Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Tunisie: l’ampleur des émeutes oblige les autorités à décréter le couvre-feu

By   /   12 juin 2012  /   No Comments

La capitale Tunis et sept autres villes sont soumises au couvre-feu depuis ce soir du mardi 12 juin en raison d’émeutes entre les forces de l’ordre et des centaines de salafistes opposés à une exposition artistique qu’ils jugent insultante pour les musulmans. Les Ministres tunisiens de l’Intérieur et de la Défense ont ont décidé de décréter cette mesure qui s’applique déjà depuis 21h ce mardi et finit à 05h mercredi. Le couvre-feu est imposé à Tunis, dans les banlieues de la capitale (Ben Arouss, Ariana et Manouba), ainsi que dans les villes de Sousse, Monastir, Djendouba et Ben Guerdane. Le ministre de l’Intérieur, Ali Larayedh, a dit s’attendre à une poursuite des violences dans les jours à venir. Sept policiers ont été blessés dans ces heurts, qui ont débuté dans la nuit de lundi à mardi.

Le Ministre de la Justice quant à lui, a fait une déclaration suivant laquelle l’Etat tunisien ne permettra pas à des groupuscules de malfaiteurs de le déstabiliser pour une raison ou pour une autre. De son avis, nombre de ces groupuscules pensent que l’Etat est encore faible et qu’ils pourront semer la pagaille dans le pays. Pour lui, l’Etat tunisien est à présent très fort dès lors qu’il bénéficie d’une légitimité populaire.

Quant à Ahmed Najib Chebbi, député du Parti Républicain, il vient d’attribuer la responsabilité de ce qui s’est passé en Tunisie au chef d’Al-Qaïda   Aymen Zawahiri  qui a financé ces groupuscules s’adonnant aux actes de violence pour provoquer des émeutes dans le pays. Il a précisé que les dessins et les peintures exposés à Balabdlah n’ont rien avoir avec ces évènements provoqués par des terroristes soutenus par Al-Qaïda.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

LE MYTHE DE L’IDENTITÉ ARABO-MUSULMANE

Read More →