Loading...
You are here:  Home  >  Actualités  >  Current Article

Palestine occupée : les raids sionistes sur Gaza se poursuivent et Hamas menace de suspendre la trêve

By   /   23 juin 2012  /   No Comments

Des Palestiniens portent le corps d'un homme victime d'une attaque de l'armée israélienne dans la bande de Gaza, le 23 juin 2012 (AFP, Mahmud Hams)

Les raids israéliens se poursuivent sur Gaza. Ce samedi 23 juin, ils ont fait trois victimes dont un enfant de six ans qui a été tué dans la matinée près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes. Le père du petit garçon a été grièvement blessé et un autre civil également touché, selon des témoins. Un peu plus tard, un Palestinien de 25 ans a été tué dans une frappe menée par un drone israélien près de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes. Une troisième victime vient de tomber cette après-midi après des raids sur des positions de la police palestinienne.

Dans la nuit de vendredi à samedi, l’aviation israélienne avait mené trois raids contre des camps d’entraînement des Brigades Ezzedine Al-Qassam et un ancien site de la sécurité du Hamas, faisant une vingtaine de blessés, selon le ministère de la Santé du Hamas. Au fait, depuis le début lundi de ce nouveau round de violences, 14 palestiniens ont été tués et plusieurs dizaines d’autres blessés par des frappes israéliennes, en majorité des combattants, tandis que plus de 150 roquettes et obus de mortier ont atterri en Israël, blessant cinq Israéliens, dont quatre gardes-frontières.

Depuis plus d’un an, le Hamas s’en tenait à une trêve de facto, restant à l’écart des hostilités entre d’autres factions armées de Gaza, comme le Jihad islamique, et l’armée israélienne. En revanche, des groupuscules radicaux armés de Gaza tirent régulièrement des roquettes ou des obus de mortier contre le territoire israélien.

A Gaza, ce samedi, sur un site détruit par un raid israélien. (Photo Mohammed Salem. Reuters)

Selon les mouvements de résistance palestiniens à Gaza, «les frappes aériennes de l’ennemi sioniste sont de nouveaux crimes ». Dans un communiqué , les Brigades Al-Qassam se sont dits « prêts à reprendre le tir d’obus sur le sud d’Israël» et  promettent de « ne pas rester silencieux face au crimes israéliens ».

Dans la matinée de ce samedi, des combattants palestiniens ont tiré une vingtaine de roquettes sur le sud d’Israël, faisant un blessé à Sdérot, une ville proche de la bande de Gaza, selon l’armée et la police israéliennes. Ces tirs n’ont pas été revendiqués dans l’immédiat.

A la suite de ce regain de violence, le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Benny Gantz, a convoqué une réunion d’urgence des commandants militaires «afin de déterminer les actions à mener».

Ainsi, la trêve entre le Hamas, au pouvoir à Gaza, et Israël risque d’être continuellement rompue et des actions de la part de l’armée sioniste sont à prévoir pour les jours à venir.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like...

Des marines marocains menacent Zafzafi

Read More →