Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Golf arabique : des manoeuvres grandioses s’y déroulent, quelque chose s’y prépare !

By   /   18 septembre 2012  /   No Comments

L’un des trois porte-avions américains se trouvant au Golf

Par Sami SHERIF

C’est pour une unique visée préventive ! Telle est l’explication qu’avancent à présent les responsables militaires américains et britanniques quant à la présence d’une grande armada de navires et d’avions de guerre dans le Golf, en face des côtes iraniennes. Des manœuvres tendant à expérimenter les capacités pour rétablir la circulation maritime dans le détroit d’Ormuz s’il viendrait à être fermé par les iraniens, c’est la suite de l’explication donnée officiellement pour ces manœuvres qu’accomplissent les marines de 25 pays sous le commandement des marines américains.

Zone des manoeuvres qui ont commencé aujourd’hui même

D’autres sources pensent que la guerre est de plus en plus proche…Elle est même imminente…disent d’autres. Car on déplace pas, autant de colosses et de soldats pour une seule et unique visée préventive. Des informations, venant d’experts de géopolitique, et des sources israèliennes, convergent en envisageant la période d’attaque  entre le 15 septembre et le 15 octobre…

Une armada navale se trouve actuellement dans le Golfe Persique, laissant envisager qu’une attaque d’Israël est imminente. Cuirassés, porte-avions, sous-marins et des dragueurs de mines de 25 pays convergent vers le détroit stratégique d’Ormuz.  Les dirigeants occidentaux sont convaincus que l’Iran ripostera à toute attaque et qu’elle bloquera la voie de navigation (détroit d’Ormuz) à travers laquelle passe environ 18 millions de barils de pétrole par jours, soit environ 35% du pétrole mondial échangé par voie maritime.

Un blocus aurait un effet catastrophique sur les économies fragiles de la Grande-Bretagne, l’Europe, les États-Unis et le Japon, qui tous dépendent fortement des approvisionnements pétroliers et gaziers dans le Golfe. Le détroit d’Ormuz est à seulement 21 miles de large à son point le plus étroit et est bordé par la côte iranienne au nord et le Sultanat d’Oman au sud.

En préparation préventive face à des représailles de l’Iran, des navires de guerre de plus de 25 pays, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis, vont entamer aujourd’hui des exercices qui doivent durer 12 jours.

 Source : http://www.telegraph.co.uk/news/

Sami Shérif

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →