Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Maroc : la revanche diplomatique en Afrique

By   /   22 f茅vrier 2014  /   No Comments

LA TOURN脡E ROYALE AFRICAINE, UNE OCCASION DE CLOUER A DISTANCE LES TH脠SES

DES D脡SIREUX DE FAIRE ENCORE DU WAIT AND SEE AU GRAND MAGHREB

Abdelaziz Ikkrou

Abdelaziz Ikkrou

Par Abdelaziz IKKROU

AH, CETTE聽TOURN脡E聽TRIOMPHALE DU ROI DU MAROC聽D脡CHA脦NANT聽L鈥橢NTHOUSIASME DES PEUPLES AFRICAINS VIBRANTS, MAIS聽PROVOQUANT ENCORE LA HAINE DES ILLUSIONNISTES 聽PATENT脡S 聽ALG脡RIENS 聽TOUJOURS PLAINTIFS..

Ce n鈥檈st nullement un 茅loge de la vanit茅 de dire, n鈥檈st-ce pas le Maroc s鈥檡 茅tait essay茅 脿 merveille 脿 maintes reprises du r么leMaroc et Afrique1 de聽r茅-聽unificateur聽au Grand Maghreb,聽n鈥檃yant jamais cess茅 de montrer dans ses souhaits d鈥檃tteindre un degr茅 d鈥檜nification formelle聽? Ne faudrait-il en suivant l鈥檈xemple des pas du souverain Sa Majest茅 Mohamed VI en Afrique聽de se poser la question cruciale, pourquoi cette entit茅 arabo-amazighe a-t-elle contract茅 la maladie grave dont elle conserve les s茅quelles聽? Celles de l鈥檌mpossibilit茅 m锚me en 2014 d鈥檌nt茅grer la mondialisation en tant que bloc unique pour pouvoir briguer une meilleure place. Parce que, comment pourrait-on encore supporter les essais des officiels alg茅riens de leur d茅sir de revanche infortune sur le Maroc datant de la guerre des sables聽? N鈥檈st-ce pas qu鈥檃vec le temps ces essais sont devenus seulement des programmations des intol茅rances au gr茅 de leurs passions diversifi茅es聽?

聽聽 聽 聽 聽Evidemment, lorsque le chef de l鈥橢tat alg茅rien se prend lui-m锚me au jeu des blessures, ne sait-il qu鈥檌l ne fait qu鈥檃ccentuer la turgescence de la saign茅e entre deux peuples fr猫res聽? Par ailleurs, de ce fait, ne les met-il en exposition aux violences verbales non calcul茅es, comme ce qu鈥檈st arriv茅 apr猫s son discours d鈥橝bouja聽? Voil脿 pourquoi il faudrait d茅passer cette attitude fort dangereuse, car dict茅e par un temp茅rament suspect 脿 l鈥檌nsu des peuples du Grand Maghreb. Tant aux yeux des survivants de la r茅union historique de Tanger qui eurent t么t fait poser l鈥檌d茅e 脿 le construire, qu鈥櫭 ceux des repr茅sentants officieux et officiels de la communaut茅 internationale ne comprenant ce retard. N鈥檈st-ce pas que le Maroc, m锚me si, toujours de marbre restant 脿 demi-sourd aux divagations alg茅riennes, il n鈥檃bandonne aucune occasion comme la tourn茅e royale africaine de d茅montrer 脿 tous, ce que pourrait apporter comme rayonnement le Grand Maghreb, h茅las encore rabougri en attente de caut茅risation de ses cicatrices聽?

聽聽 聽 聽 聽D茅j脿 de l鈥檃vis de tous les analystes politiques, le th猫me dominant de la tourn茅e royale africaine est la haute moralit茅 du souverain d鈥檋onorer sa parole donn茅e. Et ce, par l鈥檈ngagement politique effectif multidisciplinaire du Maroc de traiter d鈥櫭ゞal 脿 茅gal avec les pays africains les diverses initiatives, et/o霉 se conjuguent avec autant de bonheur partenariats gagnant-gagnant.聽N鈥檈st-ce pas l脿 un nouveau progr猫s dans la prise en charge de l鈥橝gence Internationale de Coop茅ration pour la construction d’infrastructures, la r茅conciliation avec la bonne gouvernance et d茅veloppement de l鈥檌nvestissement聽marocain en Afrique? En concomitance au soutien et financiarisation des PME-PMI, les聽t茅l茅communications,聽l鈥櫭﹍ectrification et l鈥檈au potable, la formation universitaire et socioprofessionnelle pour palier les souffrances et les manques dans la sant茅 et en agro-alimentaire voire fertilisation des cheptels, le transport et la logistique, les mines et surtout la construction d鈥檜ne usine d鈥檈ngrais au Maroc 脿 Jorf Lasfer sur directives royales seulement 脿 destination de l鈥橝frique.

