Loading...
You are here:  Home  >  脡conomie  >  Current Article

Maroc : Une destination pour les jeunes Fran莽ais qui cherchent du travail

By   /   9 ao没t 2012  /   No Comments

Par聽Jean-Marie LEMAIRE聽/聽Rim MATHLOUTI

Ch么mage, crise 茅conomique, manque de perspectives… De plus en plus de jeunes dipl么m茅s fran莽ais quittent l鈥橦exagone pour le Maroc. Notre reporter a partag茅 le quotidien de ces jeunes en qu锚te d鈥檜ne nouvelle vie de l鈥檃utre c么t茅 de la M茅diterran茅e.

Depuis plusieurs ann茅es, le Maroc est devenue une destination privil茅gi茅e pour les Fran莽ais. Aujourd鈥檋ui, ils sont environ 55 000 d’entre eux 脿 锚tre install茅s dans le royaume ch茅rifien. Si les retrait茅s y trouvent une vie meilleure, moins ch猫re et le soleil toute l鈥檃nn茅e, les jeunes dipl么m茅s y voient aussi des opportunit茅s de carri猫re.

En recherche d鈥檈mploi, les jeunes Fran莽ais sont attir茅s par le dynamisme 茅conomique du Maroc et tentent leur chance hors de la m茅tropole, avant ou apr猫s une premi猫re exp茅rience professionnelle. Crise, ch么mage, charges trop 茅lev茅es sont autant de raisons qui les poussent 脿 quitter la France et 脿 s鈥檈xpatrier dans un pays francophone 脿 moins de trois heures de Paris.

Audrey, Aurore, Kevin et Charlotte ont tent茅 l鈥檈xp茅rience dans des villes o霉 les 茅trangers sont demand茅s. Paysagiste, architecte, cr茅ateur d鈥檈ntreprise, ces expatri茅s d茅couvrent peu 脿 peu la r茅alit茅 de la vie marocaine. Tous savent qu鈥檌ls s鈥檌nstallent dans un pays musulman, traditionnel mais 茅galement moderne. Ils y trouvent un emploi, b茅n茅ficient de la confiance des employeurs, contrairement en Europe.

Les dipl么mes fran莽ais et la rigueur du travail 芦聽脿 la fran莽aise聽禄 sont recherch茅s au Maroc si bien qu鈥櫭 25 ans, beaucoup se voient 脿 la t锚te de postes 脿 responsabilit茅. Les jeunes Marocains sont quant 脿 eux moins bien consid茅r茅s et ont des salaires parfois inf茅rieurs 脿 ceux des dipl么m茅s fran莽ais.

Audrey et Aurore ont d茅cid茅 de cr茅er un magazine de luxe 脿 Rabat, capitale du Maroc. Elles d茅couvrent pas 脿 pas les difficult茅s administratives et les limites 脿 ne pas franchir concernant les m艙urs du pays. Kevin a 茅t茅 appel茅 pour un projet gigantesque et inimaginable en m茅tropole. Il profite d鈥檜n contrat de six mois mais ces premiers jours 脿 Marrakech lui donnent envie de prolonger son s茅jour. Charlotte, quant 脿 elle, termine une histoire qu鈥檈lle a commenc茅e il y a trois ans. Attach茅e 脿 sa famille, elle a d茅cid茅 de repartir en France. Elle sait ce qu鈥檈lle perdra, et se demande encore si son choix est le bon, convaincue qu鈥檈lle aura des difficult茅s 脿 trouver un emploi et une qualit茅 de vie identique dans une France en crise.

Ces jeunes racontent leurs espoirs, leurs premiers jours dans un pays accueillant mais non moins difficile. Le parcours est sem茅 d鈥檈mb没ches, mais la d茅couverte du Maroc, et d鈥檜ne nouvelle culture reste stimulante pour ces jeunes qui s’ennuyaient en France et ne voyaient pas de perspectives d鈥檃venir.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Alg茅rie : le pays renferment 20% des r茅serves mondiales de 芦聽terres rares聽禄

Read More →