Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Syrie: Le Conseil National Syrien accepte la démission de son Président Burhan Ghalioun

By   /   24 mai 2012  /   No Comments

Contesté dès le lendemain de sa réélection le 15 mai En Syrie, Mr Burhan Ghalioun le Président du Conseil National Syrien,  la principale coalition d’opposition à Bachar el-Assad  a démissionné. Le bureau du CNS vient d’accepter son départ mais lui a demandé de continuer à exercer ses fonctions jusqu’à l’élection de son successeur le mois prochain. Bien qu’il a été élu à un taux assez important, soit un taux de 66% des suffrages du corps électoral, l’intéressé s’est trouvé devant une opposition farouche de certains membres dudit conseil, en l’occurrence Yassef Tabara. Celle-ci, lui reproche  d’être défaillant  au niveau du leadership, son incapacité à unifier l’opposition, et son échec dans la tentative de faire du CNS une institution démocratique. C’est en tout cas ce que lui reproche Yassef Tabara, un membre du Conseil national, dans une interview à la presse libanaise.

Par ailleurs, Borhan Ghalioun est accusé; en dépit de ses affinités de gauche et tendances nationalistes arabes, de n’être qu’une façade des frères musulmans. Il aurait; selon cette opposition, marginaliser les comités de coordination qui opèrent à l’intérieur des territoires syriens. Ces derniers regroupant les militants qui animent la contestation sur le terrain. Quant aux Kurdes, ils lui reprochent d’être passif  face à l’influence grandissante de la Turquie au sein du conseil. D’autres opposants, le soupçonnent d’être l’homme de la France et des occidentaux qui ouvrent  pour une dégénérescence de la situation en Syrie susceptible de légitimer une éventuelle intervention  du NATO  qui sera ; à coup sûr, destructrice pour le pays..

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →