Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Egypte : l’arm茅e se veut en dessus des instances 茅lues

By   /   21 juin 2012  /   No Comments

Ce sont aujourd’hui les militaires, apr猫s avoir r茅tabli la loi martiale, qui s鈥檃rrogent le droit de l茅gif茅rer, de contr么ler le budget, de choisir les cent membres de la commission charg茅e d鈥櫭﹍aborer une nouvelle Constitution, de d茅clarer la guerre et m锚me de d茅finir les grandes lignes de la politique 茅trang猫re, notamment des liens avec les 脡tats-Unis, fournisseurs d鈥檜ne aide 脿 la d茅fense 茅valu茅e 脿 1,3 milliard de dollars par an. De l’autre c么t茅, place al-Tahrir, les jeunes exalt茅s avaient longtemps cru 脿 l鈥檃v猫nement d鈥檜ne 猫re nouvelle plac茅e sous le triple signe de la d茅mocratie, de la libert茅 et de la justice. Avec le reste de leurs concitoyens, ils se retrouvent aujourd鈥檋ui sans l茅gislatif, sans ex茅cutif, sans Loi fondamentale mais avec deux candidats 脿 la magistrature supr锚me, revendiquant chacun la victoire, et un groupe d鈥檕fficiers sup茅rieurs qui manifestement entendent se maintenir aux commandes, comme ils l鈥檕nt 茅t茅 sans discontinuer depuis 1952.

Aujourd鈥檋ui en 脡gypte, la situation rappelle, mutatis mutandi,celle de l鈥橝lg茅rie au lendemain des 茅lections du 26 d茅cembre 1991, remport茅es par le Front islamique du salut avec un total de 188 d茅put茅s sur 231 et rapidement invalid茅es par l鈥檃rm茅e qui, en outre, avait pouss茅 脿 la d茅mission le pr茅sident Chadli Bendjedid. Bilan des dix ann茅es de guerre civile qui s鈥檈nsuivirent, les tristement c茅l猫bres 芦聽ann茅es de braise聽禄聽: 60聽000 morts 鈥 jusqu鈥櫭 150聽000, selon certaines sources 鈥, des milliers de disparus et des centaines de milliers de personnes d茅plac茅es ou forc茅es 脿 prendre le chemin de l鈥檈xil. Certes, l鈥櫭塯ypte n鈥檈st pas l鈥橝lg茅rie mais qui pourrait tracer la ligne rouge 脿 ne pas franchir quand un peuple s鈥檈stime priv茅 des bienfaits de sa r茅volution ? Plus grave聽: lorsqu鈥檌l r茅alise, alors qu鈥檌l est trop tard peut-锚tre, qu鈥櫭 un moment donn茅, crucial pour son mouvement, la situation a commenc茅 petit 脿 petit 脿 lui 茅chapper jusqu鈥櫭 锚tre contr么l茅e par ses v茅ritables marionnettistes ?
Rappelez-vous, la veille m锚me de sa d茅mission, Hosni Moubarak, bien qu鈥檃ffaibli, continuait de s鈥檃ccrocher 脿 son fauteuil. Ce sont les militaires qui l鈥檕nt forc茅 脿 se retirer, tirant argument de son 芒ge avanc茅 et de l鈥檃bsence d鈥檜ne solution de rechange. Du coup, ils prenaient le contr么le de la situation, convaincus de pouvoir maintenir le cap mais sans le timonier. Ce qui se passe aujourd鈥檋ui n鈥檈st que la cons茅quence de ce coup de pouce donn茅 au destin.
Habiles man艙uvriers, les Fr猫res musulmans l鈥檕nt 茅t茅 eux aussi, qui ne s鈥櫭﹖aient pas joints au mouvement d猫s les premi猫res heures mais n鈥檃vaient pas tard茅 脿 comprendre qu鈥檌l leur fallait prendre le train en marche s鈥檌ls veulent 锚tre aux premi猫res loges, tout comme le sont leurs fr猫res islamistes dans les autres pays du 芦聽printemps arabe聽禄, tant il est vrai que ces temps-ci, le pouvoir se trouve au fond des urnes. Sans doute qu鈥櫭 moyen terme, leur aurait-il fallu compter avec les ultras du camp salafiste et suivre une ligne dure ou risquer d鈥櫭猼re d茅bord茅s. Ces calculs sont d茅pass茅s maintenant que le mar茅chal Tantaoui et ses compagnons du CSFA ont d茅cid茅 de mettre le turbo, encourag茅s en cela par le double jeu d鈥檜ne Am茅rique qui, officiellement, applaudit des deux mains 脿 l鈥檃v猫nement de la d茅mocratie alors qu鈥檈n r茅alit茅 elle ne tient nullement 脿 voir gouverner ces islamistes d茅cid茅ment infr茅quentables et faiseurs de vagues plut么t mal venues 脿 l鈥檃pproche de la pr茅sidentielle de novembre.
Maintenant qu鈥檌ls ont go没t茅 aux premiers fruits (encore acides, il est vrai) de la victoire, les Ikhwane s鈥檃ccrochent, d茅cid茅s 脿 ne pas c茅der, 脿 tout le moins sur l鈥檈ssentiel. Le probl猫me, c鈥檈st qu鈥檌ls partagent avec les militaires la m锚me app茅tence, la m锚me intransigeance aussi. Ce qui arrivera quand les fleurets seront d茅barrass茅s de leur mouche, il est malais茅 de le pr茅voir. Une chose est certaine, c鈥檈st que de l鈥檌ssue de la confrontation d茅pend le devenir non seulement du plus grand pays de la r茅gion mais aussi celui d鈥檃utres 脡tats arabes o霉 commencent 脿 se lever les premiers vents de la r茅volte.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →