Loading...
You are here:  Home  >  Portraits  >  Current Article

Maroc portrait : Hertznni Ahmed, l’homme distant cachant soigneusement le plaisir de sa revanche au fond de sa conscience

By   /   5 octobre 2012  /   No Comments

Par Abdelaziz IKKROU聽
Un marxiste l茅niniste reconverti, ne se voyant plus victime mais seulement militant oppos茅 脿 l’injustice et l’arrogance. 聽聽
Ne fut-il pas聽茅tiquette聽dans un pass茅 pas lointain par feu Dris Basri de d茅viant politique incorrigible? S’exclamant m锚me qu’il 茅tait devenu une sorte de conseiller et propagandiste de service? 聽
Pourtant 脿 le voir en grande discussion avec le parterre d’茅rudits et autres nouveaux nantis de pouvoir, 聽on le voit聽toujours au fond 聽indiff茅rent aux entr茅-loupettes. 聽Poursuivant son chemin avec assurance ne s’茅loignant jamais du but recherch茅, ne pr锚tant pas attention aux angles dor茅s des demeures institutionnelles feutr茅es et bien agenc茅es que lui offre son nouveau statut. 聽
Rappelons-nous, n’avait-il pas pouss茅 son cri presque nerveux contre la pratique de la torture qu’il a subie lui-m锚me, et dont la cour europ茅enne des droits de l’homme en a relev茅 certaines exactions se basant sur des enqu锚tes et investigations apr猫s les attentats terroristes immondes du 16 mai 2003. 聽聽
Mais attention, ce n’est pas parce que le Maroc par sa faiblesse infra structurelle judiciaire incarc茅rale, est contraint 脿 am茅liorer la situation en s’octroyant les moyens n茅cessaires pour d茅plorer davantage son image, qu’il soit 脿 ce point vilipend茅 sans raison fond茅e seulement au d茅sir d’un lobby 脿 la boite de v茅reux concussionnaires connus internationalement. 聽
A vrais dire, il y a longtemps que le Maroc s’est habitu茅 aux all茅gations des serviles de l’anti-th猫se le concernant, pour lesquels quoiqu’il fasse , il ne serait pas avantag茅, 聽de par leur col猫re m锚l茅e d’茅tonnement 聽脿 propos de sa lanc茅e singuli猫re en d茅mocratie. Et dont les r茅cent encouragements du rapporteur sp茅cial des Nations-Unies contre la torture, Mr. Juan Mendez en sont un t茅moignage vibrant que d’autres essayent de d茅former, instillant des contre-v茅rit茅s. 聽 聽聽
Mais qui est-il HEREZENNI聽聽Ahmed dans la soci茅t茅 civile marocaine?
Homme aust猫re rationnel et rigoureux de surcro卯t compliqu茅 脿 cerner, un peu de par son origine guercifienne dont il est聽toujours聽茅pris. A ses d茅buts il fut d茅vor茅 par une inflexibilit茅 脿 toute 茅preuve, qu’au demeurant lui a servi d’exercer un charme irr茅sistible sur ses compagnons de route d鈥檋ier, surtout durant sa longue聽incarc茅ration聽en tant que d茅tenu politique, et聽m锚me聽d鈥 aujourd鈥檋ui de la soci茅t茅 civile luttant contre toutes les formes d鈥檈xploitation des d茅munis. Toutefois il n’en a jamais manifest茅 un sentiment de sup茅riorit茅, comme ce qu鈥檕n voit chez certains z茅l茅s des micros des radios et plateaux de t茅l茅vision en mal d鈥檃ffirmation, s鈥檃ttelant par ailleurs 脿 vibrer sous l鈥檃rdeur des consignes ne pouvant r茅pondre 脿 leur passion. Redevenant bizarrement splendidement 茅panouis vu qu鈥檌ls sont vangilis茅s smaltois茅s pierrecardanis茅s et que sais-je encore聽! Croyant bien faire oubliant l鈥檈ssentiel, car finalement ne montrant que leur repentir de cooptation et聽r茅cup茅ration聽sans plus. De fait, lui, il use du mot l脿 o霉 il faut rationnellement, distillant avec subtilit茅 le fond de sa pens茅e,聽 dont les聽sous entendus聽s鈥檡 font sentir toujours apr猫s, sans aucun amalgame sur ses propres lignes de d茅marcation que sa valeureuse audition par l鈥橧ER avait mis en exergue.
Ce faisant, apr猫s s’锚tre nomm茅 par Sa Majest茅, et install茅 脿 la t锚te de l’instance 茅quit茅 et r茅conciliation, il a 聽aussit么t rompu avec l’emploi de la langue technicienne que comprennent les initi茅s seulement, ensuite march茅 fi猫rement sur les traces de son pr茅d茅cesseur l鈥檌mmense et regrett茅 Benzekri. Rendant 脿 cette d茅marche unique dans le monde arabo-musulman l鈥櫭﹎otion qu鈥檈lle produisit au d茅part, et dont le Maroc s鈥檈n est trouv茅聽fi猫rement聽sous l鈥檌mpulsion royale rejetant le spectre des ann茅es de plomb qui l鈥檈ncombrait. Ainsi, SI Ahmed comme on l鈥檃ppelle dans le milieu, a refus茅 d鈥櫭﹖ablir ses priorit茅s de traitement des dossiers des victimes encore en suspend, et ce sans se baser sur les clivages politiques ou autres corporatismes. De fait, c鈥檈st en relation avec ce qui s鈥檈st pass茅 dans d鈥檃utres pays qu鈥檌l a construit cette profonde conviction, pour 茅viter tout d茅rapage, prenant son聽 temps聽 en usant聽 de tous les聽 artifices聽 proc茅duraux l茅gaux. Ceci聽 le conforte聽 parce聽 qu’il avait compris que le pouvoir avait besoin de gens comme lui.
C’est d鈥檃illeurs l脿 que se situait alors son point de d茅part d’abandon de l’opposition syst茅matique par comparaison 脿 autrui.聽M锚me聽 de ceux qui s鈥櫭﹖aient embarqu茅s avant lui dans le train marocain de consolidation de la culture des droits humains, et avec qui, il 艙uvre toujours 脿 la performance de la transition d茅mocratique sans confusion. N鈥檕ubliant pas le brouhaha聽enclench茅聽par suite aux positionnements des uns et des autres par rapport聽 au serrage s茅curitaire qui a aboutit 脿 la聽r茅gression聽d鈥檃pr猫s 2003. En effet, c鈥檈st en menant cette nouvelle existence jug茅e incoh茅rente par ses d茅tracteurs irr茅ductibles, qu鈥檌l s’est av茅r茅 un pol茅miste chevronn茅 malgr茅 qu’il s’en d茅fende. Tellement que ses sorties m茅diatiques 茅taient rejet茅es par ceux l脿 m锚me, le qualifiant sans am茅nagement de picador d鈥檃r猫ne politique lui reprochant son silence 脿 propos du d茅roulement du processus 茅lectoral de l鈥櫭﹑oque. Sauf qu鈥檌ls avaient oubli茅 que ses r茅ponses en points de presse aux profondes r茅sonances, avaient fait na卯tre autour d鈥檈ux un faisceau de suspicions pouvant para卯tre fiction y鈥檃 pas si longtemps.
Bref, le concernant, on ne peut pas dire qu鈥檌l avait fait de la figuration 脿 la t锚te du CCDH supportant les critiques de toute part. Une 茅vocation de ce qu鈥檌l conna卯t le mieux, car, c鈥檈st cette passion qui l鈥檃vait produit, ayant appel茅 脿 la fondation de l鈥檕bservatoire national de la transition d茅mocratique, comme 脿 d鈥檃utres initiatives de cet ordre. N鈥檈mp锚che, qu鈥檌l lui fallait tenir compte des conditions de travail dans lesquelles il se trouvait, o霉 les r猫gles du jeu 茅taient moins imp茅ratives qu鈥檃ujourd鈥檋ui apr猫s l’adoption de la nouvelle constitution. Et dont on esp猫re que Benkirane, se bouge sa conscience pour chasser le cot茅 inconscient d鈥檃voir laiss茅 le pays avec deux constitutions sans vouloir le聽reconna卯tre聽honn锚tement.
Evidemment son chemin 茅tait parsem茅 d鈥檈mb没ches et difficult茅s par des entreloupettes et diversions聽discr猫tement聽cr茅茅es, vu le temps pass茅 sur des affaires encore聽 脿 ce jour non r茅solues comme cas Manouzi, Benberka et d鈥檃utres. Mais son courage se manifestait 脿 chaque 茅tape, en limitant ses angoisses exacerb茅es de peur de ne pas r茅ussir son d茅fi, surtout des聽rescap茅s聽de Tazmamart Kalaa Magouna Agdz et d鈥檃utres lieux de l鈥檃rbitraire fermes et villas connues sous les noms PF avec un num茅ro. Parce qu鈥檈ntre des revendications l茅gitimes des victimes et celles saugrenues mont茅es sur des supplications par des professionnels de l鈥櫭﹎otion, il avait mis en place une technique d鈥櫭﹙aluation des faits pour rep茅rer le degr茅 de v茅racit茅 usant de m茅moire visuelle auditive et proc茅durale. A cet 茅gard, c鈥櫭﹖ait comme une tentative o霉 un assaut de la part du CCDH encourag茅 par Sa Majest茅 le Roi Mohamed VI contre une forteresse paraissant imprenable, gard茅e de聽surcro卯t聽par des bourreaux des droits humains ne voulant rien savoir du changement en cours. Vraiment il a us茅 de toute sa conviction pour r茅ussir ce challenge, sans rancune ni pass茅isme, affichant clairement ses id茅es 茅vitant les discours menant au聽lynchage聽populiste o霉 脿 la pr茅paration de聽b没chers聽comme ce qu鈥檕n voit actuellement ici et l脿 sous des cieux non lointains.
En revanche, tous ces 茅l茅ments allaient former osmose dans son esprit en int茅grant la commission Mennouni, prenant sa聽t锚te聽entre ses mains dans l鈥檈spoir d鈥櫭﹙eiller le sens du devoir outrepassant les tergiversations d鈥檌nterd茅pendance聽des cr茅neaux 脿 faire valoir. Sauf qu鈥檌l ne pouvait pr茅voir l鈥檃ggravation聽 des divergences entre le mouvement du 20 F茅vrier et les appareils des partis en raison des grands d茅calages de point de vue dans une聽 atmosph猫re domin茅e par quelques d茅rapages s茅curitaires. Quoi qu鈥檌l en soit, c鈥檈st pourtant dans ces moments difficiles que la commission avait repens茅 la nouvelle constitution r茅volutionnant le fonctionnement de l鈥橢tat. Par cons茅quent sa d茅termination toujours en 茅veil, de respect des droits humains s鈥檡 茅tait solidement renforc茅e. Pour lui, d茅sormais c鈥檈n est fini la forteresse administrative makhzenienne abritant des fant么mes usant de comportements et directives d鈥檜n autre temps. Il savait 脿 cet 茅gard que la compr茅hension par la commission de l鈥櫭﹖at d鈥檈sprit du moment, comme la communion avec, 茅taient deux aimants pouvant faire 茅merger cette valeureuse constitution cons茅quence des espoirs euphorisants de plus 75% des marocains.
聽 聽 聽 Pour que des hommes comme lui s’engageassent avec int茅r锚t, afin de jalonner sereinement la vie politique, et ce, pour qu’elle puisse retentir sur de nouvelles bases constitutionnelles, il fallait qu’ils soient eux m锚me convaincus du capital captif des nombreuses 茅tapes de la transformation de l’Etat marocain. Ceux-l脿 en sont des personnages d’exception, assurant avec la soci茅t茅 civile cette transition d茅mocratique que vit le聽 Maroc, et, que le聽 gouvernement Benkirane ne devrait聽 aucunement oublier. Il faudrait m锚me pour lui poursuivre la route, sans courir de risques inutiles en appelant 脿 l’茅vitement des tunnels de la surench猫re politicienne, o霉 l鈥檌nstauration de la peur du lendemain son dada en ce moment. D茅sormais, ne faut-il pas pour tout chef de gouvernement, regarder du cot茅 des adversaires politiques surtout de l鈥檕pposition institutionnelle, pour mieux se voir soi-m锚me en tant que vrai d茅mocrate dans sa propre majorit茅聽? Comme 莽a, non seulement accepter, mais appr茅cier les critiques devient alors possible, pour contribuer 脿 renforcer l鈥檃lternance, sans tomber dans la Chabatmania ne servant qu鈥櫭 la consommation journalistique du moment.
Vraiment, ne pense-il pas que le Maroc est attendu par la communaut茅 internationale, d鈥檃ider les autres pays souffrant encore du souffle printanier arabe 脿 s鈥檌nspirer de son聽exp茅rience聽? Parce que,聽m锚me聽si, par moment on a l鈥檌mpression que la soci茅t茅 des nantis de pouvoir, n鈥檃 pas tout perdue de son exc猫s de聽z猫le聽 la nouvelle constitution rassure par ses fondements inali茅nables sur le devenir du Maroc. Reste seulement 脿 l鈥櫭﹒uipe de Driss El Yazami son successeur au CNDH constitutionnalis茅 depuis le OUI r茅f茅rendaire du premier Juillet 2011, de s鈥檃tteler au vrai chantier et sortir des聽st茅r茅otypes聽verbaux d鈥橝laamzine. Sinon la fronde naissante non sans raison sur son flan de l鈥檌mmigration, risquerait de l鈥檈mporter et le faire d茅gager de la soci茅t茅 des chouchout茅s. Parce qu鈥檌l donne l鈥檌mpression qu鈥檌l ne s鈥檌magine pas les聽d茅g芒ts聽et perturbations en mati猫re d鈥檌mage, que les querelles des composantes internes et en externe occasionnent au pays. Et dont la cour des comptes en a fait subsidiairement 茅cho sur le volet financier et mauvaise聽gouvernance.聽D茅j脿 qu鈥檕n lui reproche le fait de ne pas r茅pondre aux invitations de la commission parlementaire pour 茅clairer les parlementaires, au moment o霉 l鈥橢tat, apparemment penserait 脿 revoir la copie du conseil de l鈥檌mmigration qui n鈥檃聽m锚me聽pas vu sa composition globale 茅tablie, pour聽茅ventuellement聽en faire une instance de conseil et聽聽r茅flexion聽attach茅e au CNDH.
Dans cette atmosph猫re de jeu de symphonie de souffrance d鈥檜n cot茅 comme de l鈥檃utre, que pense SI Ahmed de Driss El Yazami voulant se dresser contre la volont茅 d鈥檜n courant puissant pensant suivre son destin聽? Comment alors cet homme聽intelligent聽pourrait-il oublier cette raison premi猫re de la f茅roce campagne contre lui聽? Pensant tout simplement qu鈥檈lle est men茅e par des sauvageons en col猫re h茅riss茅e que de mots 脿 feu, comme ce qu鈥檌l avait v茅cu de visu dans l鈥檜ne de ses r茅unions face 脿 une jeune fille du M20F, faisant celle聽br没lant聽ses papiers dans le couloir passage au centre de la salle dans un 茅tat de transe sans commune mesure. D鈥檃illeurs 茅pouvant茅 de l鈥檃udace de cette jeune fille, dans un premier temps vu qu鈥檌l 茅tait prostr茅 se confondant avec sa chaise, il a聽pr茅f茅r茅聽se taire et ne pas l鈥檌nterrompre聽 pour ensuite lui r茅pondre point par point disant des mots 茅vocateurs qu鈥檌l n鈥檈n pouvait聽acquiescer聽des balivernes et sornettes de la sorte.
Abdelaziz Ikkrou
    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Raid a茅rien isa茅lien sur le Liban apr猫s le tir de roquettes

Read More →