Loading...
You are here:  Home  >  Actualit茅s  >  Current Article

Egypte : Morsi ach猫ve de domestiquer l’arm茅e

By   /   6 septembre 2012  /   No Comments

Par Sami SHERIF

La r茅volution du 25 Janvier en Egypte n鈥檈st pas encore achev茅e. Elle ne cesse d鈥檃pporter des surprises. R茅cemment encore, la d茅cision du Pr茅sident Morsi de renvoyer des dizaines d’officiers sup茅rieurs de la retraite et la r茅vocation d鈥檃utres vise le rajeunissement et l鈥櫭﹍imination des 茅l茅ments haut-grad茅s de l’arm茅e qui appartenaient 脿 l’ancien r茅gime. L’arm茅e 茅gyptienne est la seconde dans le monde arabe 脿 s鈥櫭猼re pli茅e apr猫s le printemps arabe 脿 l’autorit茅 civile apr猫s celle de la Tunisie.

聽Les observateurs estimaient auparavant que l’institution militaire dans le monde arabe serait difficile dompter par les pouvoirs civils amen茅s par les changements r茅cents, en particulier dans les pays o霉 les pr茅sidents appartenaient 脿 l’arm茅e comme en l’Egypte. Mais cette th猫se ne s鈥檈st pas v茅rifi茅e d鈥檃bord en Tunisie o霉 l鈥檃rm茅e s鈥檈st soumise au pouvoir civil install茅 le lendemain de la r茅volution, puis r茅cemment en Egypte lors de la mise 脿 l鈥櫭ヽart 聽le Mar茅chal Hussein Tantaoui et du Chef de l’茅tat-major Sami Annan, le 12 Ao没t dernier et la nomination d’un ministre de la D茅fense Abdel Fattah al-Sisi consid茅r茅 comme un proche de la mouvance des Fr猫res musulmans.

La deuxi猫me surprise de la r茅volution 茅gyptienne, est la nouvelle d茅cision prise par le nouveau Ministre de la D茅fense Abdel Fattah al-Sisi en coordination avec le Pr茅sident et d茅cr茅tant la suspendre d鈥檜ne frange enti猫re d鈥檕fficiers sup茅rieurs et le licenciement d鈥檃utres, portant le nombre de grad茅s 茅loign茅s de l鈥檌nstitution 聽militaire et mis en retraite 70 g茅n茅raux.

L’茅ditorial d’Al-Qods Al-Arabi affirme que Morsi s鈥檈st fait une perception int茅gr茅e et dispose 脿 pr茅sent d鈥檜n plan consistant 脿 construire une v茅ritable arm茅e nationale qui pourra dor茅navant servir l’Egypte et non une arm茅e largement marginalis茅e comme celle de l鈥檃ncien r茅gime.

La d茅cision de renvoyer 70 g茅n茅raux et le rajeunissement des structures de l鈥檃rm茅e ne se limite pas 脿 une simple mesure disciplinaire, mais elle a une port茅e externe dans une zone strat茅gique et explosive tel que le Moyen-Orient. Isra毛l reste ainsi le pays le plus concern茅 par ces 茅volutions, car ses dirigeants reconnaissent que l’arm茅e 茅gyptienne serait le reflet de la nouvelle diplomatie qui semble orient茅e de mani猫re 脿 茅carter petit 脿 petit l鈥橢gypte de 芦聽l’esprit de Camp David禄 et que dor茅navant ses chefs seront plus proches de la position des Fr猫res Musulmans que des positions de l’ancien r茅gime.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Les probl猫mes entre le Maroc et l’Algerie datent de l’茅poque des Idrissides

Read More →