聽聽 聽 聽 聽D鈥檃utant plus, n鈥檈st-ce pas une telle 艙uvre aussi vaste et composite ne pouvait manquer d鈥檌nfluencer d鈥檃utres postulants voulant leur r茅茅valuation pour r茅int茅gration聽? Au point qu鈥檈n Alg茅rie son essai-escalade d鈥檃ttaquer le poste fronti猫re marocain par manque d鈥檌nspiration, 茅voque son creuset hypocrite et haineux vis-脿-vis du Maroc. Suite 脿 quoi 茅videmment, le Maroc s鈥檈st montr茅 moins heureux mais ferme et d茅termin茅, face 脿 ce genre de proc茅d茅s contestables. Attirant l鈥檃ttention de l鈥橝lg茅rie dans les r猫gles diplomatiques et aussi de la communaut茅 internationale de ce bien curieux bon voisinage. En ce sens, ne faut-il聽reconna卯tre聽au Maroc son sang froid et聽ma卯trise聽loin de tout appel 脿聽l鈥檈mballement verbal,聽ni aussi 脿 la vengeance symbolique soit-elle聽? 聽 聽

聽聽 聽 聽 聽De ce fait, 脿 priori, ce n鈥檈st nullement 茅trange d鈥檈ntendre un ex ministre alg茅rien聽reconna卯tre聽que l鈥橝lg茅rie a perdu l鈥橝frique sans avoir gagn茅 l鈥橢urope. Toutefois,聽l鈥檃mpleur de cette d茅convenue comme le pr茅disent tous les observateurs avertis du champ politique alg茅rien, s鈥檃ccentuera quasiment contextuellement par les nombreux facteurs de l鈥櫭﹎ergence marocaine en interne et en Afrique. Alors m锚me, l鈥橝lg茅rie ne b茅n茅ficie d鈥檃ucun soutien des USA sans conditions et encore moins du nouveau monde 茅mergent (BRIC sans聽 l鈥橝frique du Sud) trop mercantile, n鈥檕ffrant pas d鈥檃ction de proximit茅 avec une quelconque garantie de r茅ciprocit茅. Ainsi, c鈥檈st tout juste incroyable de constater l鈥檃mertume chez nombreux officiels 脿 propos du charivari entre les entit茅s structur茅es de l鈥橢tat alg茅rien, en l鈥檕ccurrence l鈥橝rm茅e le FLN et Ksar Lamradia. Dont parmi eux, quelques courageux voulant sortir de l鈥櫭﹖at de torpeur voire psych茅d茅lique, commencent 脿 r茅aliser leur vie dans une Afrique qui brutalement a chang茅 s鈥櫭﹍argissant seulement vers le Maroc.

聽聽 聽 聽 聽N鈥檈st-ce l鈥檜n des aspects de cette tourn茅e royale africaine, caract茅risant la pens茅e puissante du souverain de retourner aux sources fondamentales du non alignement par l鈥檈ntraide et la solidarit茅聽? Loin des sacralit茅s et passions sans raison, ayant soumis l鈥橝frique aux critiques sur les m茅thodologies employ茅es sentant la d茅pendance dinar-petro-gazi猫re. Notamment dans les 茅changes politiques concernant le Sahara marocain, d猫s lors qu鈥檌ls s鈥檃ppuient sur le mensonge et non sur la tradition des liens s茅culaires聽 par comparaison effective du plein droit de l鈥橢tat marocain sur tous ses territoires. Que par ailleurs une Pl茅iade d鈥檃nalystes politiques et intellectuels 脿 l鈥檌nternational, s鈥檈n inspirent du talent du Roi du Maroc et de sa d茅termination politique constituant son meilleur cr茅dit au vu de son approche socio-茅conomico-culturelle et cultuelle spirituelle f茅conde 脿 la destin茅e peu commune. Vraiment, peu de Chefs d鈥橢tats pourraient le faire dans une tol茅rance am茅lior茅e d鈥檈fficacit茅 reconnue, leur permettant d鈥檃voir la reconnaissance de ces intellectuels n鈥檃dmettant plus de se taire. Parce que s鈥檡 sont mis 脿 explorer l鈥檈nvironnement politique 脿 propos des pens茅es d茅magogiques d鈥檃utres Chefs d鈥橢tats africains constamment tourn茅s vers le m茅pris de leurs peuples.

聽聽 聽 聽 聽N茅anmoins, dor茅navant, le peuple marocain ne peut-il affirmer d鈥檜ne seule et unique voix qu鈥檌l est satisfait de cette audace royale exploratrice d鈥檌d茅es nouvelles contributives 脿 la diffusion de bonne gouvernance au Sahara marocain et en Afrique. Contrairement 脿 celles longtemps distill茅es empoussi茅r茅es sous des commentaires all茅goriques sournois relevant de pr茅tention d鈥檃pparence. Comme ce qu鈥檃 fait la girouette Aminatou sur France 24, vu qu鈥檌l s鈥檃git en fait de mesquinerie abstraite tir茅e de proc茅d茅s d茅suets, usant seulement de blabla 脿 propos d鈥檜ne chim茅rique gloire v茅hiculant propagande insipide r茅volue. Qu鈥櫭 cet effet d鈥檈mbl茅e toutes les tribus sahraouies rejettent en bloc, m锚me et surtout dans les camps de la s茅questration 脿 Tindouf Rabouni et autres. 聽D鈥檃utant plus, ce r么le de serveuse du pouvoir alg茅rien n鈥檈st plus porteur, en ce temps d鈥檃cc茅l茅ration de l鈥檋istoire pour appr茅cier la d茅bandade africaine dans beaucoup d鈥檈ndroits. Toujours utile que le journaliste de France 24 le lui a bien subtilement filtr茅 en face sachant que c鈥檈st une ren茅gate attitr茅e.聽

SM le Roi Mohamed VI en compagnie du Pr茅sident malien

SM le Roi Mohamed VI en compagnie du Pr茅sident malien

Qu鈥檈n fait le Maroc lui-m锚me a vir茅 son orgueil ne s鈥檃uto parlant plus, s鈥櫭﹖ant ouvert 脿 l鈥橝frique via les m锚mes id茅es de l’INDH et les recommandations transformatrices 聽茅labor茅es par le CNDH et CESE pour le Sahara marocain. Et m锚me au-del脿, car sont aussi destin茅es 脿 mettre en valeur les finesses astreignantes pour la gouvernance partag茅e dans un premier temps avec l鈥橝frique de l鈥橭uest Subsaharienne. C鈥檈st ainsi, vu que sans l鈥櫭﹖ourderie la paresse et l鈥檕ubli, qui des Chefs d鈥橢tats africains voudrait encore suivre les officiels alg茅riens z茅l茅s dans leurs programmations toujours sournoises, par rapport aux 茅l茅gances 聽diplomatiques marocaines m锚me dans l鈥檕ffensive聽? Ce qu鈥檃pparemment regarde la Mauritanie d鈥檜n 艙il int茅ress茅 pour pousser 脿 la renaissance du Grand Maghreb, car se faisant red茅couvrir le positionnement marocain d茅non莽ant les hypocrisies et les d茅votions sans 芒me de certains officiels alg茅riens et leurs satellites pro-polisariens. Et ce du fait de par l鈥檈x茅g猫se de l鈥檃pport d茅terminant du Maroc assistant 脿 toutes les conf茅rences et manifestations, qu鈥檈lles soient d鈥檕rdre politique 茅conomique o霉 socioculturel et cultuel spirituel. Dont la Tunisie en bonne voie d鈥檃ccomplissement, comme aussi la Libye en recherche d鈥櫭﹒uilibre politique, sont d茅sireuses de copier le Maroc 脿 bien des 茅gards.

Abdelaziz Ikkrou

    Print       Email
  • Published: 8 ans ago on 22 f茅vrier 2014
  • By:
  • Last Modified: f茅vrier 22, 2014 @ 2:27
  • Filed Under: Actualit茅s, Maghreb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →