Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Irak : des lieux saints chiites à Bagdad ensanglantés par deux attentats meurtriers

By   /   18 juin 2012  /   No Comments

Kassimiya où les deux attentats ont eu lieu

Ce samedi 16 juin 2012 vingt personnes, des pèlerins chiites revenant d’une cérémonie, ont trouvé la mort dans des explosions survenues à deux heures d’intervalle au nord de Bagdad. Plusieurs dizaines d’autres ont été blessés. Les attentats se succèdent dans la capitale irakienne, malgré une sécurité renforcée. La première explosion a retenti vers 9h15 (TU), sur une voie rapide, dans le nord de Bagdad. La cible : des pèlerins chiites, en véhicules, qui rentraient d’une cérémonie en l’honneur de l’imam Moussa Kazem. Le bilan est encore provisoire, mais les hôpitaux de la zone ont déclaré avoir reçu 9 tués et 47 blessés ; les autorités gouvernementales parlent de 14 morts et 32 blessés.

Deux heures plus tard, une seconde explosion secoue le même quartier. Selon les sources médicales, 10 personnes ont péri et 96 autres ont été touchées, plus ou moins grièvement ; le ministère de l’Intérieur a annoncé de son côté 18 morts et 36 blessés.

Les attentats ont eu lieu en dépit des très importantes mesures de sécurité prises à Kazimiya, le quartier du nord de Bagdad où se trouve le mausolée de l’imam Kazem. Les forces anti-terroristes fouillaient les pèlerins en différents points alors que des hélicoptères survolaient le secteur. Mercredi 13 juin, 72 personnes avaient été tuées et plus de 250 autres blessées dans des attentats revendiqués par l’Etat islamique d’Irak, paravent d’al-Qaïda dans la zone. L’un de ces attentats avait déjà visé le quartier de Kazimiya.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →