Loading...
You are here:  Home  >  脡conomie  >  Current Article

Alg茅rie: Renault envisage d’y installer une usine, pas comme celle de Tanger-Med

By   /   4 juin 2012  /   No Comments

L’usine propos茅e 聽par Renault 聽est moins importante que celle r茅alis茅e 脿 Tanger au Maroc

L'usine Renault de Tanger-Medde au Maroc

 

Le quotidien fran莽ais le Figaro vient d’annoncer 脿 la fin de la semaine 茅coul茅e qu鈥檜n accord-cadre a 茅t茅 sign茅 le 25 mai dernier 芦en vue de la cr茅ation d鈥檜ne usine en Alg茅rie, pour accompagner le d茅veloppement du march茅 local禄. Le quotidien fran莽ais pr茅cise toutefois que ce n鈥檈st qu鈥檜n accord聽pr茅liminaire聽et que 芦les n茅gociations continuent pour un accord d茅finitif, 脿 une 茅ch茅ance non pr茅cis茅e禄. Hier, c鈥櫭﹖ait 脿 une porte-parole du groupe de confirmer l鈥檌nformation sans pour autant aller dans le d茅tail de ce qui a 茅t茅 convenu.

L’Alg茅rie avait auparavant essay茅 聽de convaincre Renault pour qu’elle聽sursoit 脿 son investissement 脿 Tanger-Med et pour qu’elle installe la grande usine qu’elle comptait construire au Maroc聽plut么t聽en Alg茅rie 聽que dans ce pays. N’ayant pu obtenir gain de cause, l’Alg茅rie avait continu茅 脿 vouloir attirer Renault pour un investissement similaire sur son territoire. Avec ce projet, Renault semble r茅pondre au d茅sir alg茅rien, mais sans le satisfaire de fa莽on acceptable pour ces derniers. De fait, le projet qui avan莽ait lentement 脿 cause de divergences entre le constructeur fran莽ais et les autorit茅s alg茅riennes pourrait bien 锚tre de聽capacit茅 moindre que celui r茅alis茅 au Maroc. Les propositions de Renault restent en effet loin de ce que exigent les Alg茅riens. Le Figaro, 聽citant 聽芦un bon connaisseur du constructeur禄, 聽indique que Renault table sur une cadence initiale de 25 000 voitures par an seulement. 芦Capacit茅 qu鈥檈lle pourrait augmenter 脿 moyen terme en fonction du succ猫s commercial et du d茅veloppement du tissu fournisseur禄, pr茅cise-t-il. Une implantation qui commencerait notamment par la fabrication de la Symbol qui est consid茅r茅e comme le mod猫le le plus vendu sur le march茅 alg茅rien.

C’est dire que 聽la fabrication alg茅rienne avec une telle cadence 聽ne devrait 锚tre en fait, destin茅e qu鈥檃u seul march茅 local, a encore confirm茅 hier le constructeur fran莽ais. On l鈥檃ura donc compris, le mod猫le d鈥檌mplantation propos茅 en Alg茅rie est 脿 l鈥檕ppos茅 de l鈥檜sine marocaine de Tanger o霉 85% de la production de voitures low-costs seront export茅es vers l鈥橢urope en plus de la production de pi猫ces d茅tach茅es qui est int茅gralement destin茅e 脿 alimenter les usines de Renault dans le monde. Il est clair que cette offre ne pourrait en aucun cas satisfaire les n茅gociateurs alg茅riens, car ils misent en premier lieu sur une capacit茅 annuelle initiale de 75 000 unit茅s correspondant aux ventes actuelles du groupe sur le march茅 alg茅rien.

Aussi, les autorit茅s alg茅riennes ont clairement affich茅 leurs vell茅it茅s en termes de taux d鈥檌nt茅gration et de production destin茅e 脿 l鈥檈xportation vers les march茅s africains. Les responsables de Renault refusent aussi le lieu de l鈥檌mplantation de l鈥檜sine propos茅e par les Alg茅riens. Les n茅gociations achoppent toujours sur ce point. Le minist猫re de l鈥橧ndustrie, de la PME et de la Promotion des investissements souhaite en effet que l鈥檜sine Renault soit implant茅e dans la zone industrielle de Bellara, 脿 proximit茅 du port de Djendjen (wilaya de Jijel), zone qu鈥檌l entend convertir en zone franche. Renault par contre, demande 脿 installer sa prochaine usine soit dans聽l鈥橭ranais, soit dans le Constantinois.

    Print       Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publi茅e. Les champs obligatoires sont indiqu茅s avec *

You might also like...

Alg茅rie : le pays renferment 20% des r茅serves mondiales de 芦聽terres rares聽禄

Read More →