Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc : les dificult茅s de choix pour un gouvernement conduit par un islamiste

By   /   22 d茅cembre 2012  /   No Comments

Abdelaziz IKKROU

Abdelaziz IKKROU

Par Abdeaziz IKKROU

LA COALITION GOUVERNEMENTALE ENTRE ENFUMAGE ET R脡ALISME POLITICO-SOCIO-脡CONOMIQUE…

LA GESTION COALIS脡E ACTUELLE, EST-ELLE ARTEFACT DU PASSE OU CLIMAT SOPORIFIQUE SEULEMENT 脡LECTORALISTE?

Benkirane est-il attentif 脿 ce qui se passe ailleurs surtout que les exemples des pays en situation difficile ne manquent pas. Parce que sebenkirane-nouveau-gouvernement-2012 renfermer dans des r茅flexions nuanc茅es de messages divinatoires artefact du pass茅, torpille les volont茅s 脿 aller de l鈥檃vant et n鈥檈ntendant pas le besoin de prise 脿 bras le corps des probl猫mes en attendant DIEU faire le n茅cessaire.聽

聽En effet l鈥檜sage de ce concept de gestion des affaires de l鈥橢x茅cutif en l’occurrence non innovant, ne peut aucunement stimuler les d茅fenses-outils聽d鈥檌ntervention r茅v茅lant une vraie comp茅tence, pour am茅liorer visiblement l鈥檃pparence de l鈥橢tat tout entier. Parce qu鈥櫭 ce jour le concentr茅 de clich茅s qu鈥檕ffre l’Ex茅cutif croyant r茅pondre 脿 tous ses engagements, est comme s鈥檌l part 脿 la recherche de son image聽envoy茅e avant les l茅gislatives 脿 la populace et qui s鈥檈st perdue dans ses propres arcanes.

Wali-Bank-Al-MQue faire lorsque le gouvernement vient 脿 manquer l鈥檃nalyse objective par une radioscopie socio 茅conomique audacieuse des 茅tats des lieux des PMI-PME surtout apr猫s l鈥檃rriv茅e de madame Bensaleh la pragmatique 脿 la t锚te de la CGEM聽? En plus, de non aide 脿 la consolidation de la comp茅titivit茅 des produits marocains sur le march茅 international, au vue du d茅ficit criard de la balance commerciale confirm茅 par Jouahri Wali Bank Al Maghrib lors de sa r茅cente vivisection de l鈥櫭ヽonomie du pays. Bien s没r, c’est en sortant entre autre de l’effet de la productivit茅 n茅gative de la CFC Casa Finances City du au manque de liquidit茅 en boostant les 茅changes int茅rieurs loyaux et 茅quitables entre les acteurs 茅conomiques et les consommateurs, que le Maroc deviendrait performant pour la relance de la croissance en dynamisant le pouvoir d’achat. Et non en se basant seulement sur une r茅forme politico-茅lectoraliste de la caisse de compensation, par ailleurs d茅j脿 d茅cri茅e par les plus proches en l鈥檕ccurrence les coalis茅s.

N鈥檈st-ce pas qu鈥檈n ce temps, cet univers de d茅bats et forums sur la croissance, la comp茅titivit茅, la bonne gouvernance socio-茅conomique,聽 sont devenus chez ce gouvernement un espace transitionnel pour la symbolisation de gouvernance anti rigueur exclusivement soporifique de parlotte聽? Sauf qu鈥檃u Maroc aussi, cette gouvernance est d茅nonc茅e avec v茅h茅mence par les partenaires sociaux, car ne tient pas compte des rejets des favoritismes existants qui l鈥檈ntachent, n鈥檜sant que des discours de la duplicit茅 et la manipulation en l鈥檕ccurrence le foisonnement des listes de l鈥櫭ヽonomie de rente sans cons茅quences. Notamment pour le compte des copinages alliances et all茅geances en mati猫res de ces 茅changes, ce qu鈥檃u demeurant 茅tait et serait encore n茅faste pour l鈥櫭﹒uit茅 et la justice sociale.

Ne faudrait-il pas pour l鈥檈x茅cutif actuel, qu鈥檌l montre et exerce une r茅ceptivit茅 vis-脿-vis de cette gouvernance nouvelle sans l鈥檈nfumage ni l鈥檃ttente passive, afin de sortir de la monotonie qui s鈥櫭ヽoule jour apr猫s jour surtout apr猫s un an d鈥檈xercice sans aucun r茅sultat probant? Alors que, d茅j脿 il commence 脿 锚tre r茅veill茅 brutalement par des retomb茅es comme chez des pays amis, brossant un tableau de dangers cons茅quents par les temps qui courent. Dont le FMI a point茅 du doigt les voyants rouges surtout sociaux.

Yousfi Gouvernement d'alt茅rnanceDe quoi s鈥檃git-il au juste聽?聽聽聽聽

Certes, tous les observateurs avertis reconnaissent aujourd鈥檋ui que le temps marocain d’amor莽age du chantier de la d茅mocratie paisible avait commenc茅 sous Hassan II, depuis la lib茅ration des prisonniers politiques et le retour des exil茅s aboutissant 脿 l’alternance. Il n’en demeure pas moins que sa construction dans la dur茅e s’est faite sous le nouveau r猫gne de mani猫re soutenue et r茅aliste. Et ce, malgr茅 la diffusion d鈥檌d茅es pr茅con莽ues dans la cri茅e des halls m茅diatiques nourris de haine pour le Maroc, alors qu鈥檌ls voient toujours grandir sensiblement les libert茅s individuelles et collectives mieux que chez tous les autres.

聽N鈥檈st-ce pas que le mouvement 20 F茅vrier 茅manation du collectif de la jeunesse Facebook, avait acc茅l茅r茅 ce qu’il est convenu d’appeler ce temps marocain exceptionnel, passant du blog de diffusion g茅n茅raliste 脿 l鈥櫭╮e du micro-blog sp茅cifique, et/ou de v茅ritables id茅es et conception sur l鈥檃venir immergeaient de ces r茅seaux sociaux聽? Ainsi la curation politique s鈥檡 茅tait invit茅e 脿 travers ces outils, passant d鈥檃bord par des 茅lections l茅gislatives au soupesage des duels programmatiques entre les intervenants de tout bord, puis 脿 la mise en perspective de quelques avanc茅es escompt茅es aboutissant 脿 l鈥檃rriv茅e d鈥檜ne g茅n茅ration pas si nouvelle mais non

Les nouveau repr茅sentants de l'茅lite politique marocaine

Les nouveau repr茅sentants de l’茅lite politique marocaine

spontan茅e aux commandes des vieux partis longtemps scl茅ros茅s. Ce qui a mis fin au concept h茅g茅monique d’octroi du temps au temps par les m锚mes personnes des ann茅es durant, comme sous les cieux du PI avec Chabat et de l鈥橴SFP avec Lachguar. Et ce, malgr茅 quelques doutes lanc茅s ici et l脿 sur le d茅roul茅 de ces renouvellements, mais n鈥檈mp锚chant pas d鈥檈n notifier la mauvaise conscience de certains parmi eux au demeurant fossilis茅s politiquement. N鈥檃yant jamais acquis la culture de la perte de leurs privil猫ges de fossilisation, que m锚me la datation par le carbone 14 ne pourrait 茅valuer, de par leur positionnement en nomenclature partisane de belle lurette en tant qu鈥櫭﹍us permanent bienheureux dans les instances.

Mais sans vouloir pol茅miquer, au moment paroxystique d鈥檃vant le r茅f茅rendum, qui 茅tait l脿 pour r茅pondre sereinement 脿 l鈥檌mpatience qui s鈥檃nimait聽? Alors qu鈥櫭ヽlataient de partout, des actes de s茅duction quelque part sectaires ou populistes, des t茅moignages d鈥檈ncouragement voire de r茅cup茅ration de cette soufflerie printani猫re mena莽ante, des conf茅rences plus ou moins t茅l茅guid茅es inqui茅tantes et m锚me des interviews d茅plac茅s voire d茅cevants sur des chaines satellitaires connues. La r茅ponse est personne de tout ce beau monde, si ce n鈥檈st l鈥檈ssai sans ambages, dans lequel il a 茅t茅 d茅montr茅 preuve 脿 l鈥檃ppui qu鈥檈n politique la vraie victoire c鈥檈st d鈥檃bord de pouvoir rendre le moral aux concitoyens. Ce que par ailleurs le souverain a r茅ussi par son discours m茅morable du 9 Mars 2011 dont on a c茅l茅br茅 humblement le premier anniversaire il y a neuf mois. Et qu鈥檋茅las, encore aujourd鈥檋ui chez certains d茅crypteurs sous ordonnance de ces moments de tension, m锚me 茅tant d茅mocratiquement blackboul茅s au r茅f茅rendum du premier Juillet 2011, ils se comportent comme des aliens aux raisonnements 茅tranges. 脡videment dans ces conditions de par ce raisonnement, le clash et l鈥檌ncompr茅hension sont de temps en temps au bout. Par cons茅quent, que dire alors de l鈥橢x茅cutif ne vivant pas la r茅alit茅 du codage r茅f茅rendaire instill茅 comme ouverture d鈥檜n nouvel ordre soci茅tal聽? Continuant seulement d鈥檈nvoyer, notamment une attitude excessive par la bastonnade et la matraque 脿 la jeunesse, surtout 脿 la frange des jeunes dipl么m茅s au ch么mage alors qu鈥檈lle est en droit de se mettre en col猫re.

Parlement marocainComment et pourquoi la coalition gouvernementale doit-elle sortir des secrets de ses pens茅es聽?

Actuellement l鈥檃pprentissage de la d茅mocratie pour beaucoup de pays touch茅s par le souffle printanier arabe, passe par l鈥檃ffirmation de leur moi autonome diff茅rent de celui de l鈥檕ccident. Des moments certes difficiles d鈥檌mprovisation pour tous ces pays, sous pr茅texte qu鈥檌ls ont besoin d鈥檜n cadre normatif plus solidement expressif de leurs seules aspirations. Parfois en s鈥檈ssayant de tordre le sens des d茅rives et d茅stabilisations avec le risque de tout faire capoter par le sentiment d鈥檌mpuissance voire d茅couragement.

C鈥檈st vrai que c鈥檈st une phase initiatique pour eux 脿 s鈥檈mbarquer dans le processus d茅mocratique, malheureusement se transformant en brouhaha de mystification par la propagande des plagistes de l鈥檈xpression islamiste rigide d鈥檜n cot茅 et de l鈥櫭﹖ranget茅 molle voire doucereuse surr茅aliste de l鈥檃utre. De fait, ils se trouvent face 脿 face, car聽leur聽incompr茅hension ne leur permet pas de s鈥檃ccorder sur la lev茅e d鈥檜n projet soci茅tal consensuel. Contrairement au cas du Maroc, par comparaison des contenus des programmes revendicatifs de la soci茅t茅 civile et de tous les partis politiques d鈥檃vant le scrutin du 25 Novembre 2011 au Maroc.

Justement pour le Maroc, c’est vrai qu鈥檌l n’a jamais eu la maladie du mal maudit, en l’occurrence le parti unique que connaissait la plupart de ces pays. Ce qui l鈥檃 misBen-Chemmass au parlement 脿 l鈥檃bri de l鈥檌mpression de p茅nibilit茅 dans les taches 脿 accomplir pour sortir du d茅ferlement printanier arabo- amazigh t锚te haute. D鈥檃illeurs n鈥檈st-ce pas pour cela qu鈥檌l est entrain chemin faisant de r茅ussir ses m茅tamorphoses constitutionnelles, une sorte de r茅compense de sa longue d茅marche s鈥檃ttribuant 脿 ses propres m茅rites surtout depuis les gouvernements Youssefi I et II聽? Un programme qu鈥檌l a v茅cu comme des purs moments d鈥檌nterrogation sur quelques torsions, et aussi de satisfaction 脿 chaque 茅tape des transformations sur-mesure int茅grant les fondements du bien 锚tre de la population. Ce qui l’eut franchement et pas n’importe comment d茅douan茅 des ann茅es de plomb, usant habilement le premier de l’Instance V茅rit茅 et R茅conciliation. Et qu’en Tunisie r茅volutionnaire on essaye actuellement de dupliquer pour sortir de l鈥檈mbrouillamini install茅, en lan莽ant une conversation franche sur le devenir du pays et s鈥檈ffor莽ant de prendre les devants pour retrouver des couloirs d鈥檃pplication de la future constitution. Sans tomber dans les exc猫s, comme ce qu鈥櫭 v茅cu le pr茅sident Moncef Marzouki 脿 Sidi Bouzid lors de la comm茅moration du deuxi猫me anniversaire de la r茅volution qui se voulait aussi des 艙illets rappelant celle anti-Salazar au Portugal.

Bank-al-maghrib-Yassine-copieDe fait, est-ce que seuls les essais politiques d’anticipation du gouvernement Benkirane, par la sensibilisation 脿 l’effort partag茅 de solidarit茅 fiscale par tous, lui permettraient de continuer 脿 aborder cette gouvernance d’une mani猫re non dualiste聽? Alors qu鈥檌l n y a pas encore d鈥檃ction par la structuration et la mobilisation du secteur informel. En l’occurrence entre l’abondance d’id茅es et suggestions que l鈥檕n entend ici et l脿 sur les modalit茅s et finalit茅s d’茅largissement de l’assiette fiscale avec en plus envie de copiage des pays sur l鈥檌mp么t sur la fortune.

聽En revanche les essais marocains de l鈥橢x茅cutif actuel, racontent fort bien une dr么le de lutte contre le destin handicapant du manque d鈥檜ne manne p茅troli猫re gazi猫re ou autre, seulement par la contraction de multitudes de cr茅dits hypoth茅quant le futur au long terme sans l鈥檃val du pouvoir l茅gislatif. Mais aussi le manque d鈥檋abilet茅 du gouvernement 脿 faire face aux frustrations de restructuration financi猫ro 茅conomico socio politique, pour am茅liorer le positionnement au 130i猫me rang dans l鈥櫭ヽhelle internationale du d茅veloppement humain qui laisse encore 脿 d茅sirer. En ce sens, cette m茅thodologie suivie du gouvernement, c鈥檈st de se faire confiance par l鈥檋ypoth猫que des capacit茅s cr茅atives des entrepreneurs et chefs d鈥檈ntreprises PME-PMI, et non le bon usage de leur savoir faire o霉 le rythme de l鈥檌nnovation structurelle ne s鈥檈stompe pas. Se conjuguant malgr茅 tout au d茅sir de croissance malgr茅 que les attentes sociales 茅conomiques soient nombreuses.

Quand le gouvernement en aura fini avec ses d茅lires emphatiques, il pourra s鈥檃ttaquer au concept de bonne gouvernance聽!

Maintenant, est-ce que le fait d’avoir des 茅lections libres honn锚tes sans聽encombres et satisfaisantes du point de vue 茅thique d茅mocratique, est une garantie de Chabat_et_Benkirane_19122012153007perspective suffisante pour une justice sociale culturelle 茅cologique 茅conomique voire politique聽? Et qu鈥檈n plus le vrai pouvoir financi猫ro-茅conomique est entre les mains du FMI et les banques, pr么nant plus d’orthodoxie budg茅taire et de rigueur de fonctionnement de la machine des Etats. Certes depuis l鈥檃v猫nement de l鈥檃lternance cela a permis 茅galement de faire le point sur cette conviction par anticipation, m锚me avec quelques d茅convenues 莽a et l脿. Toutefois en 茅tant attentif au d茅roul茅 de l鈥檃ctualit茅 nationale depuis l’euphorie du 25 Novembre 2011 et les moments heureux de l’茅tat de gr芒ce qui s鈥檈n est suivi, on peut percevoir sans aucune complicit茅 une sorte de bribe l茅g猫re du concept d鈥檋茅g茅monisme politique commen莽ant 脿 聽traverser la coalition. Aussi elle va loin dans l鈥檃ffrontement de l鈥檕pposition la soci茅t茅 civile et le M20F.

Driss-Lachgar-LA-MAPCe qui augure d鈥檜ne s茅duction 脿 contre courant des r茅alit茅s sur le terrain, voire de somatisation de dysfonctionnement de sa machine. Parce qu鈥檕n la voit d茅j脿 commencer 脿 produire une forme de fatigue-茅gocentrisme, l鈥檈mp锚chant de vivre comme 茅tant une coalition normale. Allant jusqu鈥櫭 arborer 脿 mim茅tisme chez une minorit茅 de ses membres, des d茅missions sans nuancer les aspirations propos茅es d鈥檃vant les 茅lections alors que la charge de leur faux espoir n鈥檈st pas tomb茅e. Les nombreux 茅changes verbaux tr猫s soutenus au parlement, 脿 l鈥檈xemple de Khayrat contre Khalfi sur le projet de lois des finances 2012 en deuxi猫me lecture, et ceux avec le PAM pour celui 2013 en sont r茅v茅lateurs de cette tension attestant les profondes difficult茅s relationnelles entre la majorit茅 et l鈥檕pposition, risquant de s鈥檈nflammer davantage apr猫s l鈥櫭﹍ection de Lachgar au secr茅tariat g茅n茅ral de l鈥橴SFP. M锚me si, en subliminaire elles font tout en se demandant ce que chacune pense de l鈥檃utre, pour qu鈥檈lles ne soient pas comprises par les petites gens ne supportant plus cette continuit茅 d鈥櫭猼re sujettes respectivement 脿 leurs troubles de parano茂a. D鈥檃illeurs, vu l鈥檌mage qu鈥檈lles ont des gestions gouvernementales, par le pass茅 proche s鈥櫭ヽartant de leurs dol茅ances l茅gitimes pour l鈥檜ne, et par le pr茅sent cr茅ant une coalition de circonstance politique s鈥櫭﹍oignant des slogans pr茅茅lectoraux pour l鈥檃utre, elles ne se laissent d茅sormais plus 茅mouvoir par ce genre de parodie menant toujours 脿 la r茅conciliation sur leur dos.

A ce titre, 莽a ne sera pas de tout repos pour le gouvernement Benkirane sur bien des sujets d鈥檃ctualit茅, pour 茅liminer les probl猫mes socio 茅conomiques les plusBenkirane et entrepreneuriat_maroc-espagne_m2 tenaces, vu qu鈥櫭 son premier passage 脿 Davos il avait mesur茅 que tous les dirigeants du monde se d茅m猫nent pour clairement imaginer des solutions plus o霉 moins impopulaires mais n茅cessaires. En effet pourquoi tous ces dirigeants se sont lanc茅s agissant avec t茅nacit茅 pour tenter de mieux influencer le destin de la vie de leurs concitoyens聽? S没rement pour ne plus avoir le sentiment de ne pas exister.聽 Mais que dire, du gouvernement coalis茅 au Maroc, du fait de ne pas se poser les questions intrusives entrant seulement dans le bain de langage pernicieux productif que d’intrication intrigante comme ce qui s鈥檈st pass茅 r茅cemment en deuxi猫me chambre聽?聽 En revanche, loin d’une quelconque introspection de ses motivations,聽nombreux sont les d茅crypteurs qui refusent ce genre de comportement et esp猫rent tous 脿 l鈥檌nstauration et au respect dans un but p茅dagogique, des contres pouvoir 脿 cette nouvelle donne cr茅茅e par l鈥橢x茅cutif et ses supports g茅r茅s par des technocrates sans l茅gitimit茅 de suffrage.

N鈥檈st-ce pas l脿 un 茅clairage s茅rieux et argument茅 脿 la fois, pour ne pas se condamner 脿 une vision boiteuse concernant tout bilan soci茅tal 茅quilibr茅聽? Lequel est souvent utilis茅 pour 茅viter de construire le futur sur la somme des non-actions risquant de l鈥檃lourdir de choix superflus voire l鈥檋ypoth茅quer. D鈥檃illeurs un 茅quilibre soci茅tal de surcroit sans habilet茅 gestionnaire, sans effort de la part des nantis dans le cadre du patriotisme solidaire, sans joie pour tous les citoyens, sans sueur dans le travail honorablement r茅mun茅r茅 voire honorifique 脿 certains 茅gards et surtout sans contrainte dans le respect des fondamentaux de la nouvelle constitution, aura du mal 脿 se pr茅server pour pers茅v茅rer dans ce temps pr茅sent. En somme, voil脿 l鈥檜n des principaux volets de bonne gouvernance, et聽/o霉 toute attitude gestionnaire n茅gative m锚me involontaire est strictement observ茅e et analys茅e pour le bien du pays.

Abdelaziz IKKROU
    Print       Email
  • Published: 10 ans ago on 22 d茅cembre 2012
  • By:
  • Last Modified: d茅cembre 22, 2012 @ 1:36
  • Filed Under: Actualit茅s, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →