽zones lib茅r茅es聽禄 en Syrie et leur fournir une aide logistique. Il d茅clare 茅galement 艙uvrer 脿 ce que la r茅volution ne soit pas d茅tourn茅e par des islamistes.

Cependant, la Coalition nationale, qui avait 茅t茅 salu茅e comme repr茅sentant 脿 la fois l鈥檕pposition de l鈥檈xt茅rieur et celle de l鈥檌nt茅rieur, a 茅t茅 r茅cus茅e par le Comit茅 r茅volutionnaire d鈥橝lep qui a instaur茅 un gouvernement islamique dans la 芦聽zone lib茅r茅e聽禄.

Le gouvernement fran莽ais n鈥檃 pas clarifi茅 sa position. Il n鈥檃 pas indiqu茅 avoir suspendu son aide logistique (脿 la fois humanitaire et militaire 芦聽non l茅tale聽禄) 脿 la 芦聽zone lib茅r茅e聽禄 d鈥橝lep, bien que celle-ci soit clairement aux mains des islamistes et qu鈥檌ls aient d茅nonc茅 la d茅mocratie comme 芦聽un complot de l鈥橭ccident聽禄. On se souvient que la France avait soutenu l鈥櫭塵irat islamique de Baba Amr et que Fran莽ois Hollande a re莽u en grande pompe plusieurs de ses dirigeants en fuite, le 6 juillet 2012 脿 Paris.

Il est difficile de se faire une id茅e pr茅cise de ce qui se passe 脿 Alep, o霉 trois quartiers de la banlieue (pas de la ville elle-m锚me) sont d茅sormais sous contr么le de

Pancarte salafiste r茅clamant la Chariah et rejetant la d茅mocratie

Pancarte salafiste r茅clamant la Chariah et rejetant la d茅mocratie

groupes arm茅s. Contrairement 脿 Baba Amr (Homs), dont la population s鈥櫭﹖ait enfuie lorsque un 脡mirat islamique y avait 茅t茅 proclam茅, une partie des habitants serait rest茅e sur place et soutiendrait les nouvelles autorit茅s. Le tri semble d鈥檃bord s鈥櫭猼re op茅r茅 selon des crit猫res ethniques, la population choisissant de rester 茅tant principalement turkm猫ne. Puis, les h茅r茅tiques (sunnites soufis, chiites, y compris les druzes, alaouites et isma茅lites) et les infid猫les (chr茅tiens) ont 茅t茅 expuls茅s et leurs biens confisqu茅s.

Les troupes gouvernementales n鈥檕sent pas donner l鈥檃ssaut de peur de provoquer un bain de sang et de nouvelles destructions. En une semaine, une nouvelle vie a commenc茅 脿 s鈥檕rganiser.

Quoi qu鈥檌l en soit, les autorit茅s 芦聽r茅volutionnaires聽禄 viennent de cr茅er un Comit茅 pour ordonner le Bien et prohiber les actes impies et, le 22 novembre, de publier leur premier acte l茅gislatif, dont nous donnons ici la traduction exhaustive聽:

芦聽Au nom de Dieu cl茅ment et mis茅ricordieux,
Les troubles qui secouent notre nation islamique ne doivent pas surprendre. Elle fait face aux dilemmes et aux 茅preuves qui l鈥檈ntourent. Chaque nuit est plus sombre que la pr茅c茅dente. Les temps sont critiques. Le moment est difficile.

Nous voyons certains de nos fr猫res se dirigeant aveugl茅ment dans les t茅n猫bres. On dirait qu鈥檌ls se pressent vers leur malheur, tombant aux genoux de l鈥橭ccident sans r茅fl茅chir, courant vers le vide, pensant que le mode de vie des infid猫les est le sommet de la culture, leurs m艙urs la base du d茅veloppement, et leurs id茅es

Bureaux du "Comit茅 pour ordonner le bien et prohiber les actes impies" 脿 Alep..

Bureaux du 芦聽Comit茅 pour ordonner le bien et prohiber les actes impies聽禄 脿 Alep..

la source de lumi猫re, sans la moindre 茅tude, ni qu锚te.

La charia et les faits montrent que ce point de vue est ill茅gitime et impur. Des Fatwas ont 茅t茅 d茅livr茅es en ce sens par les plus grands cheikhs de notre nation聽: leurs saintet茅s Abd al-Aziz ibn Abd Allah ibn Baaz, Abdul-Azeez ibn Abdullaah Aal ash-Shaikh, Muhammad ibn al Uthaymeen, Abdullah Ibn Jibreen, Saleh al Fawzan, Bakr abu Zayd, Abdullah bin Ghailan et bien d鈥檃utres.

Par exemple, combien de femmes vertueuses ont 茅t茅 d茅shonor茅es聽? Et combien de jeunes filles lib茅r茅es [par l鈥檌slam] ont 茅t茅 offens茅es dans leur dignit茅 lors d鈥檃ccidents de la route聽? L鈥檜n marchandant pour son honneur, l鈥檃utre prenant avantage de sa faiblesse, le troisi猫me jouant avec ses 茅motions鈥 surtout lorsqu鈥檌l sait que la pauvre fille est embarrass茅e par la situation et ne veut pas que son mari ou son tuteur en soit inform茅.

C鈥檈st pourquoi le Conseil militaire et le Conseil civil provisoire d鈥橝lep ont donn茅 ces explications aux habitants d鈥橝lep et ont d茅cid茅 qu鈥檌l est interdit aux femmes de conduire. Toute personne contrevenant sera punie jusqu鈥櫭 ce qu鈥檈lle renonce, au besoin par l鈥檜sage de la force. Le Comit茅 pour ordonner le Bien et prohiber les actes impies est charg茅 de l鈥檃pplication de la pr茅sente.聽禄

Thierry Meyssan

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →