Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Syrie : la bataille d鈥橝l Qousair repose sur des enjeux strat茅giques syro-libanais

By   /   4 juin 2013  /   No Comments

Champ de bataille Al_Qussayr pr猫s de la fronti猫re libanaise

Champ de bataille Al_Qussayr pr猫s de la fronti猫re libanaise

Par Alain CORVES

Situ茅e aux confins syro-libanais, 脿 environ 150 kilom猫tres au nord-est de Damas,聽la r茅gion entourant la ville d鈥橝l Qousair est un verrou strat茅gique commandant les acc猫s au Liban, d鈥檜ne part vers le sud-ouest par la plaine de la Bekaa libanaise avec Hermel puis Baalbek, parcourue par l鈥橭ronte (Nahr el Assi), d鈥檃utre part au nord par Homs 脿 30 kilom猫tres elle relie la r茅gion de Tripoli, la ville la plus septentrionale du Liban ainsi que le pays alaouite avec Tartous et Latakieh.

Tellement strat茅gique que Kadesh, la colline qui domine cette r茅gion, a 茅t茅 le lieu d鈥檃ffrontements historiques dont celui qui opposa les Egyptiens de Rams猫s II aux Hittites en 1300 avant JC.

Les rebelles syriens s鈥櫭﹖aient empar茅s de la r茅gion depuis plusieurs mois et les combattants islamistes avaient annonc茅 leur intention d鈥櫭﹖endre leur emprise sur le Liban voisin pour y installer un califat 脿 l鈥檃ide des combattants sunnites libanais sympathisants de la r茅gion de Tripoli. De nombreux imams salafistes 茅taient venus annoncer ce plan dans les villages frontaliers. Ce projet avait 茅videmment pour objectif de porter un coup fatal aux positions du Hezbollah au Liban.

En avril, le Vice-ministre des Affaires 茅trang猫res russe, M.聽Bogdanov avait rendu visite 脿 Hassan Nasrallah 脿 Beyrouth, ainsi qu鈥檜n 茅missaire iranien et il est probable que la d茅cision fut prise alors que, la menace 茅tant pressante, le Hezbollah devait engager ses forces dans la bataille de Qousair, d鈥檃utant plus que de nombreux villages de la r茅gion 茅taient habit茅s par des chiites, dont certains libanais.

Appuy茅s et soutenus par les forces r茅guli猫res de l鈥檃rm茅e syrienne, les combattants du Hezbollah, au nombre d鈥檈nviron 5 脿 6000 parmi lesquels une majorit茅

Bataille d鈥橝l Qousair

Bataille d鈥橝l Qousair

d鈥檋abitants de la r茅gion, reprirent en quelques jours une quarantaine de villages, s茅curisant simultan茅ment la r茅gion du Nord Liban pour emp锚cher toute r茅action des milices sunnites libanaises qui trouvent refuge dans les nombreux camps de la r茅gion de Tripoli, donnant d鈥檃illeurs souvent du fil 脿 retordre 脿 l鈥橝rm茅e libanaise. Puis ils s鈥檃ttaqu猫rent 脿 la colline centrale de Kadesh qu鈥檌ls finirent par prendre en quatre jours de combat du 21 au 25 avril, encerclant 17.000 rebelles compos茅s de Syriens et de 2500 djihadistes 茅trangers, dont environ 400 Libanais. La man艙uvre d鈥檈ncerclement continua et le 30 mai, voyant le combat perdu, 12.000 rebelles syriens originaires de la r茅gion renonc猫rent au combat et redevinrent civils en une nuit. Restaient 4000 combattants dont 2500 茅trangers de diverses nationalit茅s parmi lesquels 400 Libanais.

Environ 90 combattants du Hezbollah furent tu茅s depuis le 21 avril dans ces combats tr猫s 芒pres et plus d鈥檜n millier de rebelles. Les possibilit茅s de retraite pour les rebelles 茅tant difficile, des renforts ont tent茅 de venir les secourir depuis le nord, sans doute venant de Turquie, mais il ne semble pas qu鈥檌ls aient, pour le moment, pu leur porter secours. Tout indique que l鈥橝rm茅e syrienne, notamment la Garde R茅publicaine, contr么le d茅sormais la zone avec l鈥檃ide du Hezbollah et que le prochain effort pourrait porter sur Alep.

Il y a environ 350.000 chiites en Syrie dont un dixi猫me au moins sont des combattants en faveur du r茅gime.

La complexit茅 de 芦聽l鈥橭rient compliqu茅聽禄, doit amener les d茅cideurs occidentaux 脿 avoir 芦聽des id茅es simples聽禄 mais pas simplistes. L鈥檃lliance Iran-Iraq-Syrie-Hezbollah est une alliance forte car elle repose sur des int茅r锚ts communs que soutiennent en outre la Russie et la Chine. A l鈥檃pproche d鈥檜ne r茅union de paix initi茅e par la Russie et l鈥橝m茅rique, mais souhait茅e par de nombreux autres pays dont la Chine, il ne faut pas prendre de positions volontairement vindicatives contre tel ou tel acteur de la crise, ni faire de d茅clarations intempestives qui nuiront ensuite au progr猫s des n茅gociations.

Envisager, sous l鈥檌nstigation forte des Britanniques, de mettre la partie militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes serait une grave et dangereuse erreur qui, en outre, ne rapporterait rien 脿 La France. Le Hezbollah est un parti politique qui a des d茅put茅s et des ministres du gouvernement libanais et une telle d茅cision nuirait 脿 nos relations 茅quilibr茅es avec le Liban聽; la majorit茅 de la population chiite se sentirait offens茅e mais aussi les chr茅tiens du CPL du g茅n茅ral Aoun qui sont leurs alli茅s et sans doute majoritaires au Liban, ainsi que les sunnites qui partagent leurs objectifs. Prendre cette d茅cision en raison de l鈥檌ntervention en Syrie des troupes du Hezbollah rappellerait que de nombreux pays soutiennent les rebelles directement et que la morale du droit international n鈥檈st peut-锚tre pas la m锚me pour tous. La d茅finition du terrorisme, comme disait de Gaulle, d茅pend du point de vue o霉 l鈥檕n se 聽place. (1)

Le Hezbollah s鈥檈st engag茅 dans les combats de Qousair pour d茅fendre son alli茅 syrien mais surtout pour d茅fendre le Liban contre les djihadistes que l鈥橝rm茅e libanaise ne serait pas en mesure d鈥檃rr锚ter. Se mettre mal avec le Hezbollah serait aussi mettre la position de nos 900 soldats membres de la FINUL en danger, ce qui ne d茅rangerait pas les Britanniques qui ne sont pas pr茅sents au Liban militairement. Actuellement les liaisons entre les chefs fran莽ais de la FINUL et le Hezbollah par l鈥檌nterm茅diaire de l鈥橝rm茅e libanaise permettent d鈥櫭﹙iter bien des difficult茅s et de r茅soudre les heurts quand ils se produisent dans tout le Sud-Liban. Nous n鈥檃urions donc rien 脿 gagner en prenant une telle d茅cision, au contraire. Comme 脿 Fontenoy en 1745, laissons donc les Anglais tirer les premiers, ce qui donna la victoire au Mar茅chal de Saxe et 脿 Louis XV.

Alain Corvez 3 juin 2013

Pages: 1 2

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *