Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc : Diplomatie progressive ou offensive?

By   /   8 d茅cembre 2012  /   No Comments

Par Abdelaziz IKKROU

Le Maroc diplomatique est-il 脿 la crois茅e des chemins entre continuit茅 progressive et rationalit茅 offensive multilat茅rale et multisectorielle ?

Nest-ce pas que le Maroc diplomatique d鈥檃vant l鈥櫭╮e nouvelle n鈥檈st plus聽? En tout cas, il ne donne plus l鈥檌mpression

Si猫ge du Minist猫re des Affaires 脡trang猫res et de la Coop茅ration 脿 Rabat

qu鈥檌l est 脿 l鈥櫭﹖roit dans ses positionnement, mais plut么t 脿 l鈥檕uvrage offensif d茅barrass茅 du voile 聽de na茂vet茅 qu鈥檌l a longtemps solennellement port茅. Il n鈥檡 a qu鈥櫭 voir comment il a fait face 脿 la position du parlement su茅dois poussant 聽le gouvernement 脿 茅claircir la sienne plus responsable et plus courageuse.

聽C鈥檈st vrai qu鈥檌l est bien facile de s鈥檃ttribuer un r么le de crieur d茅criant des comportements apr猫s leur arriv茅e. Mais continuer 脿 nier leur existence nuisible 脿 l鈥檌mage du pays, est un encouragement 脿 l鈥櫭ヽhange diplomatique empathique et 茅cumeux

聽Qen revanche n鈥檃m茅liorer en rien les effets du changement en ces temps de bouillon d鈥檌d茅es apr猫s une ann茅e du oui r茅f茅rendaire conjugu茅 de rivalit茅s entre composantes de la coalition gouvernementale. Par ailleurs nourries de doutes existentiels partisans pouvant la faire tomber sans aucun essai de remaniement ou autre r茅ajustement.

Comment et pourquoi, la diplomatie marocaine contemporaine est-elle bien not茅e au tableau des balances des participations actives 脿 l鈥橭NU聽?

L鈥檌d茅e est simple. C鈥檈st que le Maroc par sa diplomatie m锚me parall猫le, doit acc茅l茅rer l鈥檕ccupation du terrain tout azimut, en montrant, expliquant et valorisant les efforts de rationalit茅 des prestations consenties dans les droits 聽聽de l鈥檋omme. Afin d鈥檃voir une partie de ce march茅 qu鈥檌l m茅rite objectivement et amplement, notamment via des nominations de comp茅tences et rien d鈥檃utre. Et ce, pour le changement comportemental probe. En usant des gages palpables bannissant de fait les pratiques amalgam茅es d鈥檃ntan de certains cabinets minist茅riels, ambassades, consulats et autres missions officielles.

Il faut savoir aussi que la m茅diag茅nie anti-Maroc en service command茅, ne colporte que pipo, car s鈥檃ppuyant subjectivement seulement sur le fil d鈥檃ctualit茅 des pratiques d鈥檜n temps r茅volu. Aussi, ne fait-elle que suivre machinalement 聽聽le d茅sir de ranc艙ur de certains pays聽; 聽surtout de la r茅gion, sans rien voir du changement du paysage politique marocain.

En l鈥檕ccurrence, elle oublie les museli猫res, voir les brides que ses commanditaires聽; se voulant de notori茅t茅, laissent encore sur le cou de leurs populations respectives. Qu鈥檈n fait, tous montrent vraies raisons d鈥櫭猼re, dont les mouvements du printemps arabo-amazigh avaient d茅j脿 impitoyablement d茅nonc茅 leurs positionnements.

A cet effet, comment faire pour 茅chapper 脿 ces invectives parfois 茅dulcor茅es pour tromper. Que produisent ces objecteurs de conscience via cette m茅diag茅nie聽? Ne se sauvegardant eux-m锚mes, rien que par leur argent distribu茅 sans t茅moin. C鈥檈st mettre le paquet informatif et informationnel sur les 茅l茅ments de transformation progressive que connait le monde depuis l鈥檃v猫nement du r茅gime Mohamed VI.

N鈥檈st-ce pas que c鈥檈st une anticipation amorc茅e par le travail enviable de l鈥橧ER, qu鈥檃u final, elle a all茅g茅 le co没t 聽politique des ann茅es de plomb聽? 聽Tra莽ant un nouveau cap ou la visibilit茅 et les mesures d鈥檃ccompagnement sont de mise, surtout int茅grant les exigences sociales et environnementales pour la solidit茅 de l鈥檌mage actuelle du pays en tant qu鈥檋ub vers l鈥橝frique en pleine croissance 茅conomique.

Mis attention, cette approche de l鈥橧ER n鈥檃 pas r茅ajust茅 l鈥檕mbre de la panne au Maghreb dont il faudra 脿 tout prix moduler la fr茅quence. Car, tout le monde s鈥檈n 茅meut pour cause de r茅ciprocit茅 de na茂vet茅 dans l鈥檃pplication effective des accords bilat茅raux 聽partenariaux. Sauf qu鈥櫭 valeur d鈥檃ujourd鈥檋ui, si l鈥檕n se fie aux d茅clarations des officiels maghr茅bins, apparemment on est en plein arrangement. M锚me, les marocains avec raison et plaisir voudraient que 莽a aille plus vite, contrairement 聽脿 聽聽la d茅raison, voir m茅fiance du pouvoir alg茅rien ne voulant pas ouvrir par vanit茅 les fronti猫res.

Depuis le d茅clenchement artificiel de l鈥檃ffaire du Sahara par le positionnement聽alg茅rien anti Maroc, par ailleurs distill茅 auparavant 脿 la r茅union tripartite d鈥橧frane聽au d茅but des ann茅es soixante dix du si猫cle pass茅 par l鈥檃mbigu茂t茅聽du langage du聽pr茅sident Boumedi猫ne et de son ministre d鈥檃lors des affaires ext茅rieures Bouteflika, en plus du moulage emphatique prot茅iforme du pr茅sident mauritanien Ould Dadda, la diplomatie marocaine n鈥檃 cess茅 de s鈥檃ccomplir par des offres聽g茅n茅reuses 脿 ces protagonistes faisant fi de leurs sournoiseries et outrances. Mais,聽c鈥櫭﹖ait plus que le Maroc ne pouvait supporter, surtout apr猫s l鈥檈ntr茅e de Kadhafi en聽ligne par la soudaine violence et la cr茅ation du front du refus par l鈥檈nfant de l鈥橴NEM El Ouali et ses acolytes n鈥檃yant pas trouv茅 茅cho chez 芦聽zabanyat聽禄 Oufkir.

Sur cette injonction, le Maroc est-il en possession de tout ses outilsde r茅glage de son arsenal politico-diplomatique聽? Il faut croire que oui, vu sa volont茅 d鈥檃ller de l鈥檃vant d没ment accompagn茅 de sa bonne 茅toile du calendrier onusien actuel.

N’est-ce pas que Hassan II par sa r茅sistance et son audace, ayant auparavant souffert de loyaut茅 de d茅vouement, avait pens茅聽m没rement聽dans le plus grand secret ce qui est devenu merveilleusement la marche verte, et dont beaucoup de ses plus proches collaborateurs n鈥檈n savaient rien聽? Un coup de聽ma卯tre聽qui avait fortement impressionn茅 les r锚veurs d鈥檜n Maroc disloqu茅, et 脿 qui, il avait ferm茅 le couloir pour toute autre folie o霉 m茅saventure. Comme celle 脿聽r茅sonance聽de mouvance des juntes ayant pris le pouvoir 脿 feu et 脿 sang ici et l脿 dans le monde arabo islamique et en Am茅rique latine. A cet effet on devine pourquoi les marocains ne se lamentent pas sur cette p茅riode, ayant vu ce qui advenait de tous ces pays arabes, dont on observe actuellement les souffrances partag茅es. Mais, se d茅solent p茅niblement visages marbr茅s de larmes au fait d鈥櫭﹙oquer les ann茅es de plomb destin茅es 脿 茅craser par l鈥檃rbitraire ce que le Maroc avait de meilleur, en l鈥檕ccurrence la cr猫me de son 茅lite reconnue internationalement. Et dont les investigations de l鈥橧ER sous feu Benzekri constituent une r茅f茅rence d鈥檕bservance et vigilance sur l鈥櫭﹙olution d茅mocratique du pays, loin de toute d茅construction d鈥檈spoir comme actuellement sous des cieux pas lointains.

Oui, il est vrai que chemin faisant le Maroc demeurait sans en parler des ann茅es durant, jusqu鈥櫭 l鈥檕uverture inattendue du syst猫me par l鈥檈nvoi de signaux fort d茅terminants, passant par la lib茅ration des prisonniers politiques, le rasage de Tazmamart et l鈥檈ntr茅e des exil茅s, aboutissant de聽surcro卯t聽脿 l鈥檃lternance octroy茅e sous Youssefi. Puis le nouveau r猫gne s鈥檌nstalla suivant avec empressement 脿 travers beaucoup de chantiers, sa propre feuille de route innovante. Qui rendit au Maroc son pr茅cieux prestige malgr茅 la parenth猫se du tout s茅curitaire, mais arrivant 脿 le mettre seul en tant que locomotive arabo-africaine d鈥檃ssainissement institutionnel. Malgr茅 ce qu’en disent le groupuscule insignifiant des聽architectes聽filipendules du mensonge au parlement聽europ茅en. En ce sens, voil脿 une occasion pour nos diplomates du temps pr茅sent de mettre en exergue dans les instances internationales cette touche marocaine novatrice, pour effacer les clich茅s les ayant dans le pass茅 montr茅s jouant seulement des r么les de chefs d鈥檈scales dans les capitales et grandes villes consulaires.

De fait, malheureusement certains parmi eux, rendant l鈥檃scenseur d鈥檜tilit茅 commune de consanguinit茅 o霉 de services rendus pour nomination en chancellerie, ne s鈥檈mployaient qu鈥檃ux r茅servations de s茅jours et autres shoppings dont la RAM et autres titres de transport et fret en avaient trop souffert. Et ce n鈥檈st nullement une m茅disance que d鈥櫭﹙oquer ce pass茅 grotesque de ces quelques diplomates convertis en agents de voyage voire en businessmans semi-attitr茅s, oubliant la tache noble de leurs vraies accr茅ditations 脿 l鈥櫭﹖ranger. Dont les ennemis de l鈥檌nt茅grit茅 territoriale du Maroc en avaient profit茅 de l鈥檃bsence de riposte diplomatique sur le terrain pour continuer 脿 lancer leurs fl茅chettes v茅n茅neuses.

D鈥檃illeurs pour que le Maroc se mette 脿 l鈥檃bri des impulsions saugrenues de ses envieux et harceleurs pour ne pas dire ennemis, Mohamed Loulichki en saura faire s没rement bon usage d猫s lors qu鈥檌l a expos茅 sa feuille de route sur les priorit茅s du suivi sur le terrain des points chauds au Conseil de S茅curit茅.

Heureusement, vu que notre diplomatie s鈥檈st r茅veill茅e de sa torpeur, ne se mettant plus 脿 se tournoyer autour de ces anciennes formes flasques. Mais imposant son tempo d鈥檃ction diplomatique d茅termin茅e d鈥檃bord par le rayonnement de Sa Majest茅 le Roi Mohamed VI 脿 l鈥檌nternational, puis gr芒ce 脿 une poign茅e d鈥檋ommes et de femmes int猫gres en poste aux Nations Unies en concomitance du travail soutenu par un parterre d鈥檃pparatchiks rod茅s depuis Nairobi aux coulisses des chancelleries, loin de toute extravagance o霉 m锚me haine d鈥檃utrui concernant l鈥檃pplication d鈥檌nstructions orales donn茅es ici et l脿.

Simplement se sentant avoir les 茅paules plus 茅toff茅es en ce temps pr茅sent de la pr茅sence d鈥檜n conseiller du Roi au diapason des films des聽茅v猫nements聽 en plus de l鈥檜n d鈥檈ux plus averti en actualit茅s politico-diplomatiques sur le tabouret tr茅pied minist茅riel usant de son carnet d鈥檃dresses. Dont l鈥檈x茅g猫se de refonte de son propre pacte de rester humble et ne pas faire la grosse t锚te, t茅moigne de sa facilit茅 d鈥檃border les situations loin de toute id茅e politico-茅lectoraliste.

Bien 茅videment la personnalit茅 particuli猫re du titulaire en chef, ne doit aucunement souffrir d鈥檌ndiff茅rence m锚me ayant cru 脿 l鈥檈spoir de revigorer seul l鈥檌mage diplomatique marocaine. Parce qu鈥檈n travaillant dans des conditions avantageuses sous la nouvelle constitution occupant une place tr猫s honorable, tous savent que le chef de l鈥橢tat reste celui qui impr猫gne de ses hautes directives le chemin 脿 suivre.

L鈥檌mage de la diplomatie marocaine actuelle en pratique normative de s茅rieux et abn茅gation, ne devrait-elle pas se juxtaposer dans l鈥檈sprit comme dans la forme 脿 celle du Maroc sportif gagneur du temps des athl猫tes Aouita, Boutayeb, Moutawakil, Sakah, Guerrouj, Bidouane, Gharib et d鈥檃utres聽? En tout cas, elle doit s鈥檈mployer 脿 ne plus se r茅signer o霉 脿 se laisser distancer, s鈥檃ctivant dans tous les niveaux. Surtout qu鈥檈lle montre toujours une capacit茅 d鈥檃nalyse des donn茅es de d茅stabilisation par le terrorisme, dans toute l鈥橝frique du Nord et subsaharienne, en l鈥檕ccurrence au Mali Sahel Congo d茅mocratique et ailleurs. A cet 茅gard, les services ext茅rieurs 脿 l鈥檌nstar de ceux de l鈥檌nt茅rieur, s鈥檡 sont eux aussi engag茅s m茅thodiquement pour diss茅quer le mode d鈥檃ction de cette petite communaut茅 d鈥檃pprentis terroristes, d鈥檕霉 sortent des rumeurs sur les alliances et folles sous-traitances dans les camps de la honte de Tindouf o霉 ailleurs par le Polisario.

A ce titre, pourquoi les locataires et leurs loueurs en sous-mains de ces camps en dehors de la volont茅 du peuple alg茅rien, parce qu鈥檌l s鈥檃git certes de location vu le subside p茅cuniaire soutir茅 de part et d鈥檃utre, continuent-ils 脿 refuser l鈥檕ffre marocaine dans le cadre de la r茅gionalisation avanc茅e聽? Alors qu鈥檌l y a l脿 une belle occasion de revenir 脿 la normalit茅 au Maghreb des peuples sages et responsables, loin des attitudes narcissiques de ces profiteurs par le d茅tournement la coercition la contrainte et la servilit茅 des s茅questr茅s.

Parce que, ce n鈥檈st pas normal qu鈥檌ls soient attaqu茅s en interne et de toutes parts dans les instances internationales, et continuent leurs sales trafics dont le revenant Christopher Ross en a finalement reconnu l鈥檈xistence. Cette reconversion vers le traitement impartial de l鈥檃ffaire du Sahara n鈥檈st pas due au hasard, mais suite 脿 l鈥檈ntretien t茅l茅phonique de Sa Majest茅 le Roi Mohamed VI avec Ban Ki Moon le secr茅taire g茅n茅ral de l鈥橭NU. Ce qui a permis un r茅茅quilibrage rapide sans surprise dans le dernier rapport de cet envoy茅 personnel onusien, dont tout le monde en a vu la teneur la m茅thodologie et les pr茅conisations.

En revanche, la photographie actuelle du Maroc est au start-up de par sa pr茅sidence du conseil de s茅curit茅 pour ce mois courant, voulant surtout imposer prioritairement une double impulsion 脿 la quatri猫me r茅union des amis de la Syrie 脿 Marrakech le 12 D茅cembre 2012. D鈥檃bord en premier fortifier diplomatiquement la coalition naissante de toutes les branches anti-r茅gime 芦聽Attawaiifs d鈥橝ssad聽禄, pour l鈥檕bliger 脿 d茅guerpir au plus vite. Parce qu鈥檈ncore l鈥檌mpression que donne l鈥檈nvoy茅 international Ibrahimi de trouver une solution civilis茅e, sorte d鈥檈nfumage diplomatique soutenu par les USA et la Russie n鈥檈st plus acceptable, comme si, la Syrie n鈥檈st pas d茅j脿 茅branl茅e dans son amour propre. Alors qu鈥檌l faudrait ne lui laisser aucun choix d鈥檜tiliser s鈥檌l en a vraiment l鈥檌d茅e, son arsenal d鈥檃rmes chimiques Sarin Tabun Yp茅rite Gaz moutarde et autres cochonneries neurotoxiques de ce genre datant de la premi猫re guerre du si猫cle dernier contre son peuple. Puis, secundo en coordonnant les aides humanitaires diversifi茅es pour les r茅fugi茅s dans les pays limitrophes o霉 lointains.

N鈥檈st-ce pas que le Maroc cherchant 脿 茅viter d鈥櫭﹙oquer seulement le cot茅 茅motionnel de la crise syrienne, avait donn茅 l鈥檈xemple par l鈥檋么pital de campagne 茅quip茅 au camp Zaatari en Jordanie, mettant en 茅clairage le s茅rieux made in Morocco dont tout le monde en parle surtout apr猫s la visite royale聽? Ajout茅 脿 cela, l鈥檈ngagement du Maroc du cot茅 des africains empatt茅s inconfortablement, par son interventionnisme humanitaire r茅hauss茅 et聽correct. En plus de ses initiatives satisfaisante聽en tant que pr茅sident de la commission de suivi d鈥橝l Qods pour att茅nuer leurs souffrances, notamment envers les gazaouis. Et aussi s鈥檃ttelant en permanence 脿 d茅noncer les sauvageries de l鈥橢tat h茅breu, ses constructions outranci猫res de nouvelles colonies sans aucun respect pour la communaut茅 internationale.聽

Ce faisant, est-ce que le multilat茅ralisme marocain que coiffent et facilitent les canaux diplomatiques dans tous les secteurs est 脿 cet 茅gard int茅ressant 脿 poursuivre聽?

La r茅ponse est oui, en amont comme en aval, car exhibe des marqueurs lui conf茅rant de suivre les efforts de rationalit茅 des contrats de prestation dans les 茅changes respectueux de la r茅ciprocit茅. Ce qui, d茅sormais semble le diff茅rencier des concurrents, et faciliter la traduction sur le terrain de cette conceptualisation. Par exemple, la mise en place d鈥檜ne structure d鈥檈ncouragement des marocains de l鈥櫭﹖ranger pour qu鈥檌ls n鈥檃ient plus l鈥檃ir d鈥檜n troupeau grelottant dans les attentes vu la glaciation g茅n茅ralis茅e dont souffre l鈥檌nstance existante, la culture dans tous ses volets comme pour la semaine culturelle alg茅rienne au Maroc, le commerce ext茅rieur et d茅veloppement de march茅s de proximit茅 dans le respect des clauses OMC tenant compte de la sp茅cificit茅 marocaine surtout pour le poisson et l鈥檃groalimentaire, les contrats part茅nariaux industriels gagnant-gagnant en a茅ronautique automobiles logistique et 茅nergies renouvelables respectant la sauvegarde stricte de l鈥檈nvironnement, les accords strat茅giques d茅velopp茅s d鈥檃bord s茅curitaires puis 茅conomiques avec pays du Golf USA Espagne France pour ne pas aggraver l鈥檃sym茅trie du libre 茅change tout en 聽boostant la comp茅titivit茅 par l鈥檃ll茅gement du聽co没t聽de travail en mettant le cap du cot茅 marocain sur les produits de deuxi猫me transformation pour le commerce courant et l鈥檃rtisanat.

En plus des 茅changes d鈥檈xp茅riences Sud-Sud sur les gestions et bonne gouvernance des collectivit茅s territoriales comme actuellement 脿 Dakar donnant 脿 l鈥檃fricit茅 par le territoire sa vraie dimension dont le Maroc en est la dynamo au vu des nombreux programmes de formations cibl茅es acad茅miques o霉 professionnelles pour sortir de l鈥櫭ヽonomie bisounours d鈥檌l y a peu o霉 seulement le rire communicatif pr茅valait, les grands chantiers d鈥櫭﹒uipements en souscrivant aux normes internationales avec聽ma卯trise聽des ouvertures aux march茅s publics avec tous ces pays 脿 l鈥檈xemple du TGV Tanger-Casa avec la France et Nador West Med avec l鈥橢spagne.

N鈥檈st-ce pas l脿 un appel 脿 un nouveau d茅terminisme de r茅habilitation du concept de la charge diplomatique, d’abord de mise en place de l’institut des hautes 茅tudes strat茅giques et diplomatiques, puis de facilitation de prise de contact avec les instances financi猫ro-mon茅taires, le monde des affaires et de l鈥檈ntreprise聽? Qu鈥檃u demeurant doit 锚tre encourag茅 par la r茅forme de la Moudouana du travail compatible avec les statuts de l鈥橭IT, de sorte que la corruption en soit bannie par la r茅activit茅 d鈥檜ne lutte acharn茅e mais m茅thodique d鈥檜ne justice efficiente rapide et efficace.

Parce que, pour le gouvernement, continuer 脿 se lamenter sur le manque de moyens en cette p茅riode d鈥檕rthodoxie budg茅taire ne suffit pas.聽 Il lui faut opter pour des choix politiques habiles en vue de mener 脿 bien les r茅formes engag茅es, loin des r茅cup茅rations des d茅cryptages des agences de notation, fussent-elles accompagn茅es d鈥檈mprunts obligataires avantageux et au聽 long cour. N茅anmoins ne faut-il pas pour la diplomatie, afin de pouvoir affronter sur le terrain les receleurs du mensonge d鈥檋ier d鈥檃ujourd鈥檋ui comme de demain 脿 l鈥櫭ゞard du Maroc, diminuer les prestations n鈥檃pportant rien et les r茅orienter par ciblage prioritaire聽? O霉, devra-t-elle s鈥檈ssayer seulement 脿 d茅fendre les int茅r锚ts offensifs plus que ceux d茅fensifs pour se maintenir parmi les faiseurs d鈥檕pinion dans ce monde mondialis茅聽?

En effet la question que tout le monde se pose, est-ce que les r茅sistances 脿 cette 茅volution sont-elles vraiment concevables, vu la n茅cessit茅 de la diplomatie d鈥櫬燼ccro卯tre聽sa mobilit茅 g茅ostrat茅gique en s鈥檃daptant au monde nouveau聽? Et ce, en travaillant sur le climat d鈥檃venir et non sur le pass茅 tenant compte des donn茅es d茅mographiques.

Comprendra qui voudra qu鈥檌l s鈥檃gisse des pays BRIC Afrique du Sud et autres聽茅mergents聽! En revanche, peut-on dire qu鈥檃ctuellement le Maroc diplomatique est bel et bien entrain de marquer de son sceau son nouveau positionnement, ne se gargarisant plus de futilit茅s sans valeur ajout茅e聽? A BON ENTENDEUR SALUT聽!

Abdelaziz Ikkrou

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →