Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Syrie: les am茅ricains vont tout droit vers l’escalade, les russes h茅sitent!

By   /   15 juin 2013  /   No Comments

Attaque isra茅lienne contre la SyriaPar Sami SHERIF

Les 聽toutes r茅centes d茅clarations des responsables am茅ricains 脿 propos de l’茅ventuelle mise en oeuvre de leur d茅cision d鈥檃rmer les groupes de rebelles en Syrie, et d鈥櫭﹖ablir une zone d’exclusion a茅rienne au del脿 du Jourdain en profondeur du territoire syrien, atteste de la volont茅 des USA de faire monter les ench猫res 脿 propos de la solution attendue de leurs n茅gociations avec les russes pour le probl猫me syrien.

Une telle d茅cision n鈥檃pporte rien de tout 脿 fait nouveau sur le terrain puisque l鈥檃rmement am茅ricain et britannique parvenait d茅j脿 aux rebelles syriens avant m锚me que les 茅v茅nements sanglants dans ce pays n鈥檈n commencent 脿 se produire. Roland Dumas, l鈥檃ncien ministre socialiste fran莽ais des Affaires Etrang猫res vient de faire une d茅claration suivant laquelle, des officiels britanniques lui avaient confi茅 il y a deux ans d茅j脿 qu鈥檜ne guerre se pr茅parait contre la Syrie et que des activit茅s de mobilisation et d鈥檈ntrainement de mercenaires surtout arabes 茅taient d茅j脿 en ex茅cution.

Cet armement et ces entrainement consacr茅s aux rebelles ont m锚me pris de l鈥檃mpleur avec la rentr茅e en sc猫ne du Qatar et de l鈥橝rabie Saoudite qui ont pris en charge le financement des lots d鈥檃rmes tr猫s sophistiqu茅es achet茅es en occident et destin茅es aux rebelles syriens et aux mercenaires qui combattent 脿 leur c么t茅 (des informations parlent de 100 milles originaires de 82 pays)

Ce qui est vraiment nouveau, c’est l鈥檌nformation 茅manant du Minist猫re Am茅ricain de la D茅fense (Pentagone) suivant laquelle, les jets F-16 stationn茅s en Jordanie聽; ainsi que les missiles Patriot 聽qui y ont 茅t茅 mont茅s au d茅part pour des soi-disant man艙uvres militaires contingentes, resteront en Jordanie apr猫s la fin de ces man艙uvres, 脿 propos desquelles le pouvoir jordanien pr茅tendait qu鈥檈lles n鈥櫭﹖aient nullement dirig茅es contre la Syrie.

Cette d茅claration a 茅t茅 accompagn茅e d’un rapport par le Wall Street Journal hier, soit le 13/06/2013, qui a annonc茅 que des responsables am茅ricains envisageraient la possibilit茅 d’imposer une zone d’exclusion a茅rienne au-dessus de la zone sud de la Syrie, zone qui couvre 40 kilom猫tres de large le long de la fronti猫re avec la Jordanie. Le Journal estime que la mise en 艙uvre de cette zone exclusive n鈥檃urait pas besoin d’une autorisation du Conseil de s茅curit茅, d猫s lors que l鈥檃viation am茅ricaine op茅rera uniquement 脿 partir de l鈥檈space jordanien et ne s鈥檃venturerait pas dans celui de la Syrie. Ainsi, les am茅ricains n鈥檃uront pas 脿 d茅p锚cher des forces terrestres dans le territoire interdit au survole des avions syriens. Seuls les avions 聽et les missiles am茅ricains qui survolent le nord de la Jordanie seront utilis茅s pour emp锚cher l’aviation syrienne de p茅n茅trer dans la zone d’exclusion a茅rienne, donnant un avantage aux rebelles pour d茅clarer qu鈥檌ls tiennent une partie du territoire sous leur contr么le permanent鈥

Par cette man艙uvre diabolique, les am茅ricains exercent des pressions aussi bien sur le r茅gime syrien que sur les russes qui n鈥檕nt plus d鈥檃lternative facile 脿 dig茅rer聽: qu鈥檌ls s鈥檌nclinent 脿 la volont茅 occidentale de destituer le r茅gime syrien ou qu鈥檌ls r茅pondent 脿 l鈥檈scalade par l鈥檈scalade en fournissant des armes qui pourraient atteindre les avions am茅ricains m锚me dans l鈥檈space a茅rien jordanien. 聽L’id茅e, bien s没r, est que si les avions am茅ricains attaqueraient les avions syriens 脿 partir de l鈥檈space a茅rien jordanien, et que les d茅fenses a茅riennes syriennes tireraient des missiles pour abattre des avions am茅ricains, ceux-ci pourraient riposter en attaquant directement la Syrie dans ses profondeurs sans pour autant revenir au Conseil de S茅curit茅 des Nations-Unies. Et m锚me si la Syrie s’adresserait 脿 ce conseil, il lui sera difficile d’obtenir de lui qu’il fasse cesser l’agression ainsi configur茅es puisque les USA, le Royaume-Uni et la France bloqueraient en retour tout projet de d茅cision en ce sens.

C’est pourquoi Moscou acritiqu茅 imm茅diatement la d茅claration de Washington sur l鈥櫭﹙entuelle mise en place d鈥檜ne zone d鈥檈xclusion a茅rienne au-dessus de la Syrie et a invit茅 芦聽les 脡tats-Unis 脿 respecter les ententes russo-am茅ricaines sur le r猫glement du conflit syrien聽禄, a indiqu茅 jeudi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch.聽芦聽Les propos tenus hier par le porte-parole de la Maison-Blanche concernant l鈥檌nstauration 茅ventuelle d鈥檜ne zone d鈥檈xclusion a茅rienne au-dessus de la Syrie nous incitent 脿 mettre en doute la sinc茅rit茅 du d茅sir de certains de nos partenaires internationaux et r茅gionaux [鈥 de contribuer au r猫glement politique dans ce pays聽禄, lit-on dans la d茅claration de M.聽Loukachevitch mise en ligne sur le site du minist猫re russe des Affaires 茅trang猫res.

D茅cid茅ment, l’occident donne l’impression qu’il n’est pas pr锚t 脿 l芒cher du leste dans cette affaire qui augure de faire de cet 茅t茅 en perspective, l’茅t茅 le plus chaud depuis les canicules qu’avait connues la longue p茅riode o霉 s’茅tait d茅roul茅e la guerre du Vi锚tn芒m!

Sami Sh茅rif

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →