Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc : signe d’ouverture d茅mocratique effective, un ancien colonel de gendarmerie ose critiquer le r茅gime

By   /   7 juin 2012  /   No Comments

Jamais un militaire n’aurait os茅 au temps de feu Hassan II, faire une entr茅e politique 脿 la fin de sa carri猫re en 茅crivant un 芦聽Manifeste politique聽禄 o霉 il critique d’une mani猫re assez virulente les structures de l’Etat et la fa莽on dont il est g茅r茅. D’aucuns diront que s’il n’y avait pas une marche effective vers une d茅mocratie non amput茅e 脿 l’heure du jeune Souverain marocain, une telle entreprise aurait 茅t茅 vue comme une aventure aux cons茅quences impr茅vues.

L’initiative de cet ancien militaire devenu romancier (il a d茅j脿 sign茅 en 2000 son premier essai), est des plus originale. L’homme aux multiple exp茅riences, s茅curitaires, politiques et litt茅raires…surprit le lecteur et le laisse captif d’abord par sa connaissance profonde de son pays et de son histoire, ensuite par sa franchise; parce qu’il ne聽m芒che聽pas ses mots, et puis par son 茅criture tr猫s simple mais tr猫s expressive.聽Suivons cet entretien original qu’il avait accord茅 脿聽Maroc Hebdo International il y a quelque temps,聽en attendant qu’il nous soit possible de vous livrer le contenu de son 芦聽Manifeste Politique聽禄!

C’est en scrutant les r茅ponses qu’il avait formul茅es lors de cet entretien, qu’il nous est permis de comprendre pourquoi un ancien colonel de gendarmerie avait pris la d茅cision d’茅crire, puis de publier un manifeste politique o霉 il 聽tire la sonnette d鈥檃larme sur les cons茅quences du 芦聽langage hypocrite et les r茅ajustements superficiels 脿 l鈥檋eure o霉 le chantier des r茅formes est engag茅 au Maroc聽禄. 聽L’objectif est noble et serein : engager le d茅bat cons茅quent autour d鈥檜n projet soci茅tal pouvant faire sortir le pays du marasme et de la mauvaise gestion. Nous publions l’entretien en question en ayant l’accord formel de Mr. Mellouki que nous remercions fort bien.

ENTRETIEN

Mohamed Mellouki:聽鈥淟e rafistolage ne suffit plus鈥

MHI : En tant qu鈥檕fficier de l鈥檃rm茅e, vous d茅rogez 脿 la r猫gle en publiant un manifeste politique virulent envers les institutions 茅tatiques du Maroc, qu鈥檈st-ce qui vous a pouss茅 脿 rompre le silence?

Colonel Mohamed Mellouki: Tout au long de ma carri猫re, quarante-deux ans, dans la Gendarmerie, j鈥檃i respect茅 l鈥檕bligation de r茅serve qui s鈥檌mpose 脿 ma fonction. Je me suis content茅 d鈥檕bserver tout en bouillonnant 脿 l鈥檌nt茅rieur. J鈥檃i toujours voulu m鈥檈xprimer, donner mon avis, participer au d茅bat public mais j鈥櫭﹖ais dans l鈥檌mpossibilit茅 de le faire compte tenu ma position. Aujourd鈥檋ui que je suis 脿 la retraite, je romps, enfin, le silence. L鈥櫭ヽriture et la politique sont mes deux grandes passions. La premi猫re, je l鈥檃i v茅cue en 茅crivant le roman Les Amarres du Destin, paru aux 茅ditions Eddif en 2000, et la deuxi猫me, je suis en train de la vivre en publiant ce manifeste sur Facebook et surtout en engageant le d茅bat.

MHI : Publier ce manifeste dans la conjoncture actuelle peut para卯tre comme une action opportuniste, qu鈥檈n dites-vous?

Colonel Mohamed Mellouki: Si je vous dis que c鈥檈st un pur hasard, personne ne croira alors que c鈥檈st la v茅rit茅. Ce manifeste, j鈥檃i pris tout mon temps pour le pr茅parer. Depuis ma mise 脿 la retraite, il y a dix ans, j鈥檡 ai pens茅. J鈥檃i 茅labor茅 plusieurs 茅bauches avant d鈥檃rriver 脿 cette version finale que je comptais publier sous forme de livre au printemps 2011.

MHI : Et il ya eu le discours du 9 mars…

Colonel Mohamed Mellouki: Le hasard du calendrier a acc茅l茅r茅 le cours des 茅v茅nements. Le discours royal du 9 mars, qui a amorc茅 le chantier des r茅formes, m鈥檃 pouss茅 脿 contribuer au d茅bat politique et 脿 apporter une pierre 脿 l鈥櫭ヾifice. J鈥檃i privil茅gi茅 l鈥櫭ヾition 茅lectronique parce que le 鈥淧rintemps arabe鈥 a d茅montr茅 l鈥檈fficacit茅 de l鈥檌nternet, particuli猫rement les r茅seaux sociaux, dans la diffusion de l鈥檌nformation. Si j鈥檃vais publi茅 ce manifeste sous forme de livre, il n鈥檃urait pas eu autant d鈥檌mpact. Ceci dit, je n鈥檈xclus pas le recours 脿 l鈥櫭ヾition papier dans l鈥檃venir. Pour revenir 脿 votre question, je ne suis pas un opportuniste. Je suis juste un citoyen marocain qui a envie de changements, de voir son pays aller de l鈥檃vant et de sortir de l鈥檈mprise de gouvernants incomp茅tents.

MHI : Justement, vous condamnez avec v茅h茅mence les partis politiques marocains, qu鈥檈st-ce qui justifie tant de hargne?

Colonel Mohamed Mellouki: L鈥檌ncomp茅tence me met en col猫re. Malheureusement, le Maroc est conduit depuis des d茅cennies par des hommes et des formations qui exploitent 脿 leur seul profit nos aspirations, et s鈥檈nlisent dans des enjeux politiques st茅riles qui s鈥櫭ヽartent continuellement de la volont茅 populaire, par une interminable s茅rie de manoeuvres politiques qui tendent toutes 脿 assurer leurs positions, s茅curiser leurs privil猫ges et aggraver la paup茅risation des masses.

MHI : Vous parlez d鈥檜ne refonte de fond en comble du champ politique marocain.

Colonel Mohamed Mellouki: Tout a fait. Car, l鈥櫭ヽhiquier politique marocain est min茅 par une 茅lite dont le souci principal est d鈥檕rdre purement 茅go茂ste et mercantile, qui squatte les potentialit茅s du pays et r茅duit l鈥檌d茅ologie et l鈥檃ction politiques 脿 une simple strat茅gie de combines et de combinaisons d茅sastreuses pour le pays.

MHI : Pourtant, c鈥檈st avec ce m锚me 茅chiquier politique que le Maroc entreprend le chantier des r茅formes鈥

Colonel Mohamed Mellouki: L鈥檜ne des raisons qui m鈥檕nt encourag茅 脿 publier ce manifeste, c鈥檈st de dire aux politiciens marocains que le temps de la langue de bois et des promesses non tenues est fini. Aujourd鈥檋ui, le temps est au langage franc et responsable. Le Maroc est 脿 la crois茅e de chemins, il ne peut pas se permettre de rater son rendez-vous avec l鈥檋istoire. Dans le contexte institutionnel actuel, la r茅vision constitutionnelle ne doit pas consister 脿 quelques r茅ajustements dans certains domaines de la vie nationale ou l鈥櫭﹍argissement des pr茅rogatives du Premier ministre, mais dans une totale refondation de l鈥橢tat.

MHI : Dans quel sens?

Colonel Mohamed Mellouki: Vous savez, la Commission Consultative de la r茅vision de la Constitution aura-t-elle suffisamment d鈥檃udace et d鈥檋onn锚tet茅 morale pour s鈥檃ffranchir de la chappe psychologique qui t茅tanise les esprits d猫s qu鈥檌l s鈥檃git de la 鈥渃hose royale鈥? Saura-t-elle faire preuve de perspicacit茅 n茅cessaire pour concilier cette 鈥渃hose鈥 avec la revendication nationale dans toute sa dimension? L鈥檃venir nous le dira. Ce que je peux vous dire avec certitude, c鈥檈st que le rafistolage n鈥檈st plus de mise et que les r茅formes doivent aller au fond pour 茅viter que le Maroc ne tombe pas dans le chaos dans un futur proche.

MHI : Par quoi passe la refondation de l鈥橢tat?

Colonel Mohamed Mellouki: Par une refondation en profondeur de l鈥櫭ヽhiquier constitutionnel 脿 travers, d鈥檜ne part, le r茅ajustement du pouvoir r茅galien qui devra 锚tre identifi茅 comme quatri猫me dimension institutionnelle, et, d鈥檃utre part, des innovations tant aux plans des trois autres institutions qu鈥檃u niveau r茅gional, dans le contexte d鈥檜ne assiette constitutionnelle in茅dite qui puisse assurer une pond茅ration des pouvoirs, seule alternative pour renforcer, 脿 la base, la souverainet茅 populaire et g茅n茅rer un nouvel Ordre moral imposant la pr茅茅minence de l鈥櫭﹖hique, le r猫gne de l鈥檌nt茅grit茅, du sens du devoir et de conscience dans la responsabilit茅 et la gestion de la chose publique.

MHI : Apr猫s la publication du manifeste, quelle est votre prochaine d茅marche?

Colonel Mohamed Mellouki: Je suis en pleine pr茅paration du Congr猫s national constitutionnel, qui aura un double objectif: pour le court terme, de s鈥檌nscrire dans le d茅bat politique en cours, 茅laborer un contre-projet de constitution qui puisse 锚tre confront茅 au travail de la Commission royale, et accompagner le processus pr茅-r茅f茅rendaire; pour le moyen terme, de s鈥櫭﹔iger en formation politique. J鈥檈sp猫re que nous serons pr锚ts pour les prochaines 茅ch茅ances 茅lectorales.

MHI : Un autre parti politique! Vous ne pensez pas qu鈥檌l y en a assez?

Colonel Mohamed Mellouki: Nous ne serons pas juste un autre parti politique mais nous serons un parti politique novateur qui a un r茅el projet de soci茅t茅, proche des citoyens, 脿 l鈥櫭ヽoute de leurs attentes, qui se fixe comme objectif de traduire la volont茅 du peuple.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →