Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

France : la r茅signation d’une certaine classe politique au lobby sioniste

By   /   29 juin 2012  /   No Comments

L’ancien Pr茅sident fran莽ais Sarkozy avait 脿 plusieurs fois; durant son mandat de cinq an, exprim茅 avec force et d茅termination, 芦聽la volont茅 de la France d’assurer la s茅curit茅聽d鈥橧sra毛l聽禄. Ce discours r茅curent dans sa bouche, renvoyait 脿 l’id茅e聽mensong猫re聽que cet 芦聽Etat avait besoin d’锚tre prot茅g茅 parce qu’茅tant menac茅, et n’ayant pas les moyens de sa d茅fense聽禄. Sarkozy, prenait ainsi les fran莽ais comme 茅tant un amas d’ignorants et de dupes. Par ailleurs, il ne cessait de fustiger les jeunes fran莽ais d’origine maghr茅bine pour leurs soit-disantes聽tentatives d’importer en France le probl猫me isra猫lo-palestinien. Mais il lui est arriv茅 d’intervenir personnellement pour lib茅rer Shaleit, le mercenaire sioniste fran莽ais ayant choisi d’offrir 脿聽Isra毛l聽 un an de service militaire pendant lequel il participait aux campagnes contre les enfants, les maisons et les champs d’oliviers聽palestiniens. Ces agissement confirme que chez une classe politique fran莽aise聽聽la logique est invers茅e, car nous somme 脿 propos d’un pays qui ne compte pas plus de 700 milles fran莽ais de confession h茅bra茂que, mais plus de 4 millions de fran莽ais de religion musulmane. C’est pourquoi tous les politiques viennent d茅clarer leur amour 脿 l’Etat colonial et raciste isra茅lien dans le cadre du Congr猫s pour l’amiti茅 franco-isra茅lien.

Le 3 avril 2012, s鈥檈st tenu 脿 Paris le premier Congr猫s des Amis d鈥橧srael. Ce meeting, 脿 quelques semaines des 茅lections, r茅v猫lent la mise au pas totale de la France aux int茅rets isra茅liens. Cette soumission 茅tait d茅j脿 茅vidente avec le diner du CRIF et la collaboration m茅diatique. Il semble qu鈥檜n pas ait 茅t茅 encore franchi聽: les 茅lites sionistes semblent ne plus prendre de gants, arborant avec arrogance et obsc茅nit茅 leur main mise sur l鈥橢tat fran莽ais.

Bien entendu et comme ceci 茅tait pr茅visible, le gratin de la classe politique 茅tait r茅uni. Les repr茅sentants des candidats 茅taient pr茅sents聽: Manuel Valls, Julien Dray pour Hollande, Cop茅 pour Sarkozy (en visioconf茅rence), ainsi que de nombreux d茅put茅s de droite et de gauche, et notamment l鈥檌n茅narrable Goasguen qui traitait il y a peu les palestiniens de 芦聽peuple de terroristes 茅pouvantables聽禄. Des membres de l鈥檕rganisation LDJ, consid茅r茅e comme terroriste par les Etats-Unis et Israel, assuraient la s茅curit茅 du meeting. L鈥檕bjectif 茅tait de signer un pacte聽: les 茅lites sont oblig茅es, d茅sormais explicitement et ouvertement, de d茅clarer leur flamme 脿 l鈥檈ntit茅 coloniale sioniste. En guest star, Alain Jupp茅 茅tait pr茅sent et a une fois de plus, apr猫s s鈥櫭猼re montr茅 en kippa en Israel suite 脿 l鈥檕bscure affaire Merah, d茅clar茅 son amour et son engagement pour la l茅gitimit茅 et la suret茅 d鈥檜n Etat qui bafoue, faut-il le rappeler, toutes les r茅solutions de l鈥橭NU.

 

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →