Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maghreb : Maroc, Alg茅rie et Daech ?

By   /   4 juillet 2015  /   No Comments

Abdelaziz Ikkrou

Abdelaziz Ikkrou

 

POURQUOI CES MYST脠RES ALG脡RIENS FACE A DAECH, EST-CE PAR MANQUE

DE CONFIANCE VIS-A-VIS DU MAROC ?

Par Abdelaziz IKKROU

 

La v茅rit茅, c’est qu’incontestablement, Daech se nourrit de l’hostilit茅 s茅curitaire

opaque alg茅rienne contre le Maroc 聽 聽 聽 聽 聽

M6 et bouteflikha

聽 聽 聽 聽Maintenant il est 茅tabli sans conteste que la fuite en avant de l鈥橝lg茅rie face 脿 ses probl猫mes internes, nuit 脿 la strat茅gie de coop茅ration maghr茅bine de lutte et r茅sistance anti Daech. Tellement, les myst猫res du DRS alg茅rien par sa manie d鈥檃rranger les 茅v茅nements 脿 sa propre convenance face 脿 Daech, ne laissent pas le Maroc indiff茅rent. Et ce n鈥檈st pas la motivation manifeste de l鈥橢tat Islamique (EI) de faire r茅gner la terreur au nom du Jihad sentant entre autre l鈥檕deur des revenus gaziers et p茅troliers, qui l鈥檈n dissuaderait. M锚me si, le gros de l鈥檌ntention daechienne en filigrane, est une inspiration tr猫s ancienne de rivalit茅 entre l鈥橭rient plus ou moins compatissant et le Maghreb refusant la soumission aux lois du march茅 de la violence. Notamment dans le cas du Maroc, lequel par ailleurs, continue 脿 s鈥檃ttacher fermement sans rel芒che au statut du commandeur des croyants de son Roi. Avouant avec confiance et d茅termination 脿 qui veut l鈥檈ntendre, que ce statut est intouchable et qu鈥檌l reste constitutionnellement un casus belli dans le cas ou on essaierait de le refa莽onner ou malmener.

聽聽聽聽聽聽 En effet, la cause de la th猫se de l鈥檌nnocence de l鈥橝lg茅rie semble s鈥櫭﹙aporer voire s鈥檈ffondrer face au constat de d茅ferlement daechien sans pr茅c茅dent dans le Maghreb, surtout en Egypte Libye et Tunisie. Aussi, il n鈥檈st pas possible dans les conditions de fermeture des fronti猫res terrestres Maroc-Alg茅rie, de s鈥檃ttendre 脿 une opportunit茅 d鈥櫭ヽhanges de renseignements聽pr茅-affect茅s聽au pr茅alable聽s茅curitaire anti terrorisme. Particuli猫rement pour endiguer cette terreur 茅mettrice de doute chez certains, sachant qu鈥檈lle n鈥檃 pas fait 脿 elle seule le lit de l鈥橢I. N鈥檈st-ce pas qu鈥檌l eut fallu une s茅duction par la聽ma卯trise聽de la聽communication 脿 travers foret de partages sur le Net, pour d茅fricher dans une certaine mesure la route jihadiste du recrutement et engagement des faibles et autres novices聽? Il s鈥檃git l脿, pour tout l鈥檈space Euro m茅diterran茅e Maghreb Sahel et Afrique subsaharienne, une difficult茅 de plus qui augmente la pr茅valence terroriste daechienne aux d茅pens de perspectives d鈥櫭﹍茅vation d鈥櫭ヽhanges de renseignements opportuns pour y faire barrage. 聽聽聽聽聽聽

聽聽聽聽聽聽 C鈥檈st vrai, pendant longtemps, m锚me si on y voyait de s茅rieux probl猫mes de contagion par ci par l脿 en raison des d茅rapages autoritaristes dans les gouvernances s茅curitaires, le grand Maghreb semblait jouir de sa soi-disant stabilit茅 politique. Et/o霉, le renseignement paraissait se pratiquer plus ou moins normalement sur fond de rente int茅grative et corruption v茅g茅tative en faveur des soutiens et relais. Bien 茅videmment, il s鈥檃git 脿 l鈥櫭﹑oque d鈥檌llusion dans un but sp茅culatif sur l鈥檃venir libre 茅changiste de renseignements, alors qu鈥檃u fond les services s茅curitaires n鈥檡 茅taient pas pr锚ts. Sauf qu鈥檃pr猫s chemin faisant, la mondialisation de l鈥檌nterconnexion s鈥檡 est invit茅e et s鈥檡 est install茅e pour de bon. Primo par le drainage cumulatif informatif du Web-Net, secundo par les partages de l鈥檌nformation dans les r茅seaux et tertio par le foisonnement d鈥檌nter et extra-茅coutes avec ou sans garanties juridiques. Dont on voit en ce moment de larges 茅ventails-d茅tails resurgir en ON 脿 propos d鈥檃ctes d鈥檈spionnage 茅manant de pays soi-disant amis, touchant les hauts responsables de l鈥橢tat.

聽聽聽聽聽聽 N茅anmoins, avec ce qu鈥檕n constate comme all茅geances individuelles ou groupusculaires 脿 Daech partout dans l鈥檈space maghrebo-sahelo-africain, comment expliquer le ratage de l鈥檃ffermissement des int茅r锚ts mutuels et collectifs. N鈥檡 a-t-il pas l鈥檕pportunit茅 d鈥檜n engagement moral et effectif sans appr茅hensions dans ce contexte mondialis茅 du renseignement d茅passant le concept de la nation ? O霉, les pays du grand Maghreb pourraient maintenir et consolider des relations s茅curitaires privil茅gi茅es dans leur int茅r锚t, d猫s lors qu鈥檈n ce moment, certains parmi eux s鈥檈n mordent les doigts. Car, ne semblant pas encore se profiler dans la priorit茅 strat茅gique de lutte et r茅sistance anti Daech pour des raisons incompr茅hensibles non affich茅es publiquement. N鈥檈st-ce d鈥檃illeurs ce qui a forc茅ment chang茅 la consubstantialit茅 des pratiques de collecte de l鈥檌nformation par les services marocains聽?聽Ayant compris assez vite la port茅e en usant de transf猫rements raisonnables de leur expertise en mati猫re d鈥檃nticipation de lutte antiterrorisme et cybercriminalit茅. En plus des promesses de r茅int茅gration des donn茅es informatives sensibles dans le circuit, mais seulement dans le cadre strict de coop茅ration partenariat-s茅curitaire, par respect des lois en vigueur sans tromperie ni leurres.

聽聽聽聽聽聽 En tout cas, jusqu鈥櫭 valeur d鈥檃ujourd鈥檋ui, l鈥橝lg茅rie montre qu鈥檈lle est d茅chir茅e entre l鈥櫭﹖ouffement des scandales et n茅cessit茅 de sortir indemne du tunnel s茅curitaire sans issue dont elle se trouve. Et, surtout d鈥檈n 茅chapper 脿 son surmoi tisseur de conflits insolubles, qu鈥檈n effet, ils la d茅chirent non moins objectivement au plus profond de sa coh茅sion soci茅tale ethnoculturelle, comme en Kabylie Chaouia Ouarghla Ghardaya Hoggar Mzab et autres. En ce sens, n鈥檈st-ce pas ce qu鈥檌l faut pour les services s茅curitaires alg茅riens, c鈥檈st une implication salvatrice loin des cruaut茅s de n茅gligence criminelle de certains dirigeants, surtout avec les pays qui en montrent la volont茅 ? Pour sortir le pays de ce malheur et ne plus se sentir proscrit, de par ses approches s茅curitaires aux tendances manipulatrices dangereuses (cas des moines de Tibhirines). Et donc cons茅quemment aussi, de ne se voir condamner 脿 vivre dans les marres lugubres et pratiques crapuleuses l鈥檃ffectionnant tant, 脿 l鈥檈xemple de l鈥檃ttaque de l鈥檋么tel Atlas-Asni 脿 Marrakech.

聽聽聽聽聽聽 Et oui, en scrutant les notes diffus茅es en ON des services s茅curitaires occidentaux, on en retient leur d茅sir de voir le Maghreb le Sahel et toute la bande subsaharienne africaine, combler l鈥櫭ヽart croissant de non partage de renseignements. Tellement, qu鈥檌ls les voient pour certains d鈥檈ntre eux rel茅gu茅s au rang de consommateurs passifs du renseignement, entre manque d鈥檌nitiative pouvant favoriser d茅cryptage et connaissance du fil d鈥檃ctualit茅s et faible soutien des institutions 茅tatiques des masses m茅dias et soci茅t茅 civile. A cet 茅gard la refondation des relations maroco-alg茅riennes exige un profond d茅cryptage des 茅v茅nements par la tra莽abilit茅 du renseignement des derni猫res ann茅es. Parce que 莽a a commenc茅 pour le r猫gne de Hassan II depuis la guerre des sables en 1963, passant ensuite par les pr茅paratifs de la Massira 1975 et l鈥檈xpulsion des marocains d鈥橝lg茅rie conjugu茅e de s茅questrations d鈥檃utres marocains. S鈥檃joutant 脿 la p茅riode des affrontements et escarmouches lors de la construction du mur au Sahara marocain et le clash 茅minemment politique de Nairobi 1984. Et ce, jusqu鈥檃u coup d茅solant d鈥橝tlas-Asni 1996 et m锚me au-del脿 constituant un tournant d茅cisif dans les relations humaines sociales commerciales et 茅conomiques.

聽聽聽聽聽聽 Pendant toute cette longue p茅riode la guerre du renseignement entre le Maroc et l鈥橝lg茅rie battait son plein, avec ses effets de vases communicants de contagion et d鈥檌ntox de part et d鈥檃utres. Au point qu鈥檃u moment du changement de r猫gne d鈥檃utres crit猫res sont rentr茅s en jeu cot茅 marocain loin du terreau id茅ologique r茅volu. Dont, la tendance 脿 la d茅mocratisation vraie en s鈥檃idant des recommandations de l鈥橧ER CNDH CESE, le d茅veloppement socio茅conomique et humain que comporte l鈥橧NDH et le rayonnement diplomatique novateur et percutant 脿 l鈥檌nternational reconnu par l鈥橭NU et le CS (Conseil de S茅curit茅). Ce qui rapidement a fait perturber les calculs alg茅riens, s鈥櫭﹖ant trouv茅s confront茅s 脿 une autre g茅n茅ration de transf猫rement du renseignement pour penser les objectifs du traitement de l鈥檃ffaire du Sahara marocain, en l鈥檕ccurrence la r茅gionalisation avanc茅e.

聽聽聽聽聽聽 En d茅pit de la situation du Maghreb encore sous le choc des attentats terroristes daechiens, est-ce que l鈥橝lg茅rie s鈥檈ngagera-t-elle dans une couverture m茅diatique plus responsable vis-脿-vis de son voisin de l鈥橢st聽? En tout cas au plus profond d鈥檈lle, ce qui l鈥檌nt茅resse depuis le sommet tripartite d鈥橧frane 1972, c鈥檈st comment avoir sa jet茅e sur l鈥橝tlantique au travers les dunes pour raison de g茅ostrat茅gie et leadership politique en Afrique. Chose devenue avec le temps d茅finitivement inaccessible pour elle, sachant pertinemment que le jeune Roi du Maroc lui a extirp茅 ce r锚ve chim茅rique avec un doigt茅 et finesse politique des plus honorables. Un cas d鈥櫭ヽole l鈥檃yant laiss茅e sur le carreau, vacillant entre souffrance terroriste interne et maltraitance socio茅conomique du peuple alg茅rien. A bon entendeur salut聽!聽聽

Abdelaziz IKKROU

    Print       Email
  • Published: 7 ans ago on 4 juillet 2015
  • By:
  • Last Modified: juillet 4, 2015 @ 3:48
  • Filed Under: Actualit茅s, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →