Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Turquie: un avion rempli d’or pouvant être de provenence algérienne, bloqué à l’aéroport d’Istanbul

By   /   6 janvier 2013  /   No Comments

un avion plein d'orPar Sami Sherif

“Soleil d’Algérie” vient d’annoncer qu’un avion turc de la compagne aérienne  ULS cargo, contenant une tonne et demi en lingots du métal jaune est bloqué sur l’aéroport Kamal Atatürk d’Istanbul. Le quotidien s’interroge s’il ne s’agirait pas d’un autre scandale algérien ? Placé sous haute surveillance, l’avion attend l’autorisation de repartir. Un problème de carburant l’aurait contraint à se dérouter vers cet aéroport. Et différentes hypothèses sont évoquées pour le destinataire de cette richissime cargaison qui aurait comme point de départ le Ghana.

L’équipage avance officiellement que l’appareil risquait une avarie de carburant et s’était vu obligé d’atterrir en Turquie pour s’approvisionner en kérosène et changer d’équipage. Mais des sources non officielles estiment que l’avion aussi a-t-il été forcé d’atterrir. Cet arrêt a en tous cas a permis de découvrir que le bordereau de transport de sa cargaison très particulière n’était pas en règle, certains documents n’étant apparemment pas des originaux. Autrement dit, ils auraient été faux.
Sur le papier, les lingots viendraient du Ghana, en Afrique de l’Ouest, et auraient eu pour destination les Emirats Arabes Unis. Seulement, les autorités turques ont eu un doute, une rumeur insistante évoquant l’Algérie comme provenance, et une autre destination que celle annoncée, mais semble-t-il inconnue.
Dans l’attente de papiers plus conformes, l’avion a été immobilisé, et mis sous scellés. Un service de sécurité spécial monte la garde au pied de l’appareil, parqué loin des regards.
Mais voilà déjà 5 jours que l’attente se poursuit, alimentant toutes sortes de scénarios. Parmi les hypothèses envisagées, la livraison discrète d’un pays ami à une Syrie en guerre et à court de liquidités. Ni les autorités locales ni les responsables de la compagnie de transport n’ont jusque là commenté cette étrange affaire.
Bien qu’Istanbul soit une des plus importantes places mondiales pour l’échange du métal précieux, c’est bien la première fois qu’une telle quantité de lingots se retrouve ici sans propriétaire.

“Soleil d’Algérie” soupçonne  les barons algériens qui tiennent le pouvoir en sous-mains en Algérie d’avoir tenté de faire fuir cette quantité assez importante d’or dans l’un des pays du Golf pour l’y cacher loin des yeux.

Sami Shérif  (Source RFI)

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →