Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

La Nakba célébrée au Liban : appels à l’unité des rangs contre l’occupant israélien

By   /   16 mai 2012  /   No Comments

La commémoration du soixante-quatrième anniversaire de la nakba (la proclamation de l’État d’Israël sur les territoires palestiniens en 1948) s’est déroulée hier sans incident notoire, contrairement à ce qui s’était passé l’an dernier. Les manifestations sont restées limitées et il n’y a eu aucune action remarquable à la frontière d’Israël. De nombreux partis ont toutefois marqué cette date en publiant un communiqué dénonçant les exactions israéliennes ou en organisant des sit-in symboliques. C’est le cas notamment du courant du Futur qui a appelé ses jeunes militants à un sit-in place Riad el-Solh pour réaffirmer sa solidarité avec « la cause palestinienne juste », tout en refusant les surenchères sur ce sujet. Le courant du Futur a aussi salué les prisonniers palestiniens dans les geôles israéliennes qui ont réussi à faire plier l’occupant. De même, deux organisations palestiniennes Shahed et Ashad ont organisé à leur tour des sit-in symboliques au jardin Gebran Khalil Gebran et devant le siège de l’Escwa. Brandissant des drapeaux palestiniens, les jeunes des deux organisations ont adressé des messages au secrétaire général des Nations unies et au monde entier pour rappeler l’injustice qui frappe le peuple palestinien depuis des décennies. Les jeunes des deux organisations ont appelé la communauté internationale à respecter ses engagements en faveur de la création d’un État palestinien.

 De son côté, le mufti de la République cheikh Mohammad Rachid Kabbani a publié un communiqué pour la circonstance dans lequel il a assuré que le peuple palestinien a pleinement le droit de libérer son territoire de l’occupant, conformément aux droits des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il a aussi invité les Palestiniens à s’unir et à resserrer leurs rangs, « car c’est par l’unité qu’ils peuvent le mieux affronter l’ennemi israélien ». Même son de cloche chez le vice-président du Conseil supérieur chiite cheikh Abdel Amir Kabalan qui a estimé que le meilleur moyen de servir la cause palestinienne est l’unité des rangs et l’élimination des conflits internes qui affaiblissent les Arabes en général et les Palestiniens en particulier.
    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →